L'ex-directrice des PFI de la région grenobloise condamnée en appel pour abus de biens sociaux

La “relo­ca­li­sa­tion” des obsèques catho­liques dans les églises inquiète les fidèles isérois

La “relo­ca­li­sa­tion” des obsèques catho­liques dans les églises inquiète les fidèles isérois

Depuis le 1er février 2018, les catholiques isérois n'ont plus la possibilité de se tourner vers les Pompes funèbres intercommunales et leur équipe de laïcs pour organiser des obsèques rituelles. L'évêque du diocèse de Grenoble-Vienne Guy de Kerimel a en effet décidé de “relocaliser” les funérailles catholiques dans les églises de la région. Une décision qui soulève colère et inquiétude chez nombre de fidèles.

 

 

« Je ne trouve pas absurde de dire : les funérailles catholiques, on les fait dans les églises catholiques ». Ainsi s'exprime le père Loïc Lagadec, vicaire général du diocèse de Grenoble-Vienne. Un diocèse dont la décision de “relocaliser” les obsèques catholiques, au détriment des Pompes funèbres intercommunale (PFI), divise la communauté chrétienne et peine nombre de fidèles.

 

Cimetière de La Tronche © Florent Mathieu - Place Gre'net

Cimetière de La Tronche © Florent Mathieu - Place Gre'net

Depuis 1995, les personnes désirant des obsèques catholiques pour leurs disparus avaient en effet la possibilité de les organiser dans la salle de cérémonie des Pompes funèbres intercommunales, vaste centre funéraire situé à La Tronche. Nulle obligation toutefois : les familles croyantes pouvaient toujours opter pour une cérémonie dans une église, et le recours aux PFI était alors considéré comme une « exception », décrit le père Lagadec.

 

Vingt ans plus tard, l'exception est devenue la règle. Plus de 50 % des familles choisissent les PFI pour célébrer des obsèques catholiques, accompagnées par une équipe de laïcs bénévoles mandatée par le diocèse. Un succès qui n'est pas du goût de l’évêque de Grenoble : fin 2017, Guy de Kerimel a annoncé le rapatriement des funérailles catholiques dans les seules églises à compter du 1er février 2018.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 87 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Vincent Fristot, Lucille Lheureux, Éric Piolle, Antoine Back et Salima Djidel ont présenté le 27 janvier 2023 le bouclier social et climatique de la Ville de Grenoble financé par la hausse de la taxe foncière. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Musées gra­tuits, can­tine moins chère… Grenoble finance son « bou­clier social et cli­ma­tique » avec la hausse de la taxe foncière

FOCUS - Trois jours avant le conseil municipal du 30 janvier, la Ville de Grenoble a apporté des précisions sur le budget 2023 et la Lire plus

Grenoble : l’é­cole Christophe-Turc, un nou­vel éta­blis­se­ment occupé par des parents pour mettre à l’a­bri des enfants à la rue

FOCUS - L'école Christophe-Turc, au Village olympique, a rejoint le mouvement d'occupation lancé dans plusieurs écoles grenobloises depuis l'automne 2022. Des parents d'élèves, soutenus par Lire plus

La Ville de Grenoble accueille son premier Chatipi, lieu de refuge pour chats errants
Grenoble accueille son pre­mier Chatipi, lieu de refuge pour chats errants

FOCUS - Les chats errants vont pouvoir profiter du premier ‘Chatipi’ de Grenoble, un abri installé Quai de France, à proximité du Jardin des Dauphins, Lire plus

Une partie des technologies développées chez Orange à Meylan s'appuie sur des outils déjà existants, tels les tablettes numériques. © Martin de Kerimel - Place Gre'net
Orange : un salon “recherche et inno­va­tion” orga­nisé à Meylan pour envi­sa­ger le futur

REPORTAGE - Réunir ses équipes ainsi que quelques invités, et donner une idée de ce que pourraient être les technologies et applications numériques du futur. Lire plus

Hausse des prix, des crédits et des coûts... Les promoteurs immobiliers craignent une année 2023 difficile sur la métropole
Hausse des prix, des cré­dits et des coûts… Les pro­mo­teurs immo­bi­liers craignent une année 2023 dif­fi­cile sur la métro­pole grenobloise

FOCUS - Si le marché de l'immobilier 2022, vu par les promoteurs immobiliers au travers de la FPI Alpes, présente quelques points de stabilité sur Lire plus

Les parents n'ont pas envoyé leurs enfants au collège Vercors ce vendredi 27 janvier 2023. En cause : la baisse de moyens et d'heures de soutien décidée par le rectorat, dont vont faire les frais les élèves en difficulté © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Collège Vercors à Grenoble : ensei­gnants et parents tou­jours mobi­li­sés et scep­tiques face aux pro­po­si­tions du rectorat

FOCUS - Soutenus par les parents d'élèves, mobilisés ce vendredi 27 janvier 2023, les enseignants du collège Vercors, à Grenoble, poursuivent leur grève reconductible, entamée Lire plus

Flash Info

|

27/01

8h30

|

|

25/01

16h10

|

|

25/01

15h18

|

|

25/01

11h21

|

|

25/01

10h46

|

|

25/01

10h37

|

|

24/01

15h27

|

|

23/01

15h30

|

|

20/01

12h42

|

|

20/01

10h48

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 53 : « Une drôle de polé­mique autour des pigeons à Grenoble »

Abonnement| Les loups bien pré­sents en Isère, y com­pris dans le nord du dépar­te­ment, avec 22 meutes recen­sées en 2022

Abonnement| Tollé à Grenoble contre la venue de deux imams confé­ren­ciers consi­dé­rés comme radicaux

Agenda

Je partage !