Fin des tarifs sociaux : 52 000 personnes vont bénéficier des chèques énergie en Isère

sep article



FIL INFO – Créés en remplacement des tarifs sociaux, les chèques énergie sont en phase d’envoi aux bénéficiaires depuis mars jusqu’à fin avril. Au total, 52 000 Isérois en bénéficieront. La région Auvergne-Rhône-Alpes devrait, elle, compter environ 370 600 ménages bénéficiaires sur 4 millions au niveau national.

 

 

Remplaçant les tarifs sociaux de l’éner­gie, les chèques éner­gie ont été envoyés à leurs béné­fi­ciaires durant les mois de mars et d’a­vril « Un dis­po­si­tif soli­daire et équi­table », décrit la pré­fec­ture de l’Isère, conçu pour amé­lio­rer « signi­fi­ca­ti­ve­ment » le ciblage des béné­fi­ciaires en se basant sur les décla­ra­tions de reve­nus auprès des ser­vices fis­caux.

 

Rassemblement du Dal 38 le 20 février 2018 devant les locaux de GEG contre la précarité énergétique © Florent Mathieu - Place Gre'net

Rassemblement du Dal 38 le 20 février 2018 devant les locaux de GEG contre la pré­ca­rité éner­gé­tique © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

En France, ce sont envi­ron 4 mil­lions de per­sonnes qui devraient rece­voir le fameux chèque, d’un mon­tant moyen de 150 euros. En Isère, l’en­voi des chèques éner­gie a été réa­lisé entre le 9 et le 13 avril et concerne envi­ron 52 000 ménages. « Près de 370 600 ménages seraient par ailleurs concer­nés par cette mesure en région Auvergne-Rhône-Alpes », pré­cisent encore les ser­vices de l’État.

 

 

Un dispositif testé dans quatre départements, dont l’Ardèche

 

Le chèque éner­gie n’en est pas tota­le­ment à son coup d’es­sai. Il a en effet été expé­ri­menté en 2017 dans quatre dépar­te­ments : le Pas-de-Calais, l’Aveyron, les Côtes-d’Armor et, pour la région Auvergne-Rhône-Alpes, l’Ardèche.

 

Les chèques énergie permettent de payer directement des factures © Chloé Ponset - Place Gre'net

Les chèques éner­gie per­mettent de payer direc­te­ment des fac­tures © Chloé Ponset – Place Gre’net

Le dis­po­si­tif per­met de régler l’en­semble des types de dépenses d’éner­gie. Autrement dit les fac­tures de four­nis­seurs d’élec­tri­cité, de gaz ou de fioul domes­tique, mais aussi les charges de chauf­fage com­prises dans la loca­tion d’un loge­ment, voire des dépenses en lien avec la réno­va­tion éner­gé­tique d’un loge­ment. Les pro­fes­sion­nels sont tenus d’ac­cep­ter ce mode de paie­ment.

 

FM

 

Festival du film France Nature Environnement
commentez lire les commentaires
1345 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.