Prévisions de fréquentation encourageantes pour la saison estivale en Isère

sep article

Offres de locations exceptionnelles aux 2 Alpes

FIL INFO – L’agence départementale Isère Tourisme a publié ses prévisions de fréquentation pour la saison estivale 2018. Elle table sur des résultats positifs, portés par l’attractivité de la montagne et la multiplicité des événements sportifs et culturels.

 

 

Bois Français. © Isère Tourisme

Bois Français. © Isère Tourisme

L’Isère est une des­ti­na­tion en vogue. C’est ce qui res­sort en tout cas de la note de conjonc­ture publiée le 2 juillet der­nier par l’a­gence Isère Tourisme. À en croire ses pré­vi­sions, la fré­quen­ta­tion tou­ris­tique sera forte sur le ter­ri­toire pen­dant la période esti­vale. « La sai­son d’été 2018 démarre dans un contexte favo­rable », écrit-elle.

 

Cet opti­misme s’ex­plique en par­ti­cu­lier par la dyna­mique encou­ra­geante des réser­va­tions. Pas moins de 60 % des pro­fes­sion­nels situés dans les ter­ri­toires de cam­pagne jugent ainsi les réser­va­tions du mois de juillet « très bonnes » ou « bonnes », et jus­qu’à 70 % d’entre eux concer­nant celles du mois d’août. Les pro­fes­sion­nels de la mon­tagne sont, eux, 50 % à esti­mer « bon » le niveau des réser­va­tions, mais comptent sur les arri­vées de der­nière minute.

 

 

Fraîcheur, tours de roue et festivals

 

La mon­tagne, qui per­met d’é­chap­per à la four­naise, est le prin­ci­pal argu­ment tou­ris­tique de l’Isère en été. Elle attire par ailleurs de plus en plus les vacan­ciers, notam­ment les moins de 35 ans, selon une étude OpinionWay citée par Isère Tourisme. Un choix qui s’ex­plique par la mul­ti­tude des acti­vi­tés pro­po­sées, mais aussi par les pay­sages natu­rels, le calme, la qua­lité de l’air ou le prix.

 

A chaque passage du Tour de France à l'Alpe d'Huez, la montée est prise d'assaut par les touristes, néerlandais en particulier. © Laurent Salino / Alpe d'Huez tourisme

À chaque pas­sage du Tour de France à l’Alpe d’Huez, la mon­tée est prise d’as­saut par les tou­ristes, néer­lan­dais en par­ti­cu­lier. © Laurent Salino – Alpe d’Huez tou­risme

L’animation esti­vale, spor­tive comme cultu­relle, n’y est pas non plus étran­gère. Le pas­sage du Tour de France dans le dépar­te­ment les 19 et 20 juillet (arri­vée à l’Alpe d’Huez puis départ du Bourg d’Oisans) sera à n’en pas dou­ter un temps fort de la sai­son tou­ris­tique. En 2015, la Grande Boucle, qui avait déjà fait escale à l’Alpe d’Huez, avait généré 19 000 nui­tées le soir de l’é­vé­ne­ment et 55 000 les quatre jours pré­cé­dents.

 

L’été, c’est aussi la sai­son des fes­ti­vals, innom­brables sur le ter­ri­toire. En 2017, pêle-mêle, le fes­ti­val Jazz à Vienne a accueilli 215 000 par­ti­ci­pants, le Vélo Vert fes­ti­val de Villard-de-Lans 45 000, le Cabaret frappé de Grenoble 41 000… Des chiffres qui boostent assu­ré­ment la fré­quen­ta­tion tou­ris­tique.

 

 

10,2 millions de nuitées au total en 2017

 

Déjà, en mai et juin, la sai­son tou­ris­tique était bien par­tie. Les struc­tures d’ac­cueil ont connu de très bons résul­tats, en par­ti­cu­lier grâce à un calen­drier des jours fériés favo­rables. Les gîtes ruraux ont enre­gis­tré un record de fré­quen­ta­tion durant la semaine du 5 au 11 mai, qui cumu­lait deux jours fériés, avec 44 % de gîtes loués. Quant aux hôtels et aux rési­dences, 75 % se déclarent satis­faits de l’a­vant-sai­son.

 

Au total, en 2017, le dépar­te­ment de l’Isère avait enre­gis­tré 10,2 mil­lions de nui­tées, un chiffre équi­valent à la fré­quen­ta­tion tou­ris­tique hiver­nale.

 

SR

 

 

MC2 - A la Vie
commentez lire les commentaires
1719 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.