Philippe Wüthrich désigné nouveau président de la Chambre des notaires de l’Isère

sep article

Offres de locations exceptionnelles aux 2 Alpes

FIL INFO – La Chambre des notaires de l’Isère a désigné son nouveau président. C’est le notaire de Rives Philippe Wüthrich qui prend les commandes de la Chambre pour un mandat de deux ans. Objectifs : faciliter les relations entre études, favoriser leurs évolutions technologiques, mais aussi se montrer plus présent auprès des collectivités territoriales.

 

 

Philippe Wüthrich © Chambre des notaires

Philippe Wüthrich © Chambre des notaires

La Chambre des notaires de l’Isère a un nou­veau pré­sident. Désigné par son assem­blée géné­rale du 25 mai 2018, Philippe Wüthrich a pris ses fonc­tions au début du mois de juin, suc­cé­dant ainsi à Jacques Espié. Le notaire, dont l’é­tude est basé à Rives, fixe les objec­tifs de son man­dat de deux ans à tra­vers trois mots clés : « Respect, exi­gence, exem­pla­rité ».

 

Face à la forte aug­men­ta­tion du nombre de notaires en Isère, passé de 188 en 2016 à 239 en 2018, Philippe Wüthrich estime en effet que la pro­fes­sion se doit d’être « tou­jours à l’unisson dans le res­pect de ses règles pro­fes­sion­nelles ». Et se veut « un faci­li­ta­teur dans les rap­ports entre études », en favo­ri­sant « une meilleure cir­cu­la­tion des infor­ma­tions ».

 

 

Favoriser « l’inter-départementalité »

 

Autres enjeux du man­dat du nou­veau pré­sident de la Chambre des notaires de l’Isère : accom­pa­gner l’é­vo­lu­tion tech­no­lo­gique des études pour leur per­mettre d’é­ta­blir des actes authen­tiques numé­riques ou de signer les actes à dis­tances via visio­con­fé­rence. Si une grande majo­rité des études est aujourd’­hui équi­pée, Philippe Wüthrich veut atteindre les 100 % d’ici la fin de son man­dat.

 

La Chambre des notaires de l’Isère compte encore s’en­ga­ger dans une réflexion sur la ques­tion de « l’in­ter-dépar­te­men­ta­lité » des ins­tances nota­riales, en direc­tion plus par­ti­cu­liè­re­ment des dépar­te­ments de la Drôme et des Hautes-Alpes. La piste envi­sa­gée ? Le regrou­pe­ment des Chambres de cha­cun des trois dépar­te­ments sous une seule et même ins­tance.

 

 

Des notaires plus présents auprès des collectivités

 

Enfin, Philippe Wüthrich dit sou­hai­ter que la pro­fes­sion de notaire soit « plus pré­sente auprès des col­lec­ti­vi­tés ter­ri­to­riales ». Pour le nou­veau pré­sident, les notaires font « par­tie inté­grante du maillage ter­ri­to­rial, per­met­tant d’as­su­rer un ser­vice public de proxi­mité ». Il rap­pelle ainsi la conven­tion signée en 2017 entre le Conseil supé­rieur du nota­riat et l’Association des maires de France, dans laquelle les notaires s’en­gagent auprès des col­lec­ti­vi­tés en matière d’in­ven­taire du patri­moine immo­bi­lier.

 

Chambre des notaires de l'Isère à Seyssins © Florent Mathieu - Place Gre'net

Chambre des notaires de l’Isère à Seyssins © Florent Mathieu – Place Gre’net

La Chambre des notaires joue un rôle impor­tant. C’est elle qui étu­die des plaintes des clients, véri­fie la comp­ta­bi­lité et le fonc­tion­ne­ment des offices ou assure la for­ma­tion conti­nue des pro­fes­sion­nels. Et la tâche n’est pas mince : le dépar­te­ment de l’Isère compte 122 études, dont 66,6 % situées dans l’ar­ron­dis­se­ment de Grenoble, les autres étant loca­li­sées dans les arron­dis­se­ments de Bourgoin-Jallieu et de Vienne.

 

 

FM

 

MC2 - La morsure de l
commentez lire les commentaires
2542 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.