CitizenCampus : l’Université Grenoble-Alpes lance un programme inédit pour former les citoyens de demain

sep article

FIL INFO – Apprendre aux étudiants, les citoyens de demain, à se questionner sur « des enjeux scientifiques cruciaux pour l’avenir de notre société ». Telle est l’ambition de CitizenCampus, le programme pilote lancé par l’Université Grenoble-Alpes (UGA). Un parcours d’exception », inédit dans l’Hexagone, qui verra le jour à la rentrée 2018.

 

 

Dès septembre prochain, l’UGA proposera une nouvelle formation. C’est le programme CitizenCampus, « un cursus inédit en France » que l’université de Grenoble propose à tous ceux qui souhaitent explorer la relation entre science et société tout en s’interrogeant sur les principaux défis de la recherche.

 

L’Université Grenoble-Alpes vient de lancer CitizenCampus, un programme pilote qui ambitionne à mettre « les étudiants au cœur du débat public ». Une première en France. DR

 

Les seuls prérequis demandés : curiosité, ouverture d’esprit et beaucoup de motivation. Les aspirants candidats peuvent postuler pour participer à cette expérimentation pilote jusqu’au 8 juin prochain.

 

 

Un « parcours d’exception » ouvert à quarante étudiants

 

« Ouvert à une quarantaine d’étudiants de l’Académie de Grenoble, issus de toutes les filières et de tous les niveaux, CitizenCampus leur offre l’opportunité d’expérimenter le débat public sur des enjeux scientifiques cruciaux pour l’avenir de notre société, en allant à la rencontre de grands acteurs du monde socio-économique, politique et de la recherche » précise l’UGA dans un communiqué.

 

L’originalité de ce « parcours d’exception » ? Le fait de proposer une pédagogie innovante mêlant « apports de connaissances théoriques et mises en situation ». Une méthode qui, « initialement destinée à des dirigeants du cycle national de formation de l’Institut des Hautes études pour la science et la technologie (IHEST) est déclinée pour la première fois avec un groupe d’étudiants », se félicite l’université.

 

 

L’objectif : former « des citoyens ayant déjà expérimenté la complexité »

 

Chaque année, les étudiants sélectionnés devront réfléchir sur un thème spécifique. « Suivant ce fil – détaille l’université – ils rencontreront et intervieweront les intervenants du programme qui viendront illustrer et décadrer les certitudes, qu’ils soient chercheurs, représentants associatifs, journalistes, chefs d’entreprise, responsables politiques ou simples témoins ».

 

L'Université Grenoble-Alpes a lancé CitizenCampus, un programme qui ambitionne à mettre « les étudiants au cœur du débat public ». Une première en France.Des étudiants sur le campus de Grenoble. © Léa Raymond - placegrenet.fr

Des étudiants sur le campus de Grenoble. © Léa Raymond – placegrenet.fr

Un fil conducteur a été ainsi d’ores et déjà choisi pour la période 2018-2019. En l’occurrence, « Sciences, Techniques, Sociétés : qui gouverne le progrès ? »

 

« Tout au long d’une année universitaire, ces 40 étudiants vivront cette aventure faite d’apprentissages inédits, concrets, de très haut niveau, et surtout d’allers-retours Science-Société, bien loin des salles de classes et cours traditionnels. Nous ne voulons en faire ni des experts, ni des spectateurs avertis, mais des citoyens ayant déjà expérimenté la complexité, le débat, la prise de décision dès leur formation », explique Isabelle Forge Allegret, porteuse du projet CitizenCampus.

 

À travers ce parcours, outre une capacité d’analyse et de réflexion, les étudiants pourront donc acquérir les compétences nécessaires pour devenir des citoyens engagés… et désireux de prendre part activement au débat sociétal.

 

 

GC

 

 

commentez lire les commentaires
1044 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.