Auvergne Rhône-Alpes : les organisations syndicales « expulsées » de l’hôtel de Région

sep article



FIL INFO – A la mi-mai, les organisations syndicales de la Région Auvergne Rhône-Alpes jusque-là hébergées à l’hôtel de Région devront déménager dans un autre bâtiment. Deux cents mètres plus loin. Une manière de couper les syndicats de l’information et des agents, dénoncent quatre d’entre elles. La Région dit vouloir regrouper ses services de manière cohérente…

 

 

Obligés de quitter l'hôtel de Région, quatre syndicats accusent l'exécutif régional d'Auvergne Rhône-Alpes de les couper de l'information et des agents.L'hôtel de Région à Lyon © Michel Pérès Région Auvergne Rhône-Alpes

L’hôtel de Région à Lyon © Michel Pérès – Région Auvergne Rhône-Alpes

Les syn­di­cats de la Région Auvergne Rhône-Alpes sont priés d’al­ler œuvrer ailleurs. En tout cas, un peu plus loin que dans leurs locaux actuels, situés au pre­mier étage de l’hô­tel de Région. C’est ce que leur a signi­fié l’ad­mi­nis­tra­tion le 27 mars.

 

Fini les réunions et entre­tiens au 1 espla­nade François Mitterrand. À comp­ter de la mi-mai, les six syn­di­cats rece­vront les sala­riés deux cents mètres plus loin, au sein du bâti­ment Eolis. Officiellement, il s’a­git de revoir l’or­ga­ni­sa­tion alors que les ser­vices et le per­son­nel de la Région sont dis­pat­chés sur trois sites : deux à Lyon – l’hô­tel de Région et le bâti­ment Eolis – et un à Clermont-Ferrand.

 

Derrière cette réor­ga­ni­sa­tion, l’i­dée est de regrou­per « de manière cohé­rente » les ser­vices   comme la direc­tion des rela­tions inter­na­tio­nales ou la direc­tion des fonds euro­péens dans les bâti­ments du siège, sou­ligne la Région. Moyennant quoi, les syn­di­cats vont faire le che­min inverse…

 

 

« Une nouvelle attaque tant pour les personnels que pour les organisations syndicales »

 

La pers­pec­tive d’être quelque peu tenus à une cer­taine dis­tance n’en­chante guère quatre des six orga­ni­sa­tions syn­di­cales : l’Unsa, la CGT, la CFDT et la FSU*. « Il s’a­git d’une nou­velle attaque, tant pour les per­son­nels que pour les orga­ni­sa­tions syn­di­cales, sou­ligne l’in­ter­syn­di­cale. Sous cou­vert de per­mettre à des direc­tions de se réunir phy­si­que­ment, l’ad­mi­nis­tra­tion et son exé­cu­tif s’or­ga­nisent pour cou­per le rare lien pos­sible entre eux. »

 

Obligés de quitter l'hôtel de Région, quatre syndicats accusent l'exécutif régional d'Auvergne Rhône-Alpes de les couper de l'information et des agents.

Quatre des six syn­di­cats de la Région Auvergne Rhône-Alpes pro­testent contre leur démé­na­ge­ment forcé hors des murs de l’hô­tel de Région. DR

Pour la Région, il s’a­git juste d’a­mé­lio­rer les condi­tions de tra­vail des agents. « Des tra­vaux sont pré­vus dans les espaces com­muns (café­té­ria, entrée, espaces de tra­vail) qui vont néces­si­ter d’opérer des mou­ve­ments, aux 1er et 2étages de l’hôtel de Région, où se trouvent actuel­le­ment les bureaux affec­tés aux syn­di­cats », répondent ses ser­vices.

 

Un deuxième étage qui, selon l’in­ter­syn­di­cale, sera libéré pour lais­ser place à des espaces de détente et de bien-être, « alors que la pres­sion sur les per­son­nels ne fait que s’ac­cen­tuer ». Y est pré­vue une salle pro­to­co­laire, « un nou­vel espace que le pré­sident Wauquiez pourra uti­li­ser à loi­sirs pour satis­faire ses des­seins natio­naux ».

 

 

Une opération visant à couper les syndicats de l’information et des agents ?

 

« Ce démé­na­ge­ment est d’au­tant plus inco­hé­rent que la Région a annoncé vou­loir faire des éco­no­mies de fonc­tion­ne­ment et qu’au siège un gros tiers des bureaux sont vides », fait remar­quer Eric Faussemagne, délé­gué FSU. Et que l’hô­tel de Région héberge gra­cieu­se­ment une qua­ran­taine de per­son­nels de l’en­tre­prise qui a obtenu la délé­ga­tion de ser­vice de la main­te­nance infor­ma­tique…

 

Pour les syn­di­cats, l’o­pé­ra­tion a pour seul objec­tif de les cou­per de l’in­for­ma­tion et des agents. L’espace réservé à l’ex­pres­sion syn­di­cale dans le jour­nal de la Région, s’il est bien pré­sent dans la ver­sion papier, a par ailleurs dis­paru du for­mat élec­tro­nique. « Tous les agents reçoivent la ver­sion en ligne. La ver­sion papier, il faut qu’ils en fassent la demande… » Une nou­velle manœuvre ?

 

PC

 

 

* FO et Sud ne se sont pas joints à l’in­ter­syn­di­cale.

 

 

Paysage>Paysages saison 04 été 2020 : spectacles expositions expériences en plein air en Isère
commentez lire les commentaires
1783 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.