La Région Auvergne-Rhône-Alpes organise la 8e édition du Challenge mobilité

sep article



FIL INFO – Le Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes annonce la huitième édition du Challenge mobilité régional, le jeudi 7 juin 2018. Les entreprises publiques et privées sont invitées à s’inscrire pour mobiliser leurs salariés autour de cette journée de mise en avant des modes de déplacement alternatifs.

 

 

« Au tra­vail j’y vais autre­ment, pour un jour ou tous les jours », tel est le slo­gan de la hui­tième édi­tion du Challenge mobi­lité régio­nal, orga­nisé par le Conseil régio­nal Auvergne-Rhône-Alpes le jeudi 7 juin 2018. Objectif : invi­ter les sala­riés des entre­prises publiques comme pri­vées à pri­vi­lé­gier, et décou­vrir, un autre mode de trans­port que la voi­ture indi­vi­duelle pour leurs dépla­ce­ments.

 

 

L’enjeu : que les salariés renoncent à leur voiture individuelle

 

Le prin­cipe ? Les entre­prises s’ins­crivent au chal­lenge et mobi­lisent leur per­son­nel pour le faire par­ti­ci­per. Le jour J, chaque éta­blis­se­ment comp­ta­bi­lise ses sala­riés venus au tra­vail autre­ment qu’en voi­ture indi­vi­duelle. À ce jour, près de 730 entre­prises sont d’ores et déjà ins­crites.

 

Visuel Challenge mobilité régional © Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes

Visuel Challenge mobi­lité régio­nal © Conseil régio­nal Auvergne-Rhône-Alpes

 

Dans le cadre de cette jour­née par­ti­cu­lière, la Région indique mettre à dis­po­si­tion des entre­prises « une pano­plie d’outils et de sup­ports de com­mu­ni­ca­tion » pour les accom­pa­gner dans leur démarche. Nouveautés de cette année ? Une charte gra­phique repen­sée ainsi qu’une nou­velle pla­te­forme Internet « plus attrac­tive et plus ergo­no­mique ». Et la volonté de la Région de mettre en avant le covoi­tu­rage.

 

 

12 600 participants en 2017

 

En 2017, 1 700 éta­blis­se­ments ont par­ti­cipé au Challenge mobi­lité, soit 50 000 sala­riés, sur les­quels 12 600 ont effec­tué un report modal pour leurs dépla­ce­ments. Ce sont le vélo et les trans­ports en com­mun qui ont été les plus uti­li­sés, cha­cun à hau­teur de 27 %. 19 % des par­ti­ci­pants se sont pour leur part tour­nés vers le covoi­tu­rage et 10 % ont pri­vi­lé­gié la marche à pied.

 

Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, sur un vélo à hydrogène. Choisira-t-il ce mode de déplacement pour le Challenge mobilité ? © Chambéry-Grand Lac économie

Laurent Wauquiez, pré­sident de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, sur un vélo à hydro­gène. Choisira-t-il ce mode de dépla­ce­ment pour le Challenge mobi­lité ? © Chambéry-Grand Lac éco­no­mie

 

Au total, 680 000 kilo­mètres ont été par­cou­rus en mode alter­na­tif durant l’é­di­tion 2017, pré­cisent encore les ser­vices de la Région. Évitant ainsi l’é­mis­sion de 38 tonnes d’é­qui­valent CO2. Le Conseil régio­nal ne cache pas son ambi­tion de faire encore mieux cette année, notam­ment à tra­vers une mobi­li­sa­tion plus impor­tante des ter­ri­toires auver­gnats.

 

 

FM

 

 

Festival du film France Nature Environnement
commentez lire les commentaires
1500 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.