Jérôme Safar interpelle Éric Piolle sur les orientations du Théâtre municipal… et sa façon de les annoncer

sep article

Notre indépendance c

FIL INFO – Jérôme Safar vient d’adresser une lettre au maire de Grenoble Éric Piolle. Dans ce courrier rendu public, le président du groupe d’opposition municipal Rassemblement de la gauche et du progrès exprime ses inquiétudes après la lecture d’un article du Petit Bulletin faisant mention des orientations à venir pour le Théâtre municipal.

 

 

La lec­ture du Petit Bulletin du mer­credi 30 mai 2018 a fait bon­dir les élus d’op­po­si­tion de Grenoble du groupe Rassemblement de la gauche et du pro­grès, à com­men­cer par son pré­sident Jérôme Safar. Ce der­nier a donc adressé une lettre au maire de Grenoble Éric Piolle pour s’é­ton­ner d’un article consa­cré au Théâtre muni­ci­pal de Grenoble, et conte­nant plu­sieurs annonces quant à ses orien­ta­tions à venir.

 

Jérôme Safar © Joël Kermabon - Place Gre'net

Jérôme Safar © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

Premier motif d’a­ga­ce­ment : l’ar­ticle du Petit Bulletin fait men­tion d’une confé­rence de presse, en pré­sence d’Éric Piolle et de l’ad­jointe de Grenoble à la Culture Corinne Bernard, sans que les évo­lu­tions rete­nues n’aient été pré­sen­tées en conseil muni­ci­pal. Un choix « regret­table », estime l’élu d’op­po­si­tion. Et d’in­ter­ro­ger le maire : « Nous aime­rions savoir pour­quoi […] vous avez choisi de pri­vi­lé­gier l’an­nonce publique au tra­vail et à l’in­for­ma­tion des conseillers muni­ci­paux. »

 

 

L’état de santé de la directrice du Théâtre municipal dévoilé par les élus ?

 

Jérôme Safar exprime ensuite son « malaise » lorsque Le Petit Bulletin fait men­tion de l’ar­rêt mala­die de la direc­trice du Théâtre muni­ci­pal. « Lors de la confé­rence de presse, puisque cela est relaté dans l’article sus-cité, la situa­tion pro­fes­sion­nelle et per­son­nelle en terme de santé d’un agent muni­ci­pal […] est évo­quée sans pré­cau­tion par­ti­cu­lière », écrit-il.

 

Conférence de presse du Théâtre municipal. DR

Conférence de presse du Théâtre muni­ci­pal. DR

 

Pour autant, ainsi que le pré­cise Le Petit Bulletin en conclu­sion de son article, la confé­rence de presse avait lieu après le bou­clage de son numéro : l’ar­rêt mala­die de la direc­trice, déjà connu de ceux qui suivent l’ac­tua­lité cultu­relle de Grenoble, n’a donc pas été évo­qué à cette occa­sion. La jour­na­liste de Place Gre’net pré­sente à la confé­rence n’a d’ailleurs, pour sa part, pas entendu les inter­ve­nants s’ex­pri­mer à ce sujet.

 

 

Un dossier « sensible et symbolique »

 

Toujours est-il que Jérôme Safar s’in­quiète de la place de l’ac­tuelle direc­trice dans le pro­jet annoncé par la muni­ci­pa­lité. Ainsi que de « la recherche de finan­ce­ments com­plé­men­taires » indi­quée dans l’ar­ticle du Petit Bulletin. « Qui sera en charge de ce tra­vail, et quelle somme néces­saire devra être récol­tée ? », demande encore l’élu d’op­po­si­tion.

 

Théâtre municipale de Grenoble © Chloé Ponset - Place Gre'net

Théâtre muni­ci­pal de Grenoble © Chloé Ponset – Place Gre’net

 

Insistant sur le carac­tère « sen­sible et sym­bo­li­que­ment impor­tant » du dos­sier du Théâtre muni­ci­pal, Jérôme Safar conclut sa mis­sive en regret­tant encore une fois le « choix de com­mu­ni­ca­tion » de la muni­ci­pa­lité. Et consi­dère que celle-ci contraint le groupe d’op­po­si­tion à « deman­der publi­que­ment » des cla­ri­fi­ca­tions, « et non dans le cadre du tra­vail clas­sique des com­mis­sions muni­ci­pales ».

 

FM

 

 

commentez lire les commentaires
2841 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. il n’a­vait pas quitté la poli­tique ?
    c’est si dur que ça de bos­ser dans le privé ?

    Purée… renou­ve­lez un peu

    sep article
  2. Mais c’est qui essaie­rait de nous faire un come­back le Safar ?
    Sauf plus per­sonne ne veut de lui à Grenoble.

    sep article