Nicolas Hulot à Grenoble ce vendredi 13 avril pour une visite sous la thématique de la qualité de l’air

sep article

Offres de locations exceptionnelles aux 2 Alpes

FIL INFO – Le ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot sera présent à Grenoble ce vendredi 13 avril toute la journée. Au programme : rencontre avec les porteurs du projet Great, pose de la première pierre de la centrale Biomax, interventions et présentation de dispositifs.

 

 

La pré­fec­ture de l’Isère annonce la venue de Nicolas Hulot, ministre d’État de la Transition éco­lo­gique et soli­daire à Grenoble ce ven­dredi 13 avril. Figure d’im­por­tance du gou­ver­ne­ment Philippe, Nicolas Hulot place son dépla­ce­ment dans la capi­tale des Alpes sous la thé­ma­tique de la qua­lité de l’air.

 

 

Au programme, Great, Biomax et prime à la conversion

 

Nicolas Hulot sera ainsi pré­sent à 10 heures 30 au bâti­ment Green-Er de Grenoble, pour ren­con­trer les acteurs du pro­jet GREnoble Alps Together (Great), en lice pour le label « Territoire d’in­no­va­tion ». Par la suite, à 11 heures 45, le ministre posera la pre­mière pierre de Biomax, future cen­trale de cogé­né­ra­tion du quar­tier de la Presqu’île.

 

Nicolas Hulot © Arnaud Buissoud

Nicolas Hulot © Arnaud Buissoud

 

À 15 heures, c’est dans les salons de la pré­fec­ture de l’Isère qu’il se ren­dra, afin de suivre des inter­ven­tions bap­ti­sées « Feuille de route sur la qua­lité de l’air ». Enfin, à 16 heures 20, le ministre de la Transition éco­lo­gique conclura sa visite gre­no­bloise avec une pré­sen­ta­tion de la prime à la conver­sion chez le conces­sion­naire Renault d’Échirolles, rue Jean-Pierre-Timbaud.

 

FM

 

MC2 - A la Vie
commentez lire les commentaires
3352 visites | 3 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 3
  1. Je me demande com­ment va être ins­tal­lée cette usine à bois … les filtres seront ils exem­plaires en terme de fil­trage !

    quand on sait que 50% des émis­sions par­ti­cules fines sont dû au chauf­fage à bois indi­vi­duel sur le bas­sin gre­no­blois ( attei­gnant 75% en période de grand froid ) .. on peut se poser la ques­tion d’une chauf­fe­rie à bois pour des mil­liers de loge­ments

    sep article
    • ah aussi une ques­tion impor­tante , d’où pro­vien­dra ce bois ? De l’autre bout du monde trans­porté par super tan­ker ? ou des arbres cou­pés dans Grenoble

      sep article
  2. Bonjour Monsieur Hulot,

    J’ai passé 7 ans en agence région­nal de l’éner­gie (raee.org) a effec­tuer les cal­culs pour l’ob­ser­va­toire régio­nale de l’éner­gie et gaz à effet de serre

    Pour le sec­teur du bâti­ments comme Greener consomme plus la nuit sans per­sonne que le jour en acti­vité. Avec le Partenariat Public Privé le citoyen est désor­mais exclus de tout droit de regard. Pour Biomax pour­quoi construire un nou­vel appa­reil de pro­duc­tion qui va englou­tir un ton­nage consi­dé­rable de bois alors que 85% des copro­prié­tés sont chauf­fées au delà de la tem­pé­ra­ture régle­men­taire de 19°C. Les élus sont par­fai­te­ment au cou­rant de cela.

    Pour le sys­tème Critair tou­jours aucune réponse sur l’éner­gie néces­saire pour le renou­vel­le­ment accé­léré de nos véhi­cules. Pour ma part je conserve mon vieux die­sel. Messieurs les élus est ce que vous vou­lez mettre en place des véhi­cule élec­trique lourd ?
    Pour infor­ma­tion la bmwi3 pèse 1390kg contre 700kg pour une Saxo de la mai­rie… cela dégrade le ren­de­ment pour trans­por­ter 70kg d’hu­main… Le ren­de­ment du puits à la roue n’est pas en faveur de l’élec­trique du fait du ren­de­ment de géné­ra­tion de l’élec­tri­cité. Je pense que vous faites fausse route ce que vous vou­lez éli­mi­ner des villes c’est l’a­mor­tis­se­ment comp­table 3ans ou 100000km. Pour ma part je fais un usage très rai­son­ner de ma voi­ture avec moins de 5000km par an. Je vais donc pou­voir le gar­der encore très long­temps. Il va fal­loir l’ex­pli­quer à la conces­sion Renault d’Echirolles.

    Cordialement,

    sep article