Les assistantes maternelles mobilisées contre la fermeture de la crèche familiale des 3 Pom’ à Grenoble

sep article



FOCUS – La crèche familiale des 3 Pom’, située dans le quartier Teisseire-Malherbe, fermera à la rentrée prochaine. Les onze assistantes maternelles concernées – qui seront redéployées sur deux autres secteurs – contestent le plan de réorganisation… tout en demandant un changement de direction. De fait, si la Ville a évoqué, un temps, les tensions existant avec la directrice de l’établissement pour expliquer cette fermeture, elle a confirmé à Place Gre’net que la cause principale était bien d’ordre budgétaire.

 

 

Parents et assistantes maternelles se sont rassemblées jeudi 12 juillet 2018 devant le CCAS pour protester contre la fermeture, à la rentrée prochaine, de la crèche familiale des 3 Pom'.

Parents et assis­tantes mater­nelles se sont ras­sem­blés le 12 juillet 2018 devant le CCAS pour pro­tes­ter contre la fer­me­ture, à la ren­trée pro­chaine, de la crèche fami­liale des 3 Pom”. DR

Halte-gar­de­rie, crèche col­lec­tive ou crèche fami­liale : depuis avril 2004, l’Établissement d’accueil du jeune enfant (EAJE) 3 Pom’ pro­pose une large palette de modes de garde aux parents de près de soixante petits gre­no­blois.

 

Propose ou plu­tôt pro­po­sait… Car à la ren­trée pro­chaine, l’accueil fami­lial ne devrait plus figu­rer au menu de l’établissement situé au confluent des quar­tiers Teisseire et Malherbe.

 

 

Mal-être au travail et « abus de pouvoir »

 

L’annonce, aussi subite que bru­tale, a fait l’effet d’un coup de mas­sue aux onze assis­tantes mater­nelles de la crèche fami­liale dépen­dant du CCAS de Grenoble. « On nous a pré­ve­nues seule­ment le 4 juin que la crèche fami­liale fer­me­rait le 28 août. Et le 5 juin, les parents ont reçu un cour­rier disant que leurs enfants seraient accueillis à la crèche de Vigny-Musset dès la ren­trée », s’indigne Sandra*, assis­tante mater­nelle aux 3 Pom’.

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Paysage>Paysages saison 04 été 2020 : spectacles expositions expériences en plein air en Isère
commentez lire les commentaires
5504 visites | 4 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 4
  1. Mais c’est pas vrai, il y en a marre de cette auto­rité.
    Piolle c’est le jupi­te­rien local. Il se disait d’une gauche sociale éco­lo­giste.
    Il est d’une aus­te­rité sans pareille.
    Pourquoi s’acharner dans les quar­tiers popu­laires.
    Quelle décep­tion, quelle erreur d’avoir cru en cette muni­ci­pa­lité.
    Grenoble ne retrouve une une cohé­rence poli­tique. Demain qu’en sera-t-il ?
    Des éco­los insou­mis qui ne défendent pas le ser­vice public local.
    Des élus EnMarche éli­tistes hors sol.
    A quand une gauche modé­rée construc­tive…

    sep article
    • Il faut juste pré­ci­ser que, contrai­re­ment au titre de l’article, le crèche ne ferme pas !
      Voir mon sujet sur le DL du 19 juillet

      sep article
      • PT

        26/07/2018
        18:28

        Vous n’êtes pas sans savoir que la lon­gueur d’un titre d’ar­ticle est limité (celui-ci fait déjà 3 lignes). D’où les pré­ci­sions appor­tées dès les pre­mières lignes :
        « Halte-gar­de­rie, crèche col­lec­tive ou crèche fami­liale : depuis avril 2004, l’EAJE (Établissement d’accueil du jeune enfant) 3 Pom’, pro­pose une large palette de modes de garde aux parents de près de soixante petits gre­no­blois. Propose ou plu­tôt pro­po­sait… Car à la ren­trée pro­chaine, l’accueil fami­lial ne devrait plus figu­rer au menu de l’établissement situé au confluent des quar­tiers Teisseire et Malherbe. »

        sep article
  2. A bien noter que le Conseil citoyen poli­tique de la ville (loi Lamy) de ce quar­tier prio­ri­taire doit être consulté et qu’au­cune déci­sion ne peut être prise sans l’a­voir consulté.

    sep article