La Région Auvergne ‑Rhône-Alpes promeut les aides de l’Europe via un concours

sep article



FIL INFO – Les résultats du concours scolaire « L’Europe agit dans ma région » seront dévoilés ce vendredi 25 mai à l’hôtel de Région de Lyon. Son objectif ? Rappeler l’implication financière de l’Union européenne dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.

 

 

DrapeauxEuropeBruxellesCreditSeverineCattiaux

Bruxelles © Severine Cattiaux

Fonds euro­péens agri­cole pour le déve­lop­pe­ment rural (Feader), fonds euro­péen de déve­lop­pe­ment régio­nal (Feder), Fonds social euro­péen (FSE)…

 

À tra­vers ces dif­fé­rents fonds, l’Union euro­péenne par­ti­cipe à de nom­breux pro­jets au cœur de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Sur la période 2014 – 2020, sa par­ti­ci­pa­tion finan­cière s’é­lève ainsi à envi­ron 3 mil­liards d’eu­ros.

 

Convaincue tou­te­fois que ces pro­grammes béné­fi­cient d’une visi­bi­lité trop faible, la Région a décidé d’or­ga­ni­ser un concours pour sen­si­bi­li­ser les jeunes lycéens à l’aide finan­cière euro­péenne appor­tée aux régions. Après une séance d’in­for­ma­tion ani­mée par les centres d’in­for­ma­tion Europe direct, les élèves de six classes de Seconde ou de pre­mière année de CAP ont ainsi eu à réa­li­ser un repor­tage sur un pro­jet financé par les fonds euro­péens près de chez eux.

 

 

Mettre en avant l’action de proximité de l’Union européenne

 

L’ambition de cette ini­tia­tive est de mon­trer aux jeunes que l’Union euro­péenne peut aussi mener une poli­tique de proxi­mité et ins­crire son action au cœur de la vie quo­ti­dienne des citoyens. « L’idée est de mon­trer en quoi l’Union euro­péenne s’ins­taure dans les forces vives de nos villes, de nos com­munes, de toutes les ins­tances diri­geants locales », explique ainsi Laurent Magnin, pro­fes­seur d’an­glais dans un lycée qui a par­ti­cipé au concours.

 

Bruxelles lance une procédure d'infraction contre la France pour dépassements des seuils réglementaires NO2. Crédit Patricia Cerinsek

Commission euro­péenne à Bruxelles © Patricia Cerinsek

 

« Il s’a­git de voir que ce n’est pas qu’une entité com­plè­te­ment abs­traite, dont on entend par­ler à la télé, vague­ment, mais que ce sont aussi des choses concrètes qui nous aident à vivre au quo­ti­dien et à amé­lio­rer nos vies ici-bas. »

 

Les élèves du lycée pro­fes­sion­nel Gabriel Voisin de Bourg-en-Bresse ont, par exemple, plan­ché sur la réha­bi­li­ta­tion éner­gé­tique d’une série de loge­ments sociaux amian­tés, finan­cée par l’Union euro­péenne à hau­teur de 800 000 euros, soit 5 000 euros par loge­ment. « Cette recherche m’a apporté beau­coup de choses, raconte Francis, élève du lycée Gabriel Voisin. Je ne savais pas que l’Europe pou­vait ainsi s’im­pli­quer [dans un tel pro­jet]. »

 

 

Un voyage à Bruxelles pour les lauréats

 

D’autres pro­jets sont consa­crés à la réa­li­sa­tion d’un dis­po­si­tif de déchè­te­rie flu­viale éphé­mère à Lyon, à la mise en place d’un ate­lier de pro­duc­tion sucré-salé à Valence ou encore à une exploi­ta­tion d’a­gri­cul­ture bio­lo­gique spé­cia­li­sée dans la pro­duc­tion de plantes aro­ma­tiques et médi­ci­nales. Tous les repor­tages vidéos sont consul­tables en ligne.

 

La commission européenne traine des pieds pour définir et, derrière, réglementer les perturbateurs endocriniens. DRSlama, Bruxelles, parabènes, phtalates, bisphénol, pesticides, biocides

La Commission euro­péenne. DR

Suite à la déli­bé­ra­tion, le 30 avril, le vain­queur du concours « L’Europe agit dans ma région » sera dési­gné ce ven­dredi 25 mai lors d’une céré­mo­nie à l’hô­tel de Région de Lyon, en pré­sence de Yannick Neuder, pré­sident du jury du concours et vice-pré­sident régio­nal délé­gué à l’Enseignement supé­rieur, à la recherche, à l’in­no­va­tion et aux fonds euro­péens.

 

Les heu­reux élus se ver­ront offrir une visite des ins­ti­tu­tions euro­péennes à Bruxelles.

 

SR

 

 

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
1369 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.