Suite à son AG houleuse, l’Union des habitants du centre-ville de Grenoble “récuse” l’élu Antoine Back

Suite à son AG houleuse, l’Union des habitants du centre-ville de Grenoble “récuse” l’élu Antoine Back

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FIL INFO – Suite à l’assemblée générale houleuse de l’Union des habitants du centre-ville de Grenoble, au cours de laquelle les élus de la Ville avaient purement et simplement quitté la salle, l’UHCV annonce son refus de continuer à travailler avec l’élu de secteur Antoine Back. Motif de cette “récusation” ? Le conseiller municipal aurait eu un comportement agressif, et tenu des propos privés déplacés.

 

 

Conséquence directe du clash entre élus et habi­tants ou com­mer­çants durant la der­nière assem­blée géné­rale de l’Union des habi­tants centre-ville : l’UHCV a fait savoir aux Unions de quar­tier de Grenoble, au Comité de liai­son des unions de quar­tier (Cluq) et à Lahgglo (Les asso­cia­tions des habi­tants du grand Grenoble : Lien et ouver­ture) qu’elle “récu­sait” l’élu gre­no­blois de sec­teur Antoine Back comme interlocuteur.

 

Une « rupture de la confiance et du respect nécessaires au dialogue »

 

« Monsieur Antoine Back a, par son com­por­te­ment lors de notre réunion publique et par des pro­pos tenus ensuite en “off”, rompu la confiance et le res­pect néces­saires à un dia­logue sans hypo­cri­sie. En consé­quence, nous avons informé M. le maire qu’il sera doré­na­vant impos­sible à l’UHCV de pour­suivre avec l’élu attri­bué à notre sec­teur », écrit ainsi l’Union des habitants.

 

Antoine Back et Lucille Lheureux lors de l'assemblée générale de l'UHCV © Joël Kermabon - Place Gre'net

Antoine Back et Lucille Lheureux lors de l’as­sem­blée géné­rale de l’UHCV © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

Le « com­por­te­ment » d’Antoine Back ? « En quit­tant la salle, l’élu de sec­teur s’en est agres­si­ve­ment pris à notre admi­nis­tra­trice qui rem­plis­sait le rôle de modé­ra­trice de la réunion », fai­sait valoir l’UHCV dans le compte-rendu en ligne de son assem­blée géné­rale hou­leuse. Quant aux pro­pos tenus en “off”, ils seraient selon nos sources viru­lents et cri­tiques envers l’Union des habitants.

 

La déci­sion de l’UHCV tombe à un moment cru­cial : Antoine Back vient pré­ci­sé­ment d’être nommé repré­sen­tant du Rassemblement citoyen de la gauche et des éco­lo­gistes (RCGE), soit le groupe de la majo­rité au conseil muni­ci­pal de Grenoble. Une nomi­na­tion que l’élu de sec­teur par­tage avec Anne-Sophie Olmos, et qui avait été déci­dée avant le dérou­le­ment de l’as­sem­blée géné­rale de l’UHCV.

 

 

Premières réactions politiques du côté des Républicains

 

Les pre­mières réac­tions poli­tiques* face à cette déci­sion sont venues des rangs des Républicains. Dans un prompt com­mu­ni­qué, l’an­cien maire de Grenoble Alain Carignon juge qu’elle « témoigne de la situa­tion de crise que vit la muni­ci­pa­lité dans sa rela­tion avec les citoyens ». Avant d’ap­pe­ler le maire de Grenoble Éric Piolle à « sanc­tion­ner tous les déra­pages into­lé­rables des élus de la majo­rité qui témoignent du cli­mat de for­te­resse assié­gée dans lequel elle évo­lue en fin de man­dat ».

