Une startup grenobloise présente Arcadrone, attraction mêlant drone et réalité augmentée

sep article



FIL INFO – La startup grenobloise Drone Interactive a présenté son Arcadrone, attraction ludique mélangeant maniement de drone et réalité augmentée, au dernier CES de Las Vegas. Son objectif : une première installation de son dispositif dans un parc de loisirs en France d’ici la fin de l’année 2018.

 

 

Une nou­velle aubaine pour les parcs de loi­sir et un retour du jeu d’ar­cade à la faveur des nou­velles tech­no­lo­gies ? C’est le pari de la toute jeune star­tup gre­no­bloise Drone Interactive et de son attrac­tion inter­ac­tive et multi-joueurs Acadrone, dont le pro­to­type a été pré­senté lors du der­nier CES (Consumer Electronics Show) de Las Vegas en jan­vier 2018.

 

 

Le prin­cipe d’Arcadrone (à ne pas confondre avec la société de vente en ligne du même nom) : mélan­ger manie­ment de drone et réa­lité aug­men­tée. « Un drone coûte cher, n’est pas si simple à pilo­ter et peut s’avérer poten­tiel­le­ment dan­ge­reux », explique la société. Ici, le drone est mani­pulé dans une zone de jeu déli­mi­tée, par un joueur équipé d’un casque de réa­lité vir­tuelle simu­lant un décor.

 

Un pro­cédé qui a l’a­van­tage de pro­po­ser dif­fé­rents modes de jeu, et des inter­ac­tions nom­breuses entre les élé­ments vir­tuels ainsi qu’entre les drones eux-mêmes. Basée sur des par­ties de quelques minutes, l’at­trac­tion per­met d’ac­cueillir un grand nombre de visi­teurs par heure tout en assu­rant la curio­sité du public. En somme, insiste Drone inter­ac­tive, un pro­duit idéal pour les parcs de loi­sirs.

 

Une première installation d’ici la fin de l’année ?

 

Après son expé­rience au CES de Las Vegas jugée plus que posi­tive, la star­tup compte ainsi sur une pre­mière ins­tal­la­tion de son dis­po­si­tif en France d’ici la fin de l’an­née. Déjà en « dis­cus­sions avan­cées avec des acteurs majeurs de l’industrie des parcs de loi­sirs en France et à l’international », affirme-t-elle, elle pré­sen­tera son Acadrone à l’Euro Attraction Show d’Amsterdam en sep­tembre 2018.

 

Visuel Arcadrone © Drone Interactive

Visuel Arcadrone © Drone Interactive

 

Fondée en 2018, la jeune pousse “incube” depuis 2016 au sein de la Satt (Société d’ac­cé­lé­ra­tion du trans­fert de tech­no­lo­gies) Linksium. Un jeune âge qui ne l’empêche en rien de cacher ses ambi­tions : « Devenir un acteur reconnu de l’industrie des parcs de loi­sirs en pro­po­sant une gamme com­plète d’attractions inter­ac­tives asso­ciant l’univers des drones à celui des jeux vidéo ».

 

FM

 

commentez lire les commentaires
3112 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.