Pollution à l’ozone : l’Isère passe en vigilance rouge, premières interdictions de rouler… lundi

sep article

FIL INFO – Les niveaux de pollution à l’ozone s’apprêtant, canicule aidant, à atteindre des sommets, le département de l’Isère passe en vigilance rouge. Comprendre que les premières interdictions de circulation dans le département, touchant les véhicules les plus anciens, vont tomber… mais pas avant lundi matin.

 

 

Pollution atmosphérique : limitation de vitesse sur la Rocade Sud de Grenoble

Pollution atmosphérique. © Véronique Serre

Le Nord-Isère, la zone alpine de l’Isère comme le bassin grenoblois passent en vigilance rouge. La faute aux températures caniculaires et à une pollution à l’ozone qui s’apprête à atteindre des sommets. Aucune amélioration de la qualité de l’air n’étant au programme avant mardi (et encore), Atmo Auvergne Rhône-Alpes a activé la vigilance pollution.

 

L’Isère n’est pas la seule zone concernée dans la région. « L’Ouest Ain, l’Ouest Ardèche, la Vallée du Rhône, le bassin lyonnais Nord Isère, le bassin grenoblois, la zone alpine de l’Isère et la zone alpine Savoie passent en vigilance rouge, en raison d’un constat de dépassement sur les deux journées précédentes et d’un risque de dépassement du seuil d’information pour aujourd’hui et demain », souligne Atmo.

 

 

Premières interdictions de rouler dès lundi en Isère

 

« La zone urbaine des Pays de Savoie, le bassin stéphanois, le bassin lémanique et la zone alpine de l’Ain se maintiennent en vigilance orange du fait d’un risque de dépassement ce dimanche et lundi. Une vigilance orange est activée sur l’Allier, l’Est Drôme, les Contreforts du Massif Central, le Puy de Dôme et la zone des Côteaux, du fait d’un risque de dépassement dimanche et lundi. »

 

Etiquette CRIT'Air, niveau 4, pollution, voiture © Chloé Ponset - Place Gre'net

© Chloé Ponset – Place Gre’net

Bref, ça chauffe. Et ? Les pouvoirs publics en Isère ont donc pris les choses en main.

 

La procédure préfectorale d’alerte de niveau N2 est ainsi activée à compter de ce dimanche 5 août pour l’ensemble du département de l’Isère, font savoir les services de la préfecture dans un communiqué transmis en fin de journée.

 

Objectif ? Réduire les sources d’émissions polluantes. Mais si, dans le secteur du BTP, les entreprises sont priées d’arrêter tous les travaux générateurs de poussières, si l’utilisation de groupes électrogènes est prohibée pour les particuliers, ce sont là les seules interdictions mises en œuvre dès cette fin de journée.

 

Les mesures relatives au secteur du transport ne seront mises en route qu’à partir du lundi 6 août 2018, 5 heures du matin tapantes. Sûrement histoire de laisser le chassé-croisé de l’été se terminer, tout le monde ne disposant pas de la vignette Crit’air permettant de rouler en ces temps pollués. Et l’Isère étant, d’après nos premières informations, le seul département à prendre une mesure aussi « drastique ».

 

Ainsi, à compter de ce lundi 6 août, tous les véhicules sans vignette, à savoir les voitures immatriculées avant janvier 1997, les véhicules légers avant octobre 1997 et les poids-lourds avant octobre 2001, seront interdits de circuler en Isère. La Sémitag, société des transports de l’agglomération grenobloise, a, elle, annoncé la mise en place du ticket unique valable toute la journée le lundi 6 août.

 

PC

 

 

commentez lire les commentaires
8186 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. Depuis quand c’est obligatoire la vignette Crit’air dans tout un département ? c’était pas au cas par cas , Ville par ville par arrêté ?

    sep article