Les écrans en débat à Grenoble, pour passer de la fascination à un usage raisonné chez les tout-petits

sep article

ENTRETIEN – Guillaume Gillet, psychologue clinicien spécialiste du numérique, était à Grenoble jeudi 15 mars pour animer la conférence-débat « Les écrans et la petite enfance ». Un thème sociétal fort mis en avant lors des Semaines d’information sur la santé mentale. Partant des ressorts de la fascination qu’exercent les écrans sur les enfants, il nous explique comment les parents peuvent aborder l’intrusion des écrans dans l’univers des tout-petits. Autant d’éléments qui seront repris lors du théâtre-forum sur ce même thème, le 27 mars prochain.

 

 

les professionnels s’entendent pour dire qu’un enfant doit apprendre très tôt à modérer l’usage de ces objets qui les fascinent. DR

Omniprésents, les écrans enva­hissent tous les espaces jusqu’à la chambre des enfants. Les pro­fes­sion­nels s’entendent pour dire qu’un enfant doit apprendre très tôt à modé­rer l’usage de ces objets qui les fas­cinent. DR

« J’observe par­fois des petits enfants qui, même à l’âge de quinze mois, imitent déjà le geste de mettre le télé­phone à leur oreille », rap­porte Guillaume Gillet, psy­cho­logue cli­ni­cien spé­cia­lisé dans l’approche thé­ra­peu­tique à média­tion numé­rique.

 

De quoi inquié­ter des parents, d’autant plus désem­pa­rés que leurs enfants font par­tie de la pre­mière géné­ra­tion confron­tée dès l’âge tendre à un tel sur­gis­se­ment du numé­rique dans le quo­ti­dien. De fait, omni­pré­sents, les écrans enva­hissent tous les espaces jus­qu’à la chambre des enfants.

 

Ordinateurs, tablettes, télé­phones por­tables et les antiques télé­vi­seurs sont autant d’ob­jets qui s’offrent ainsi à eux à tout moment. Or les pro­fes­sion­nels s’entendent pour dire qu’un enfant doit apprendre très tôt à modé­rer l’u­sage de ces objets qui les fas­cinent. Pour qu’ils deviennent et demeurent des outils d’é­pa­nouis­se­ment, de créa­ti­vité, de déve­lop­pe­ment psy­chique et des sup­ports de rela­tion et non pas, des objets dont l’u­sage serait pro­blé­ma­tique. Comment faire entendre rai­son à nos enfants quant au bon usage des écrans et, qui plus est, lorsque ceux-ci sont tout petits ?

 

Place Gre’net a voulu en savoir plus auprès de Guillaume Gillet qui, le jeudi 15 mars à Grenoble, a animé la confé­rence-débat « Les écrans et la petite enfance » pro­gram­mée dans le cadre des Semaines d’information sur la santé men­tale (Sism), un évè­ne­ment natio­nal qui se ter­mi­nera ce 27 mars.

 

Conférence-débat « Les écrans et la petite enfance », le 15 mars à Grenoble. © Véronique Magnin – Place Gre’net

Conférence-débat « Les écrans et la petite enfance », le 15 mars à Grenoble. © Véronique Magnin – Place Gre’net

 

Ce der­nier nous livre quelques clés de com­pré­hen­sion en amont d’un Théâtre forum qui met­tra en jeu des situa­tions pra­tiques. « L’envers des écrans. Comment gérer l’exposition des enfants et l’usage des écrans à la mai­son ? », tel est l’intitulé de ce temps d’échange, ouvert à tous, animé par la Compagnie Impact’ dès 18 heures à la Maison des habi­tants Chorier-Berriat le 27 mars pro­chain.

 

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Ouverture Musée Champollion
commentez lire les commentaires
2348 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.