Démolitions, constructions, installations… Le quartier Mistral en pleine transformation à Grenoble

sep article



FIL INFO – À Mistral, quartier sensible au sud-ouest de Grenoble, la rénovation urbaine devrait connaître une accélération dans les années qui viennent. Le lundi 16 juillet dernier étaient présentés à la maison des habitants Anatole-France les projets à venir. Objectif principal : la réappropriation de l’espace public par les habitants… et plus de mixité.

 

 

Le quartier Mistral-Lys rouge

Les quar­tiers Mistral et Lys rouge à Grenoble. DR

« Dépasser la fonc­tion rési­den­tielle du quar­tier » : telle est la voca­tion affi­chée par la Ville de Grenoble pour le quar­tier Mistral, situé au sud-ouest de Grenoble. Ce sec­teur, enclavé entre le Parc Bachelard, l’avenue Rhin-et-Danube et l’autoroute A480, est l’un des quatre quar­tiers prio­ri­taires de la ville (QPV, ex-zone urbaine sen­sible).

 

 

Un besoin de mixité

 

Après la pré­sen­ta­tion des pro­jets à l’Agence natio­nale de réno­va­tion urbaine (Anru), les élus de la Ville et de la Métro sont venus à la mai­son des habi­tants Anatole-France pour faire un “point d’étape” sur les démo­li­tions, construc­tions et évo­lu­tions pré­vues pour le quar­tier.

 

 

Cliquer sur les blocs de cou­leurs pour décou­vrir les trans­for­ma­tions. Voir en plein écran.

 

« Aujourd’hui, le quar­tier Mistral, c’est 100 % de social et aucune mixité », a rap­pelé Christine Garnier, élue de la Ville et de la Métro délé­guée au loge­ment. « 42 % des habi­tants sont parmi le quart des per­sonnes les plus modestes. »

 

Les pro­jets visent donc à une grande trans­for­ma­tion du quar­tier : démo­li­tions de la barre Anatole France et des bar­rettes du Drac le long de l’autoroute A480, réha­bi­li­ta­tions des trois tours par le bailleur Actis, construc­tion de loge­ments en acces­sion à la pro­priété en rem­pla­ce­ment de la par­tie Est de l’es­pace Vaucanson détruite au prin­temps…

 

 

Se réapproprier l’espace public

 

La plateforme multiflux de La Poste devrait employer 300 agents au Sud du quartier Mistral DR

La pla­te­forme mul­ti­flux de La Poste devrait employer 300 agents au sud du quar­tier Mistral. DR

Mais la réno­va­tion ne se limite pas à l’habitat : la supé­rette, fer­mée depuis 2013, devrait rou­vrir à l’automne. Et un mar­ché devrait être mis en place à par­tir du 5 sep­tembre.

 

Enfin, une pla­te­forme de 5 500 m² de La Poste devrait s’installer en 2019 dans le sud du quar­tier, à l’emplacement des barres Strauss, détruites en 2010.

 

« Mais pour se réap­pro­prier ce nou­vel espace public, tout va comp­ter », a ajouté Élisa Martin, pre­mière adjointe de Grenoble. « Nous dis­cu­tons avec les habi­tants depuis près de trois mois : l’habitat est impor­tant, la sécu­rité est impor­tante, l’hygiène est impor­tante. Tout compte. »

 

FE

 

 

Festival du film France Nature Environnement
commentez lire les commentaires
6057 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Curieusement, ceux qui parlent de l’im­por­tance de la mixité sociale, ne
    la pra­tiquent jamais eux même .
    la mixité sociale a existé dans tous les quar­tiers, avant que
    l’in­sé­cu­rité a fait fuir, ceux qui avaient un mini­mum de moyens pour
    prendre la fuite .
    Je pro­pose que notre per­son­nel poli­tique muni­ci­pal , com­mence
    par don­ner l’exemple,en ache­tant un appar­te­ment à l’Arlequin au lieu
    de l’île verte…

    sep article