Grève des cheminots : les associations d’usagers expriment leur ras-le-bol

Grève des cheminots : les associations d’usagers expriment leur ras-le-bol

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FIL INFO – La Fédération nationale des associations d’usagers des transports (FNAUT) rue dans les brancards. La grève des cheminots a assez duré, selon elle, et doit cesser rapidement, la fédération estimant que « sa prolongation est dangereuse pour l’avenir du rail » et que

les voyageurs sont à bout.

 

 

Assemblée générale des cheminots sur le parvis de la gare de Grenoble ce vendredi 13 avril 2018, et appel à la grève générale pour jeudi 19 avril 2018 © Séverine Cattiaux- Place Gre’net

Assemblée géné­rale des che­mi­nots sur le par­vis de la gare de Grenoble ce ven­dredi 13 avril 2018, et appel à la grève géné­rale pour jeudi 19 avril 2018 © Séverine Cattiaux- Place Gre’net

« La FNAUT res­pecte le droit de grève mais elle estime que sa pro­lon­ga­tion est deve­nue insup­por­table pour les voya­geurs cap­tifs du train et qu’elle est très dan­ge­reuse pour l’avenir du rail », déclare ce mer­credi 9 mai par voie de com­mu­ni­qué la fédé­ra­tion des asso­cia­tions d’u­sa­gers des transports.

 

Les usa­gers, relaie-t-elle, s’in­quiètent de cette grève per­lée qui per­turbe l’ensemble des ser­vices au moins trois jours sur cinq, « et non deux comme l’affirment les syn­di­cats qui l’organisent ». Pire, « sur de nom­breuses lignes, le tra­fic fer­ro­viaire est tota­le­ment inter­rompu », déplore la FNAUT.

 

 

Une grève à la limite du supportable pour les voyageurs

 

Les plus péna­li­sés ? Ce sont « les usa­gers cap­tifs du train », bien sou­vent de modestes sala­riés, des tra­vailleurs pré­caires, des étu­diants ou encore des lycéens. La fédé­ra­tion tient à mettre les poins sur les i . « Contrairement à ce qui est par­fois affirmé, beau­coup d’entre eux ne trouvent pas d’alternative au train : ils ne s’habituent pas à la grève, la galère devient insup­por­table », ajoute-t-elle.

 

Pour les voya­geurs, la coupe est pleine et c’en est assez, récri­mine la FNAUT. « Outre les pertes de temps, ils se voient impo­ser des frais impor­tants : pertes de revenu, gardes d’enfants, trans­port de sub­sti­tu­tion (auto­car, covoi­tu­rage, véhi­cule per­son­nel, taxi, par­king), nuits d’hôtel. Les indem­ni­tés pro­po­sées par SNCF Mobilités sont, et de loin, insuf­fi­santes », mar­tèle la fédération.

 

 

Une grève interminable qui met le système ferroviaire en danger

 

Pour la FNAUT, une grève pro­lon­gée « habi­tue les voya­geurs non cap­tifs du train et les char­geurs à se pas­ser du train. Elle les incite à tour­ner défi­ni­ti­ve­ment vers les modes de trans­port concur­rents ». Notamment l’au­to­mo­bile, le covoi­tu­rage, les auto­cars, l’a­vion à bas coût, les trans­ports rou­tiers camion, le tout « au détri­ment de la sécu­rité rou­tière et de l’environnement », regrette la fédé­ra­tion d’as­so­cia­tions d’usagers.

 

Achat et compostage des billets sur les quais de la gare SNCF, Grenoble © Chloé Ponset - Place Gre'net

 

Sans comp­ter sur le fait qu’elle décré­di­bi­lise le rail auprès de l’État et des Régions, ajoute la FNAUT. Pourquoi ? Parce qu’elle « les incite à pen­ser qu’en défi­ni­tive, la col­lec­ti­vité peut se pas­ser d’un train sur deux, que les effec­tifs de la SNCF sont exces­sifs et qu’il est irra­tion­nel d’investir sur le rail, alors même que le rail souffre d’un sous-inves­tis­se­ment chro­nique », explique la FNAUT..

 

 

« La grève doit cesser rapidement »

 

C’est pour­quoi la grève doit ces­ser rapi­de­ment, estime la fédé­ra­tion qui, pre­nant acte du fait que les dépu­tés ont adopté la réforme fer­ro­viaire en pre­mière lec­ture, ren­voie la balle dans les camps des syn­di­cats et du gou­ver­ne­ment. « Au gou­ver­ne­ment de pré­ci­ser les condi­tions dans les­quelles la dette fer­ro­viaire sera reprise par l’État, de ren­for­cer l’investissement sur le réseau ferré et de lan­cer, en lien avec les régions, un pro­gramme spé­ci­fique de sau­ve­garde des lignes régio­nales dégra­dées et mena­cées de dis­pa­ri­tion faute d’entretien », demande la FNAUT.

 

Tandis qu’il appar­tient aux syn­di­cats, rajoute la fédé­ra­tion, « de mettre fin à une grève deve­nue incom­pré­hen­sible pour l’opinion, car elle affecte gra­ve­ment l’activité éco­no­mique et met leur entre­prise et le rail en péril, et d’accepter l’introduction de la concur­rence dans le sec­teur fer­ro­viaire ».

 

JK

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Dépistage systématique et obligatoire à l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry. © Aéroport de Lyon Saint-Exupéry
Depuis ce 1er août, dépistage du Covid-19 obligatoire à l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry

  FIL INFO - Depuis ce 1er août 2020, le dépistage du Covid-19 est systématique et obligatoire à l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry. Cette contrainte sanitaire Lire plus

A Grenoble, sans surprise, le Métrocâble sera conçu, réalisé et exploité par le groupement isérois Poma. Un lourd investissement au regard des capacités.
Métrocâble grenoblois : Poma prend les commandes, une décision précipitée pour les associations d’usagers

  EN BREF - À Grenoble, le Métrocâble sera sans surprise conçu, réalisé et exploité par le groupement isérois Poma. La télécabine qui reliera Saint-Martin-le-Vinoux Lire plus

© Limatech
La métropole grenobloise fait les yeux doux aux voyageurs asiatiques

  EN BREF - "Quand la Chine s'éveillera…" Grenoble-Alpes Métropole Tourisme & Congrès vise désormais les marchés asiatiques. Et a accueilli, le 20 décembre, une Lire plus

Violente agression d'un chauffeur de bus de la ligne C4 à Grenoble dans la nuit du jeudi 24 juin
Le Département présente un sondage sur les mobilités en Isère… et appelle la Région à piloter les transports

  FOCUS - À l'occasion d'une réunion avec les présidents des établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) de l'Isère, Jean-Pierre Barbier a présenté les résultats Lire plus

Après trois ans d’existence, la société grenobloise Toutenvélo passe le cap de la rentabilité

  FIL INFO — Toutenvélo se porte bien. La Scop grenobloise de livraisons et de déménagements à vélo rend public son exercice 2018-2019, qui marque Lire plus

Les transports du Grésivaudan Tougo lancent une nouvelle ligne à l’intention des salariés métropolitains

FIL INFO - Les transports du Grésivaudan Tougo s'enrichissent d'une nouvelle ligne Nav'Pro A, à destination des métropolitains salariés des zones d'activité du sud du Lire plus

Flash Info

|

26/10

10h13

|

|

26/10

9h00

|

|

25/10

19h42

|

|

25/10

11h46

|

|

24/10

9h44

|

|

23/10

15h18

|

|

22/10

8h00

|

|

21/10

19h40

|

|

20/10

18h24

|

|

20/10

17h45

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin