Contrats aidés : des dizaines de plaintes aux prud’hommes contre le rectorat de Grenoble

sep article



FOCUS – Ce lundi 11 juin avait lieu un procès aux prud’hommes de Grenoble concernant l’application des contrats aidés au sein de l’Éducation nationale. Le rectorat ne serait pas en règle concernant les obligations légales de formation sur ces contrats précaires. Sept procès ont déjà été remportés par d’anciens salariés, dont deux encore en appel.

 

 

Les militants du syndicat Sud Éducation accompagnaient les anciens salariés du rectorat dans leur procès aux prud'hommes de Grenoble.

 

« On est trim­ba­lés d’un éta­blis­se­ment à l’autre sans nous deman­der notre avis. J’étais au Smic, mais pas à 35 heures, donc je tou­chais entre 600 et 700 euros par mois. Quand on a une famille à gérer, c’est dif­fi­cile », déplore une ex-sala­riée du rec­to­rat devant le tri­bu­nal de Grenoble ce lundi 11 juin.

 

Rassemblement des précaires de l'éducation nationale, le 5 Avril 2018 devant le Rectorat de Grenoble. © Léa Raymond - placegrenet.fr

Rassemblement des pré­caires de l’Éducation natio­nale, le 5 avril 2018 devant le rec­to­rat de Grenoble. © Léa Raymond – placegrenet.fr

Cette ancienne auxi­liaire de vie sco­laire (AVS) est aujourd’­hui en pro­cès aux prud’­hommes contre le rec­to­rat de Grenoble. Ou plus exac­te­ment, contre le lycée du Grésivaudan, l’é­ta­blis­se­ment “mutua­li­sa­teur” du dépar­te­ment qui s’oc­cupe de la rédac­tion et des signa­tures des contrats aidés du rec­to­rat.

 

 

Car cette mère de famille, comme beau­coup d’autres, a été employée durant deux ans en tant qu’AVS sous forme de contrat aidé. Elle s’oc­cu­pait d’un ou deux enfants en dif­fi­culté (prin­ci­pa­le­ment en situa­tion de han­di­cap) par classe, dans des classes allant de la mater­nelle au CE1. Mais pas le temps de nouer des liens ou d’ins­tau­rer une rela­tion de confiance avec ces der­niers, au vu du peu de temps qu’elle pas­sait dans chaque école : « Passé un temps, j’ai changé 5 fois d’é­cole en un mois ! » confie l’an­cienne sala­riée.

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
3400 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.