Air Liquide et le CEA s’unissent pour créer un laboratoire commun dédié à la cryogénie

sep article



FIL INFO — Rapprochement chaleureux entre le groupe Air Liquide et le Commissariat à l’Énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) autour de la cryogénie. Les deux structures ont signé mercredi 5 septembre un partenariat de cinq ans pour la création d’un laboratoire commun dédié à l’innovation et aux recherches sur les très basses températures et leurs applications industrielles.

 

 

Le groupe Air Liquide et le Commissariat à l’Énergie ato­mique et aux éner­gies alter­na­tives (CEA) se sont enga­gés, mer­credi 5 sep­tembre, dans la créa­tion d’un labo­ra­toire com­mun consa­cré à l’in­no­va­tion en matière de cryo­gé­nie. Un par­te­na­riat fixé à cinq ans, qui concer­nera autant le site indus­triel de Sassenage que l’Institut nanos­ciences et cryo­gé­nies (Inac) du CEA, ins­ti­tut de recherche lui-même com­mun avec l’Université Grenoble-Alpes.

 

Signature et poignée de mains entre François Darchis, directeur de la Société et membre du Comité Exécutif d’Air Liquide, et Vincent Berger, directeur de la Recherche fondamentale du CEA © Olivier Pascal- Studio Cigale

Signature et poi­gnée de mains entre François Darchis, direc­teur de la Société et membre du Comité exé­cu­tif d’Air Liquide, et Vincent Berger, direc­teur de la Recherche fon­da­men­tale du CEA. © Olivier Pascal – Studio Cigale

 

Objectif du labo­ra­toire ? « Mutualiser les exper­tises et les savoir-faire com­plé­men­taires d’Air Liquide et du CEA afin d’accélérer l’industrialisation de nou­velles tech­no­lo­gies ». Des études sur l’a­na­lyse et la pro­duc­tion des très basses tem­pé­ra­tures seront notam­ment menées, indiquent les deux acteurs, pour des appli­ca­tions spa­tiales ou pour la fusion.

 

Des projets lancés dès la fin 2018

 

Plusieurs pro­jets devraient ainsi être en mesure de démar­rer d’ici fin 2018. Air Liquide et le CEA livrent déjà deux exemples : d’une part, « l’optimisation des tubes à gaz pulsé », des « petits réfri­gé­ra­teurs cryo­gé­niques » pré­sents dans les cap­teurs de téles­copes ter­restres ou spa­tiaux.  D’autre part, « la concep­tion de modèles numé­riques de simu­la­tion dyna­mique des grands réfri­gé­ra­teurs cryo­gé­niques », per­met­tant d’a­mé­lio­rer le design ou l’ins­tal­la­tion de ces dis­po­si­tifs per­met­tant aux scien­ti­fiques de mener des recherches sur la fusion.

 

Le laboratoire commun de recherche sur la cryogénie veulent optimiser les applications nécessaires à la recherche spatiale © Air liquide

Le labo­ra­toire com­mun de recherche sur la cryo­gé­nie veut opti­mi­ser cer­taines appli­ca­tions néces­saires à la recherche spa­tiale. © Air liquide

 

Avec ce par­te­na­riat, Air Liquide veut confir­mer sa « démarche d’in­no­va­tion ouverte »… et ren­force une nou­velle fois son implan­ta­tion en Isère. Outre ses liens avec le CEA, le groupe est récem­ment devenu membre fon­da­teur de la Fondation Université Grenoble Alpes, dont il était mécène et membre du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion depuis déjà plu­sieurs années.

 

FM

 

 

MC2 - Saison 2020-21
commentez lire les commentaires
2313 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.