Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

La conseillère scientifique du premier ministre canadien au CHU de Grenoble et au Synchrotron ce vendredi 18 mai

sep article

FIL INFO – Mona Nemer, conseillère scientifique auprès de Justin Trudeau, Premier ministre du Canada, est présente à Grenoble ce vendredi 18 mai. Accueillie par Yannick Neuder et Geneviève Fioraso, elle va visiter le Centre universitaire hospitalier Grenoble Alpes (Chuga), ainsi que le Synchrotron et l’Institut Institut Laue-Langevin.

 

 

Mona Nemer, conseillère scientifique de Justin Trudeau. DR

Mona Nemer, conseillère scientifique de Justin Trudeau. DR

Une matinée grenobloise à l’heure canadienne ? Mona Nemer, conseillère scientifique auprès du Premier ministre du Canada Justin Trudeau, est présente à Grenoble ce vendredi 18 mai, à l’invitation de Yannick Neuder, vice-président du Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes en charge de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. L’ancienne ministre Geneviève Fioraro est également présente pour accueillir Mona Nemer.

 

La venue de la conseillère de Justin Trudeau, présentée comme une « instigatrice de l’établissement d’une relation privilégiée entre le Canada et la Région », fait suite à celle de Yannick Neuder et d’une délégation régionale au Canada en 2017, dans le cadre notamment de la coopération universitaire.

 

« Cette visite à Grenoble permettra de renforcer une relation privilégiée et d’appuyer les coopérations universitaires et scientifiques avec le Canada », se félicite le Conseil régional.

 

 

Visite du CHU et du Synchrotron

 

À partir de 9 heures, selon le programme officiel, Mona Nemer, Yannick Neuder et Geneviève Fioraso visiteront le Centre hospitalier universitaire Grenoble Alpes (Chuga). L’occasion pour son encore directrice Jacqueline Hubert de présenter « les principaux atout du site Santé », aux côtés notamment du président de l’Université Grenoble Alpes (UGA) Patrick Lévy. Mais aussi des directeurs de l’IAB (Institute for Advanced Biosciences) ou de l’Institut des neurosciences (GIN), Pierre Hainaut et Frédéric Saudou.

 

Première vertébroplastie assistée par ordinateur avec le système Surgivisio en décembre 2017. © Chuga

Première vertébroplastie assistée par ordinateur avec le système Surgivisio en décembre 2017. © Chuga

 

La conseillère scientifique de Justin Trudeau doit encore découvrir le Surgivisio, système de chirurgie mini-invasive permettant une assistance vidéo via un système d’imagerie 3D, développé par une PME grenobloise. La visite du Chuga se conclura par une visite du Trauma Center, en présence du professeur Pierre Bouzat, de 10 heures à 10 heures 30 précises.

 

Mais Mona Nemer n’en aura pas fini pour autant avec la capitale des Alpes. Toujours en compagnie de Yannick Neuder et Geneviève Fioraso, elle aura en effet l’occasion de visiter à partir de 11 heures l’ESRF (European Synchrotron Radiation Facility), autrement dit le fameux Synchrotron de Grenoble. Une rencontre avec son directeur Francesco Sette, qui sera suivie quarante minutes plus tard par une découverte de l’ILL (Institut Laue-Langevin), spécialiste des technologies neutroniques.

 

FM

 

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter
commentez lire les commentaires
834 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Si vous saviez comme on s’en fiche.
    Il ne s’agit que d’une conseillère. Pas d’une ministre.
    On fait autant de raffut quand un conseiller de l’Elysée ou de Matignon se déplace?

    C’est bien, elle va pouvoir nous expliquer ce qui est fait pour enrayer l’épidémie d’opioïdes au Canada, qui fait autant de ravage qu’aux USA.

    sep article