La droite républicaine s'est notoirement démarquée lors des législatives 2017 en Isère. Si aucun de ses candidats n'a été élu, elle a été la plus dépensière

Législatives 2017 en Isère : Jean-Damien Mermillod-Blondin candidat le plus dépensier

Législatives 2017 en Isère : Jean-Damien Mermillod-Blondin candidat le plus dépensier

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FIL INFO – Lors des dernières législatives, les candidats de la droite républicaine ont notablement plus dépensé que leurs adversaires sur les circonscriptions de l’Isère. C’est ce qui ressort du bilan publié par la commission nationale des comptes de campagne. Un investissement qui n’a guère porté ses fruits, aucun d’eux n’ayant été élu.

 

 

A droite de l'échiquier, le maire de Corenc Jean-Damien Mermillod-Blondin, tendance centre droit, a le soutien de LR, de l'UDI et de France Ecologie.

A droite de l’é­chi­quier, le maire de Corenc Jean-Damien Mermillod-Blondin, ten­dance centre droit, avait le sou­tien de LR, de l’UDI et de France Écologie. © Florent Mathieu

Dans la caté­go­rie can­di­dat le plus dépen­sier lors des légis­la­tives à Grenoble en juin 2017, Jean-Damien Mermillod-Blondin (UDI) rem­porte la palme.

 

Avec 66 828 euros de dépenses (dont près de 27 000 euros de dons), le maire de Corenc, évincé au second tour par le néo-mar­cheur Olivier Véran (44 433 euros de dépenses), reste tou­te­fois sous le pla­fond fixé par la loi à 72 136 euros.

 

C’est ce qui res­sort du bilan publié début août par la com­mis­sion natio­nale des comptes de cam­pagne et des finan­ce­ments poli­tiques. Où il s’a­vère que les can­di­dats sur la droite de l’é­chi­quier ont sen­si­ble­ment plus dépensé que ceux à gauche.

 

Parmi les plus dépen­siers, outre Jean-Damien Mermillod Blondin, le Républicain Vincent Chriqui. Le maire de Bourgoin-Jallieu, évincé sur la 10e cir­cons­crip­tion de l’Isère par la mar­cheuse Marjorie Meynier, a dépensé 56 583 euros contre 25 866 pour sa rivale.

 

 

Émilie Chalas (LREM) parmi les moins dépensières

 

Même sort pour Maryline Silvestre (LR-UDI) sur la 8e (55 379 euros) et Yannick Neuder (LR) sur la 7e (52 597 euros dont 27 655 euros de dons). Dans le pelo­ton de tête, on trouve éga­le­ment, Bruno Gattaz. Malgré 51 527 euros dépen­sés, le can­di­dat LR sur la 9e cir­cons­crip­tion n’a pas tenu la dis­tance face à la cen­triste Élodie Jacquier-Laforge (29 286 euros). Même topo sur la 4où Sandrine Martin-Grand (LR) a certes pris la tête du concours avec 45 804 euros de dépenses de cam­pagne mais pas la tête des élec­tions, s’in­cli­nant devant la socia­liste Marie-Noëlle Battistel (39 163 euros).

 

Derrière le pelo­ton de tête emmené par la droite, on trouve les can­di­dats mar­cheurs Jean-Charles Colas-Roy (46 174 euros) et Olivier Véran (44 433 euros), tou­te­fois intro­ni­sés sur les bancs de l’Assemblée natio­nale. Également élue sur la 3e, leur col­lègue Émilie Chalas s’est “conten­tée” de 18 161 euros, contre 40 406 euros pour Élodie Léger (LR), 32 789 euros pour Raphaël Briot (LFI), 28 122 euros pour Michel Destot (PS) et 26 283 euros pour Soukaïna Larabi (EELV).

 

PC

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Chercheur au CNRS et élu à la ville de Grenoble, Pierre-André Juven revient sur la crise du secteur de la santé publique et le dossier du GHM
« Au travers du dossier du GHM, on voit que l’on n’a pas la main sur des outils de santé publique »

  ENTRETIEN – Sociologue chargé de recherche au CNRS et co-auteur de La Casse du siècle : à propos des réformes de l’hôpital public (éditions Raisons Lire plus

La proposition d'Olivier Véran (LRM) d'une prime pour les hôpitaux réorientant les patients des urgences a suscité un tollé sur les bancs de l'opposition.
Affichage Nutri-Score sur la publicité : le député de l’Isère Olivier Véran doit revoir sa copie

FIL INFO - L'amendement d'Olivier Véran visant à imposer le logo Nutri-Score dans la publicité a été rejeté en commission. Entré en vigueur à l'automne Lire plus

Pour parler emploi, les députés LREM ont invité Bruno Bonnell. Avant d'être élu, l'homme fut entrepreneur. L'emploi, il connait. Les plans sociaux aussi
Le député Bruno Bonnell à Grenoble : l’emploi vu par “En marche”

Pour débattre de l'emploi vendredi 20 octobre, les députés LREM de l'Isère ont invité Bruno Bonnell. Le député En marche du Rhône, qui a sorti l'ex-ministre Lire plus

Trois mois après leur installation dans l'hémicycle, les premiers cartons jaune tombent pour les députés de l'Isère. Vous avez dit transparence ?
L’activité des députés de l’Isère épinglée : premiers cartons jaune

DÉCRYPTAGE - Qui fait quoi à l'Assemblée nationale ? Grâce au site nosdeputes.fr, tout citoyen peut, depuis 2009, se tenir informé de l'activité de son Lire plus

Neuf des dix députés de l'Isère sont donc des marcheurs. Seule rescapée ? La députée sortante socialiste Marie-Noëlle Battistel évite la débâcle au PS.
Une rescapée socialiste au milieu des neuf députés marcheurs

CARTE INTERACTIVE ET REPORTAGE VIDÉO - Avec neuf députés sur dix, La République en marche confirme en Isère la vague amorcée lors de la présidentielle. Lire plus

Elodie Jacquier-Laforge, candidate La République en marche sur la 9e circonscription.
9e circonscription : Élodie Jacquier-Laforge (LREM/MoDem) loin devant Bruno Gattaz (LR/UDI)

Elle avait focalisé bien des critiques. Parachutée de la région parisienne, imposée par Bayrou à la faveur de tractations inter-partis, professionnelle de la vie politique… Lire plus

Flash Info

|

23/10

15h18

|

|

22/10

8h00

|

|

21/10

19h40

|

|

20/10

18h24

|

|

20/10

17h45

|

|

20/10

16h19

|

|

20/10

12h51

|

|

20/10

9h13

|

|

19/10

19h14

|

|

19/10

18h03

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

SDH - Le futur compte sur nous

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin