À La Villeneuve, les élèves de Lucie Aubrac font de l’art en souvenir du collège incendié

sep article
2,50 € par mois pour prendre le bus et le tram : et si c

REPORTAGE VIDÉO – Il y a un an, le collège Lucie Aubrac, à Villeneuve, était incendié. Pour se réapproprier les lieux, et montrer qu’ils n’oublient pas, élèves et professeurs du collège ont réalisé des projets artistiques tout au long de l’année. Cette semaine était consacrée au collage de photos : des affiches qui relient l’ancien collège et le nouveau.

 

 

Ce jeudi, les élèves du collège Lucie Aubrac ont procédé à des collages d'affiches sur leur ancien collège, leur nouveau, et le chemin qui relie les deux. Sur les affiches, en plus des photos, on peut voir des phrases concernant le projet artistique, rédigées par les participants.

Ce jeudi, les élèves du collège Lucie Aubrac ont procédé à des collages d’affiches sur leur ancien collège, leur nouveau, et le chemin qui relie les deux. © Élisa Montagnat

« Ce n’est pas parce que notre collège a brûlé qu’on l’a oublié ou que c’est fini. On n’oublie pas. » Mira, élève de 4e au collège Lucie Aubrac de Villeneuve, a participé comme beaucoup d’autres collégiens aux projets artistiques mis en place par la professeur d’arts plastiques Katy Munoz.

 

Des projets « pour se réapproprier les lieux, comme on s’est réapproprié notre collège toute l’année », explique la professeur. « On s’est retrouvé dans un nouveau collège qui n’est pas celui des élèves. Il y avait beaucoup de frustrations en début d’année de se dire “on est obligés d’aller ailleurs”… »

 

 

Un lien entre les collégiens et les pompiers qui ont éteint l’incendie

 

Durant trois jours, les 20, 21 et 22 juin, les élèves ont collé des affiches sur leur ancien collège, le nouveau et le long du chemin qui relie les deux établissements. Des posters géants, sur lesquels figurent des parties de visage d’élèves, de personnels du collège et de pompiers. Les professeurs souhaitaient en effet faire un lien entre les collégiens et ceux qui ont dû intervenir pour éteindre l’incendie il y a un an.

 

 

Reportage d’Élisa Montagnat

 

 

Le projet artistique s’appelle InsideOutProject, l’idée étant « de faire sortir quelque chose de l’intérieur. Avec d’autres enseignants, on voulait faire ressortir des choses positives de ce qui s’est passé et de l’image qu’on peut avoir du quartier », explique Katy Munoz.

 

En plus des affiches collées cette semaine, les élèves ont, tout au long de l’année, réalisé des fresques géantes à l’intérieur du collège. Le nouvel établissement des élèves de Lucie Aubrac devient ainsi une œuvre d’art.

 

Élisa Montagnat

 

 

commentez lire les commentaires
1229 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.