Le titre de champion de France échappe une nouvelle fois aux Brûleurs de Loups

sep article



FIL INFO – Battus 5 – 4 après prolongation ce mardi 27 mars, leur quatrième défaite en quatre matchs, les Brûleurs de Loups voient les Dragons de Rouen décrocher un nouveau titre de champion de France. Les hockeyeurs grenoblois n’ont plus soulevé la Coupe Magnus depuis maintenant neuf ans.

 

 

Vaincre et conti­nuer à croire au titre de cham­pion de France ou perdre et dire au revoir à la Coupe Magnus cette sai­son. Voila la situa­tion dans laquelle se trou­vaient les Brûleurs de Loups avant ce qua­trième match face aux Dragons de Rouen. Menant trois vic­toires à zéro dans cette finale de la Saxoprint Ligue Magnus, les Normands n’a­vaient plus besoin que d’un suc­cès pour être sacrés pour la quin­zième fois de leur his­toire.

 

Les Brûleurs de Loups, ici Sébastien Bisaillon, avaient le match en main à Rouen mais il leur a finalement échappé. © Archive Yuliya Ruzhechka - Place Gre'net

Les Brûleurs de Loups, ici Sébastien Bisaillon, avaient le match en main à Rouen mais il leur a fina­le­ment échappé. © Archive Yuliya Ruzhechka – Place Gre’net

Grenoble a bien démarré ce match cou­pe­ret pour lui. Julien Baylacq a ouvert le score un peu avant la moi­tié du pre­mier tiers-temps (1−0, 10e). Malgré seize tirs cadrés à cinq, les Rouennais n’ont pas trouvé la faille lors de cette pre­mière période.

 

 

Grenoble a longtemps mené de deux buts

 

Dans le deuxième tiers-temps, les Brûleurs de Loups ont dou­blé la mise grâce à leur défen­seur Aziz Baazzi (2−0, 24e). Ensuite les deux for­ma­tions se sont livrées à un véri­table chassé-croisé. Côté nor­mand, Anthony Guttig et Richard Stehlik ont mar­qué. En face, Guillaume Leclerc et Kyle Hardy leur ont répondu.

 

Les Dragons de Rouen décrochent leur quinzième titre de champion de France. © Archive Yuliya Ruzhechka - Place Gre'net

Les Dragons de Rouen décrochent leur quin­zième titre de cham­pion de France. © Archive Yuliya Ruzhechka – Place Gre’net

À la fin de cette seconde période, les Brûleurs de Loups menaient 4 – 2. Avec deux buts d’a­vance, les Grenoblois étaient bien par­tis pour décro­cher leur pre­mière suc­cès dans cette série. Et ainsi s’of­frir un cin­quième match dans leur pati­noire Polesud jeudi 29 mars. Mais les Dragons de Rouen n’ont rien lâché.

 

Dans le troi­sième tiers-temps, ils ont ins­crit deux réa­li­sa­tions par David Wohlberg et Chad Langlais pour reve­nir à éga­lité (4−4, 48e). Plus aucun but ne sera mar­qué ensuite.

 

 

Une prolongation de nouveau fatale

 

Comme lundi 26 mars, les deux équipes se sont dépar­ta­gées en pro­lon­ga­tion. Et une nou­velle fois, elle a tourné à l’a­van­tage des Rouennais. Après une péna­lité contre Christophe Tartari, c’est Nicolas Deschamps qui a donné la vic­toire (5−4) et le titre de cham­pion de France aux Dragons. Les Normands ont pu fêter ce sacre avec leur public.

 

Pour Grenoble, la décep­tion est immense. Premiers à l’is­sue de la phase régu­lière, les Brûleurs de Loups sem­blaient avoir les cartes en main pour sou­le­ver la Coupe Magnus. Finalement, ce ne sera pas encore pour cette sai­son. Leur der­nier titre de cham­pion de France remonte déjà à 2009. Il fau­dra au moins attendre un an de plus pour mettre fin à cette disette.

 

LG

 

Grenoble Finaliste pour le concours de Capitale Verte
commentez lire les commentaires
1468 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.