Work 2000 remplace Sogeti en tant que premier partenaire du FC Grenoble

sep article

Notre indépendance c

FIL INFO – L’agence d’intérim Work 2000 va devenir le sponsor principal du FC Grenoble pour les trois prochaines saisons. Elle va succéder à Sogeti, partenaire historique du club,

qui a annoncé mi-janvier se désengager. Ni Work 2000 ni le FCG n’ont souhaité dévoiler le montant de l’investissement.

 

 

L’annonce a été faite ven­dredi 6 avril lors d’une confé­rence de presse au stade des Alpes avant le match Grenoble-Aurillac (46−23). Déjà pré­sent parmi les prin­ci­paux par­te­naires du FCG rugby depuis trois sai­sons, Work 2000 devien­dra son spon­sor prin­ci­pal la sai­son pro­chaine. Et ce pour trois ans.

 

 

« Nous construisons quelque chose de pérenne, de durable »

 

Fondée à Grenoble, cette entre­prise spé­cia­li­sée dans l’intérim compte 130 col­la­bo­ra­teurs dans 39 agences en France pour un chiffre d’affaires de 85 mil­lions d’euros en 2017. Elle suc­cède à Sogeti, groupe mon­dial de ser­vices infor­ma­tiques, par­te­naire his­to­rique du FCG, qui ne renou­vel­lera pas son enga­ge­ment à la fin de la sai­son. Le club gre­no­blois l’avait confirmé le 17 jan­vier der­nier.

 

De gauche à droite, Jean-Claude et David Pic, directeur général et PDG de Work 2000, Michel Martinez, président délégué du FCG et Nicolas Trichet, directeur exécutif. © LG

De gauche à droite, Jean-Claude et David Pic, direc­teur géné­ral et PDG de Work 2000, Michel Martinez, pré­sident délé­gué du FCG et Nicolas Trichet, direc­teur exé­cu­tif. © LG

Ni Work 2000 ni le FCG n’ont voulu com­mu­ni­quer le mon­tant de l’investissement. « Ce que fait Work 2000 aujourd’hui avec le club est un très, très gros spon­so­ring », indique tout de même Nicolas Trichet, direc­teur exé­cu­tif de Grenoble.

« C’est un vrai élan qui est donné. Évidemment, ce n’est pas au niveau de Sogeti. »

 

L’engagement de Sogeti au FCG avait été ini­tié par Serge Kampf, décédé en 2016.

Le mécène gre­no­blois avait fondé Capgemini, dont Sogeti est une filiale à 100 %. « La rela­tion entre le FCG et Capgemini-Sogeti était hors-norme. Nous les remer­cions, ils ont aidé le club à gran­dir », com­mente Michel Martinez, pré­sident délé­gué du club gre­no­blois. « Aujourd’hui, nous construi­sons quelque chose de pérenne, de durable, de cohé­rent. »

 

 

« Aider le club à aller plus haut »

 

Pourquoi Work 2000 s’engage-t-il encore plus aux côtés du FCG ? « Le club est troi­sième de Pro D2. Il ne va pas trop mal. Nous vou­lons l’aider à aller plus haut », pré­cise David Pic, son PDG. Tout en ajou­tant : « Il vaut mieux être bon aujourd’hui en Pro D2 que mau­vais en Top 14. »

 

« Nous avons tou­jours voulu com­mu­ni­quer à tra­vers le sport, le rugby en par­ti­cu­lier », sou­ligne Jean-Claude Pic, direc­teur géné­ral de l’entreprise. « Nous étions pré­sents aux Brûleurs de Loups, à la boxe, aux Six jours cyclistes de Grenoble. »

 

Engagé au FCG, Work 2000 l’est aussi dans le bas­ket-ball fémi­nin. Le pré­sident du Basket Club La Tronche-Meylan (BCTM), en lice pour mon­ter en Ligue 2 fémi­nine, n’est autre que Jean-Claude Pic.

 

LG

 

 

commentez lire les commentaires
2271 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.