Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Grenoble compte imposer une charte de relogement aux locataires du 10-20 galerie de l’Arlequin

sep article

FOCUS – Ce lundi 14 mai, la mairie de Grenoble entend faire voter en conseil municipal un protocole de relogement pour les locataires du 10-20 de la galerie Arlequin, quartier de la Villeneuve. Un double passage en force dénonce Droit au logement. Primo : l’association représentant les locataires n’a pas eu son mot à dire. Secundo, l’Agence nationale du renouvellement urbain n’a pas encore acté ces démolitions… refusées par de nombreux locataires.

 

 

Conférence de Presse du Droit au logement dénonçant le protocole de relogement du 10-20 galerie de l'Arlequin de la Villeneuve, que la Ville de Grenoble s'apprête à voter le 14 mai 2018. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Conférence de presse du Droit au logement (Dal) dénonçant le protocole de relogement du 10-20 galerie de l’Arlequin de la Villeneuve, que la Ville de Grenoble s’apprête à voter le 14 mai 2018. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Dans le parc de la Villeneuve à Grenoble, ce mercredi 9 mai, Mireille, Virgile, Béatrice, Mélanie, Felipe, entre autres… sont en colère.

 

Membres de l’association des Résidents du 10-20 Galerie de l’Arlequin réunissant une cinquantaine de membres, ils viennent d’apprendre que la Ville de Grenoble* envisage de délibérer sur une charte de relogement, lors du prochain conseil municipal, ce lundi 14 mai.

 

Pour les locataires, cette nouvelle manœuvre de la Ville, de la Scic Habitat et de Grenoble Alpes Métropole vise ni plus ni moins à précipiter leur expulsion du 10 et 20 de la Galerie Arlequin pour pouvoir détruire les bâtiments. Ils commettent une grave erreur d’appréciation, prévient Béatrice, jeune trentenaire révoltée par ces décisions qui viennent d’en haut : « J’ai toujours connu ce quartier. Et la Ville de Grenoble nous parle du vivre ensemble ? Nous sommes un exemple de vivre ensemble, dans un quartier accueillant, qui intègre et ils veulent tous casser ! »

[…]

La suite du contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

Veuillez vous connecter pour accéder à cette page.
S'inscrire

 

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter
commentez lire les commentaires
1590 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. Bonjour
    A Villeneuve comme dans d’autres zones qualifiées de non droit nous assistons à de grandes restructurations.L’anru est le bras armé de toute cette excitation incontrôlée de nos élites, de nos gouvernants.A Grenoble les trois singes de la sagesse (prefets procureur maires )en sont un exemple frappant.
    Grenoble,Saint Martin D’heres,Echirolles,Fontaine ……en sont des exemples frappant.
    A lire :
    http://www.communique-de-presse-gratuit.com/allonsquartiers/147139-grenoble-allons-quartiers-grenoble-villeneuv.html

    Les erreurs commises par nos politiques ne disparaîtront pas à coût de millions d’euros ni avec des politiques qui refusent de faire le constat le bilan des 40 dernières années.
    En attendant laissons le couple médias politique nous conter une berceuse.

    BENYOUB.A
    ALLONS-QUARTIERS

    sep article
  2. Locataires de quoi?
    De logements sociaux?
    C’et drôle parce que pour ceux, l’immense majorité des gens, qui sont dans le parc privé, personne ne les aide?

    Alors ce qu’il faut faire est reprendre la situation de chaque « locataire » et de bien vérifier si cela relève encore du logement social.

    Par ailleurs, ce n’est pas la ville, mais la Métro.

    sep article