Fin des tarifs sociaux : 52 000 personnes vont bénéficier des chèques énergie en Isère

sep article

FIL INFO – Créés en remplacement des tarifs sociaux, les chèques énergie sont en phase d’envoi aux bénéficiaires depuis mars jusqu’à fin avril. Au total, 52 000 Isérois en bénéficieront. La région Auvergne-Rhône-Alpes devrait, elle, compter environ 370 600 ménages bénéficiaires sur 4 millions au niveau national.

 

 

Remplaçant les tarifs sociaux de l’énergie, les chèques énergie ont été envoyés à leurs bénéficiaires durant les mois de mars et d’avril « Un dispositif solidaire et équitable », décrit la préfecture de l’Isère, conçu pour améliorer « significativement » le ciblage des bénéficiaires en se basant sur les déclarations de revenus auprès des services fiscaux.

 

Rassemblement du Dal 38 le 20 février 2018 devant les locaux de GEG contre la précarité énergétique © Florent Mathieu - Place Gre'net

Rassemblement du Dal 38 le 20 février 2018 devant les locaux de GEG contre la précarité énergétique © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

En France, ce sont environ 4 millions de personnes qui devraient recevoir le fameux chèque, d’un montant moyen de 150 euros. En Isère, l’envoi des chèques énergie a été réalisé entre le 9 et le 13 avril et concerne environ 52 000 ménages. « Près de 370 600 ménages seraient par ailleurs concernés par cette mesure en région Auvergne-Rhône-Alpes », précisent encore les services de l’État.

 

 

Un dispositif testé dans quatre départements, dont l’Ardèche

 

Le chèque énergie n’en est pas totalement à son coup d’essai. Il a en effet été expérimenté en 2017 dans quatre départements : le Pas-de-Calais, l’Aveyron, les Côtes-d’Armor et, pour la région Auvergne-Rhône-Alpes, l’Ardèche.

 

Les chèques énergie permettent de payer directement des factures © Chloé Ponset - Place Gre'net

Les chèques énergie permettent de payer directement des factures © Chloé Ponset – Place Gre’net

Le dispositif permet de régler l’ensemble des types de dépenses d’énergie. Autrement dit les factures de fournisseurs d’électricité, de gaz ou de fioul domestique, mais aussi les charges de chauffage comprises dans la location d’un logement, voire des dépenses en lien avec la rénovation énergétique d’un logement. Les professionnels sont tenus d’accepter ce mode de paiement.

 

FM

 

commentez lire les commentaires
794 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.