Suspension alourdie en appel pour l’arbitre tacleur Tony Chapron

sep article



FIL INFO – L’arbitre Tony Chapron a été suspendu huit mois dont deux avec sursis par la Commission d’appel de la Fédération française de football pour son tacle sur le joueur nantais Diego Carlos le 1er février. L’homme de 45 ans, licencié au GF38, doit ranger son sifflet plus tôt que prévu.

 

 

Tony Chapron avait pris un risque : faire appel de la déci­sion ren­due le 1er février par la Ligue de foot­ball pro­fes­sion­nel le sanc­tion­nant de trois mois ferme plus trois avec sur­sis pour son tacle sur le joueur nan­tais Diego Carlos lors du match entre Nantes et le Paris SG (0−1) le 14 jan­vier.

 

L'arbitre Tony Chapron a vu sa sanction passer de trois à six mois ferme. © Wikipedia

L’arbitre Tony Chapron a vu sa sanc­tion pas­ser de trois à six mois ferme. © Wikipedia

La Commission d’ap­pel de la la Fédération fran­çaise de foot­ball est en effet géné­ra­le­ment plus sévère. Cela s’est confirmé puis­qu’elle a alourdi la sanc­tion.

 

L’arbitre ori­gi­naire de Flers, dans l’Orne, licen­cié au GF38, a été sus­pendu huit mois dont deux avec sur­sis. La Commission s’é­tait réunie jeudi 8 mars pour étu­dier cette affaire. Sa déci­sion a été connue ven­dredi 23 mars.

 

Le len­de­main de son tacle, le 15 jan­vier, Tony Chapron, licen­cié au GF38, avait pré­senté ses excuses à Diego Carlos pour son « geste mal­adroit » et « inap­pro­prié ».

 

Alors qu’il devait être de retour sur les ter­rains au mieux à par­tir du 6 mai, quelques semaines avant de prendre sa “retraite”, Tony Chapron doit mettre pré­ma­tu­ré­ment un terme à sa car­rière d’ar­bitre.

 

D’ores et déjà, il a reçu le sou­tien du Syndicat des arbitres de foot­ball élite (SAFE). “Pourquoi un tel achar­ne­ment ?”, s’in­ter­roge sur son site inter­net le SAFE. Une action forte des arbitres pour­rait avoir lieu pour pro­tes­ter contre cette déci­sion. Le délé­gué géné­ral de ce syn­di­cat, José Dias, a indi­qué au jour­nal L’Equipe attendre « d’avoir tous les élé­ments en main pour réagir. On est encore un peu dans le flou. On pen­sait déjà que la pre­mière sanc­tion était dis­pro­por­tion­née… »

 

LG

 

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
1401 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.