Des chercheurs grenoblois ont conçu un gilet pour limiter la souffrance animale

sep article



FIL INFO – Des chercheurs du laboratoire grenoblois TIMC-IMAG ont développé un gilet pour rongeur qui, par sa technologie embarquée, permet sans opération préalable de mesurer les paramètres cardiaques et respiratoires des animaux de laboratoire. Breveté et bientôt disponible grâce à la jeune société lyonnaise Etisense émanant du laboratoire, cet outil offre de nouvelles perspectives pour améliorer à la fois le bien-être animal et les résultats de la recherche scientifique.

 

 

Pression socié­tale ? Les défen­seurs de la cause ani­male se réjoui­ront sans doute du fait que les scien­ti­fiques s’intéressent au bien-être des cobayes uti­li­sés à des fins de recherche. Ainsi, des cher­cheurs du labo­ra­toire gre­no­blois TIMC-IMAG* ont-ils mis au point une méthode qui per­met le suivi phy­sio­lo­gique à la fois car­diaque et res­pi­ra­toire d’animaux éveillés, tout en évi­tant une lourde opé­ra­tion chi­rur­gi­cale préa­lable. Le pro­cédé est déve­loppé par la start-up tech­no­lo­gique lyon­naise Etisense, issue du labo­ra­toire TIMC-IMAG.

 

DR

DR

 

Jusqu’ici, la col­lecte des don­nées res­pi­ra­toires et car­diaques néces­si­tait la pose de cap­teurs autour de l’aorte, une inter­ven­tion source de stress et de risques post-opé­ra­toires pour les ani­maux ainsi équi­pés.

 

 

Un gilet pour souris de laboratoire, bardé de capteurs

 

Une page se tourne ? Une chose est sûre, en s’appuyant sur la débit­mé­trie vir­tuelle (mesure à dis­tance du débit d’un fluide, liquide ou gazeux), la nou­velle méthode déve­lop­pée par les scien­ti­fiques gre­no­blois n’a plus rien d’invasive.

 

En effet, c’est au moyen d’un gilet bardé de cap­teurs qu’ils mesurent les varia­tions de volume du tho­rax, avec une réso­lu­tion telle qu’elle per­met aux algo­rithmes de recons­ti­tuer les para­mètres phy­sio­lo­giques stan­dards. À savoir, le débit d’air cir­cu­lant entre la cage tho­ra­cique et l’extérieur ainsi que le débit de sang cir­cu­lant entre la cage tho­ra­cique et le reste de l’organisme.

 

© Etisense

© Etisense

 

Une prouesse tech­no­lo­gique car, comme l’indiquent les cher­cheurs, « chez les petits ani­maux tels que le rat, le rythme car­diaque est beau­coup plus élevé que chez les êtres humains et l’amplitude des signaux est beau­coup plus faible, ce qui rend leur ana­lyse encore plus dif­fi­cile ».

 

 

À la clé, « bien-être » animal, fiabilité des expériences et économies

 

Validée chez le rat, cette méthode res­pecte la règle des 3 R** qui vise l’amélioration des condi­tions d’hébergement et de la ges­tion de la dou­leur chez les ani­maux de labo­ra­toire. Mais au-delà d’œuvrer à l’a­mé­lio­ra­tion – toute rela­tive – du bien-être ani­mal, cette méthode sans acte inva­sif pré­sente deux autres inté­rêts majeurs pour les cher­cheurs.

 

© Etisense

© Etisense

D’abord, l’élimination du biais induit par l’anesthésie et la chi­rur­gie aug­mente les pos­si­bi­li­tés expé­ri­men­tales auprès d’animaux libres de leurs mou­ve­ments.

 

L’autre atout est éco­no­mique, direc­te­ment induit par la sim­pli­fi­ca­tion des pro­cé­dures expé­ri­men­tales qui s’af­fran­chissent de l’anesthésie et de la chi­rur­gie.

 

Les pers­pec­tives de déve­lop­pe­ment pour Etisense ? Au troi­sième tri­mestre 2019, la start-up com­mer­cia­li­sera son pre­mier gilet bap­tisé Decro des­tiné aux ron­geurs. Même si pour l’heure ce pre­mier pro­duit est relié aux appa­reils de mesures par voie “filaire”, une ver­sion connec­tée est déjà en cours de vali­da­tion. À plus long terme, les cher­cheurs ont pour ambi­tion de décli­ner ce gilet pour d’autres espèces telles que le cochon d’Inde, le mini-porc, le chien ou le pri­mate.

 

Véronique Magnin

 

 

* CNRS-UGA-VetAgro Sup-Grenoble INP

 

** En recherche, la règle des 3R consiste à rem­pla­cer les ani­maux par d’autres méthodes lorsque cela est pos­sible, à réduire le nombre d’animaux uti­li­sés et, comme ici, à amé­lio­rer les pro­cé­dures.

 

 

MC2 - A la Vie
commentez lire les commentaires
2326 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.