 

Le rang des élus avant que l'assemblée générale de l'UHCV ne débute. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Le rang des élus avant que l’as­sem­blée géné­rale de l’UHCV ne débute. © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

Plus modéré, Matthieu Chamussy estime la crise « à la hau­teur du déca­lage entre les pro­messes de démo­cra­tie par­ti­ci­pa­tive et la réa­lité des actes depuis quatre ans ». Jugeant que les Unions de quar­tier sont « les inter­lo­cu­teurs pri­vi­lé­giés avec les­quels les élus doivent tra­vailler », le conseiller muni­ci­pal d’op­po­si­tion attend de la part du maire une « démarche per­son­nelle », notam­ment pour expli­quer les rai­sons de son absence lors de la fameuse assem­blée géné­rale, alors que sa pré­sence avait bel et bien été annoncée.

 

FM

 

 

* Sollicitée par Place Gre’net, la Ville de Grenoble n’a­vait, au moment de la publi­ca­tion de l’ar­ticle, pas réagi.

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Tribune libre: "Le silence des élus: la Démocratie grenobloise à l'épreuve des faits"
Tribune libre : « Le silence des élus : la Démocratie grenobloise à l’épreuve des faits »

TRIBUNE LIBRE - Après un grand nombre de courriers adressés à la municipalité grenobloise et restés sans réponse, le conseil d'administration de l'union des habitants Lire plus

Alors que la question des responsabilités politiques reste entière dans le naufrage d'Alpexpo, une enquête préliminaire a été ouverte pour favoritisme.
Alpexpo : une enquête préliminaire ouverte pour favoritisme

  DÉCRYPTAGE - Après dix ans de gabegie, la justice se saisit du dossier Alpexpo. Une enquête préliminaire a été ouverte pour favoritisme et confiée à Lire plus

Alors que les candidats à la mairie de Grenoble en 2020 sortent officiellement du bois, les socialistes s'embourbent dans une lutte interne.
Municipales à Grenoble : alors que les candidats sortent du bois, le PS s’embourbe dans une lutte interne

  DÉCRYPTAGE - Alors que les candidats à la mairie de Grenoble en 2020 sortent officiellement du bois, les socialistes s'enlisent dans une lutte interne. Lire plus

Les habitants ont pu poser des questions aux élus municipaux venus en nombre. © Jules Peyron - Place Gre'net
Centre-ville de Grenoble : des débats toujours dans l’impasse avec l’Union de quartier

FOCUS - La réunion publique annuelle de l'Union des habitants du centre-ville (UHCV) s'est tenue ce jeudi 11 avril. Les débats ont porté sur la Lire plus

Fil info Chronovélo A1, Cours Lafontaine DR
Les autoroutes à vélos n’ont pas leur place dans le centre-ville de Grenoble, selon deux Unions d’habitants

FIL INFO - L'Union des habitants du centre-ville (UHCV) et l'Union de quartier Championnet-Bonne-Condorcet-Hoche (CBCH) mettent en garde les élus de la Métropole de Grenoble Lire plus

Sept élus de la majorité ont quitté le débat qui a suivi l’assemblée générale de l’Union des habitants du centre-ville de Grenoble ce mercredi 25 avril.© Joël Kermabon - Place Gre'net
Gros clash à l’AG de l’Union des habitants du centre-ville : les élus grenoblois ont quitté la salle

REPORTAGE - Faute d'interlocuteurs, le débat qui a suivi l'assemblée générale de l'Union des habitants du centre-ville de Grenoble a tourné court ce mercredi 25 Lire plus

Flash Info

|

22/01

16h03

|

|

22/01

15h43

|

|

21/01

12h23

|

|

21/01

9h48

|

|

20/01

11h24

|

|

20/01

10h02

|

|

19/01

13h19

|

|

19/01

11h57

|

|

19/01

11h18

|

|

19/01

0h33

|

Les plus lus

Éric Piolle présentait ses voeux à la presse ce 13 janvier 2022. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Abonnement| Éric Piolle envisage un stationnement plus cher pour les SUV et de la vidéo-verbalisation en centre-ville

Chloé LE BRET

Politique| Grenoble : Chloé Le Bret, conseillère municipale à l’égalité des droits, démissionne suite à « une rupture de confiance »

Politique| Forte affluence à Grenoble pour la journée de grève dans l’Éducation nationale du jeudi 13 janvier

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin