Le Grenoblois André Weill sur le chemin des migrants, de la Tunisie aux Alpes

sep article

Fête comme chez vous Ville de Grenoble

EN BREF – André Weill, physicien retraité et aujourd’hui professeur de yoga à Grenoble, prépare depuis six mois un projet de marche qu’il a nommé « Ahimsa Latifa Bienveillance ». Une quête personnelle, libre et responsable que s’est donné pour objectif ce grand marcheur. Son parcours de 2 500 kilomètres entre le Maghreb et les Alpes vient tout juste de commencer et devrait se terminer à la mi-août.

 

 

Quatre mois et demi ! C’est le temps prévu par André Weill pour parcourir le chemin des migrants. Il vient de partir de la ville de Kairouan, en Tunisie, où se trouve la plus ancienne mosquée du Maghreb. Après avoir parcouru 2 500 km, il compte revenir à la mi-août dans le quartier des Béalières à Meylan, son lieu de résidence.

 

Carte du périple d'André Weill - Projet Ahimsa Latifa Bienveillance - DR

Carte du périple d’André Weill – Projet Ahimsa Latifa Bienveillance – DR

 

André commence son périple à pied, puis il prendra le bateau à Tunis jusqu’en Sicile et remontera l’Italie jusqu’aux Alpes françaises. Un parcours à l’image de L’Alchimiste de Paolo Coelho, qui emmènera ce grand marcheur, non pas vers un trésor enfoui au pied des pyramides, mais vers un trésor au pied de l’arbre de son jardin.

 

Le trésor ? Le bonheur de rentrer chez soi, une fois la quête accomplie. Sans compter les hors-temps de méditation. Car, pour lui, il ne s’agit plus d’être à la recherche d’un monde meilleur, mais juste de revenir à soi en toute vérité et simplicité.

 

 

Un voyage empreint de spiritualité au cœur de l’actualité

 

André Weill ne réalise par cette quête dans le seul objectif de marcher d’un point A jusqu’à un point B. Derrière ce projet, se cache une réelle réflexion personnelle, spirituelle. Une volonté de se retrouver dans le contexte migratoire méditerranéen actuel, et de découvrir la complémentarité des trois traditions méditerranéennes. Elle se traduit aussi par la contemplation du vivant notamment auprès des humains, en passant par les hôpitaux, les prisons, la guerre et la migration.

 

Randonneur senior en montagne. © André Weill

© André Weill

Depuis Agrigente en Sicile, le professeur de yoga rejoindra l’île de Lampedusa pour tenter de témoigner du quotidien des personnes vivant dans ce lieu au sud de l’Europe, qui fait face au continent africain.

 

Il souhaite aussi passer par le village de Riace, sujet du documentaire Un paese di Calabria décrivant une belle histoire de migration et d’intégration entre les migrants kurdes et les habitants du village.

 

Une très longue marche, durant laquelle André sera à l’écoute de la providence, de la fatigue et des rencontres.

 

 

Mathilde Iehl

 

 

Un homme aux multiples facettes

 

André Weill, enseignant de yoga à Grenoble et marcheur. DR

André Weill, enseignant de yoga à Grenoble et marcheur. DR

Ce physicien retraité n’en est pas à sa première longue marche. Il en est même un grand adepte ! Il a déjà rejoint à pied de nombreux lieux sacrés, connus et symboliques.

 

Il a ainsi accumulé depuis sa première randonnée en 2000 à Compostelle, 15 000 kilomètres, associant dans une même démarche Rome (2002), Drancy-Auschwitz (2005), Jérusalem (2006), les sources du Gange (2009), Cordoue (2010), Moulay Abdessalam (2011), Srebrenica (2015), Assise (2015). Sans oublier la bougie amenée depuis Grenoble jusqu’à la Promenade des Anglais à Nice, suite à l’attentat du 14 juillet 2016.

 

En plus d’être professeur de yoga et grand marcheur, André est aussi écrivain. Il a publié quatre livres au Mercure dauphinois, dont le dernier « Sur le chemin d’Assise, présence et simplicité » sera en librairie dès le 11 avril 2018.

 

Infos pratiques

 

Il est possible de suivre le cheminement d’André via sa page Facebook – Ahimsa Latifa Bienveillance – ou bien son blog. Vous pouvez également contribuer à son périple en participant à la cagnotte mise en place spécifiquement pour cette occasion et dont le montant sera intégralement reversé à l’Association Accueil migrants du Grésivaudan.

 

 

commentez lire les commentaires
2582 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Belle initiative, bon courage André !

    sep article