Depuis le 2 juillet, le réseau Tag expérimente l'arrêt à la demande sur ses lignes Chrono. Une manière de combattre le harcèlement de rue.

Les parents de Sassenage s’élèvent contre la décision de mettre fin au ramassage scolaire

Les parents de Sassenage s’élèvent contre la décision de mettre fin au ramassage scolaire

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FIL INFO – La mairie de Sassenage a décidé en juin l’arrêt du ramassage scolaire. Une mesure prise de manière précipitée et sans réelle concertation selon les parents d’élèves. La réunion de ce 2 août a permis de trouver un début de solution… qui n’interviendrait qu’à la rentrée de Toussaint, au mieux.

 

 

La mairie de Sassenage a décidé en juin l’arrêt du ramassage scolaire. Une mesure précipitée et sans réelle concertation selon les parents d’élèves.Le maire de Sassenage Christian Coigné entouré de son équipe

Le maire de Sassenage Christian Coigné entouré de son équipe © Patricia Cerinsek

Une bonne et une mau­vaise nou­velle à la fois. Depuis mi-juin, la déci­sion de la mai­rie de Sassenage de mettre fin au ramas­sage sco­laire jugé « trop cher » à la ren­trée de sep­tembre ne pas­sait pas auprès des parents d’élèves. Une mesure prise selon un « calen­drier pré­ci­pité » et « sans dia­logue » selon eux.

 

Une réunion a eu lieu ce 2 août entre les deux par­ties. Bonne nou­velle : elle a abouti à une solu­tion puisque la Ville s’engage à mettre à dis­po­si­tion du per­son­nel d’accompagnement pour que le Syndicat mixte des trans­ports en com­mun de l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise (SMTC) puisse assu­rer la mise en place d’un service.

 

 

Une décision trop tardive pour le SMTC

 

La mau­vaise nou­velle est que ce nou­veau ser­vice de ramas­sage sco­laire inter­vien­drait au mieux à la ren­trée des vacances de Toussaint, voire à celle de Noël. Le SMTC aurait été pré­venu trop tard par la muni­ci­pa­lité pour pou­voir orga­ni­ser la des­serte des écoles d’ici septembre.

 

La mairie de Sassenage a décidé en juin l’arrêt du ramassage scolaire. Une mesure précipitée et sans réelle concertation selon les parents d’élèves.Nouveau réseau SMTC ©Métromobilité

Le SMTC ne pour­rait mettre en place le ser­vice qu’à la ren­trée de Toussaint © Métromobilité

« Les parents d’élèves sont donc priés de s’organiser en atten­dant », iro­nise Julie Martin, de la Confédération syn­di­cale des familles de l’Isère (CSF38) qui sou­tient leur action. « D’autant plus qu’on ne leur a pas vrai­ment demandé leur avis. »

 

 

« L’intérêt géné­ral du ramas­sage sco­laire n’est plus avéré »

 

« Êtes-vous inté­res­sés par un main­tien du ser­vice de trans­port sco­laire pour un coût de 765 euros par an et par élève à la char­ge des familles ? » Telle était en sub­stance la ques­tion posée par la mai­rie aux parents fin mai.

 

Après avoir fait le constat que seuls 73 enfants sur les 1 132 des quatre groupes sco­laires de Sassenage uti­li­saient le trans­port sco­laire, la Ville a décidé d’abandonner celui-ci.

 

« L’intérêt géné­ral n’est plus avéré », a‑t-elle estimé. Et la muni­ci­pa­lité de sou­li­gner le contexte de réduc­tion des dépenses bud­gé­taires deman­dée par l’État.

 

 

« Une concertation biaisée »

 

« Cette concer­ta­tion est com­plè­te­ment biai­sée, s’étrangle Julie Martin. Le mon­tant donné était pro­hi­bi­tif et hors régle­men­ta­tion de la conven­tion signée entre la Ville et le SMTC. De plus, cette annonce ne tenait pas compte du fait que nous reve­nons à la semaine de quatre jours à la ren­trée, ce qui change quand même pas mal les don­nées. »

 

Pour sep­tembre, l’affaire semble donc pliée. Mais le maire aurait pro­mis jeudi d’as­so­cier des repré­sen­tants de parents d’élèves à l’organisation du ramas­sage sco­laire à venir. Un moindre mal pour ces derniers.

 

FE

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FE

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Covid dans l'Académie de Grenoble: des cas en hausse mais des fermetures de classes en baisse
Collège : le Pack’Rentrée est de retour pour alléger les coûts de scolarité des familles iséroises

  FLASH INFO - Comme chaque année, le Département de l’Isère propose aux familles de collégiens un dispositif d’aide pour alléger leurs coûts de scolarité. Lire plus

Le Smmag sept fois lauréat d'un appel à projets du ministère de la Transition écologique
Métropole de Grenoble : un nouveau système de billettique et des distributeurs rénovés en 2021

  FOCUS  - Le Syndicat mixte des mobilités de l'aire grenobloise (Smmag) met en place un nouveau système de billettique avec de nouveaux titres de Lire plus

Une personne à vélo sur la Place des Monts au campus de l'UGA © Simon Marseille - Place Gre'net
Mobilité post-confinement : les Grenoblois ont-ils changé leurs habitudes ?

  FOCUS - Quels changements le confinement a-t-il impulsés chez les Grenoblois, notamment en matière de mobilité ? Entre dynamiques de repli individuel et envies d’évasion, Lire plus

Vue de la bastille depuis le cours Jean Jaurès avec le tram E passant au milieu. ©Hira Andrianasolo et Malo Dumay Joubert - Placegrenet.fr
Extensions de lignes de transports, tarifs, mesures sanitaires… Le Smmag dévoile son plan d’été

  EN BREF – Le Syndicat mixte des mobilités de l’aire grenobloise (Smmag) veut relancer le tourisme. Mais aussi répondre aux besoins de loisirs des Lire plus

Avec une note de 3,91 sur 6, Grenoble se classe première au baromètre des villes cyclables dans la catégorie des communes entre 100 et 200 000 habitants.
Toutenvelo, nouvelle entreprise de transports et déménagements à vélo à Grenoble

Peut-être avez-vous remarqué ces grosses remorques tirées par des vélos qui circulent dans les rues de Grenoble depuis le début du mois d'octobre ? Ce Lire plus

Fil info Place Gre'net -
Après les vélos, la Métro teste les vélos-cargos

La Métro lance les métrovélos-cargos (ou vélos-cargos), des vélos adaptés pour le transport de personnes ou de marchandises. Une initiative (pour l'instant) unique en France.   Lire plus

Flash Info

|

22/01

16h03

|

|

22/01

15h43

|

|

21/01

12h23

|

|

21/01

9h48

|

|

20/01

11h24

|

|

20/01

10h02

|

|

19/01

13h19

|

|

19/01

11h57

|

|

19/01

11h18

|

|

19/01

0h33

|

Les plus lus

Éric Piolle présentait ses voeux à la presse ce 13 janvier 2022. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Abonnement| Éric Piolle envisage un stationnement plus cher pour les SUV et de la vidéo-verbalisation en centre-ville

Chloé LE BRET

Politique| Grenoble : Chloé Le Bret, conseillère municipale à l’égalité des droits, démissionne suite à « une rupture de confiance »

Politique| Forte affluence à Grenoble pour la journée de grève dans l’Éducation nationale du jeudi 13 janvier

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin