Une marche pour « le droit à un logement décent et digne » samedi 24 mars à Grenoble

sep article



FIL INFO – Une marche « pour le droit à un logement décent, digne, choisi et adapté pour toutes et tous » se tient à Grenoble samedi 24 mars, à partir de 14 heures depuis l’arrêt de tram La Bruyère. Organisée par le Dal 38, la Cisem ou encore la CIIP, la manifestation qui s’inscrit en soutien aux actions menées pour le logement par les associations, portera un certain nombre de revendications sociales.

 

 

Plusieurs orga­ni­sa­tions gre­no­bloises, dont Droit au loge­ment (Dal) 38, la Coordination isé­roise de soli­da­rité avec les étran­gers migrants (Cisem) ou le Centre d’in­for­ma­tion inter-peuples (CIIP) appellent à une « grande marche pour le droit à un loge­ment décent, digne, choisi et adapté pour toutes et tous », samedi 24 mars à Grenoble à 14 heures à par­tir de l’ar­rêt de tram La Bruyère.

 

Immeuble du 40 galerie de l'Arlequin, quartier Villeneuve à Grenoble, octobre 2017 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Immeuble du 40 gale­rie de l’Arlequin, quar­tier Villeneuve à Grenoble, octobre 2017 © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

 

Pour les orga­ni­sa­teurs, cette marche sera « l’oc­ca­sion de crier [leur] colère contre les expul­sions, contre les démo­li­tions, contre la cherté des loyers et pour le droit de choi­sir où vivre et com­ment ». La marche s’ins­crit dès lors en soli­da­rité avec les loca­taires du 10 – 20 gale­rie de l’Arlequin oppo­sés aux démo­li­tions, ou encore aux occu­pants du Patio Solidaire sur le cam­pus de Saint-Martin-d’Hères.

 

 

Un soutien aux mobilisations collectives pour le logement

 

La mani­fes­ta­tion se veut aussi en sou­tien aux « mobi­li­sa­tions col­lec­tives » pour l’oc­cu­pa­tion de loge­ments et de bâti­ments vides, ou en réac­tion aux expul­sions. Soutien encore aux com­bat menés contre la pré­ca­rité éner­gé­tique, avec « quelques vic­toires concrètes » comme le réta­blis­se­ment de l’élec­tri­cité dans le squat désor­mais emblé­ma­tique du 6 rue Jay à Grenoble.

 

Le squat du 6 rue Jay à Grenoble © Manuel Palvard - Place Gre'net

Le squat du 6 rue Jay à Grenoble © Manuel Palvard – Place Gre’net

 

Enfin, la marche aura pour objec­tif de por­ter un cer­tain nombre de reven­di­ca­tions. Parmi les­quelles : l’ar­rêt de toutes les expul­sions et des cou­pures d’éner­gie, la baisse des loyers et des charges dans les zones ten­dues, le res­pect des lois Droit au loge­ment oppo­sable (Dalo) et Droit à l’hé­ber­ge­ment oppo­sable (Daho), ou encore l’a­bro­ga­tion de la “cir­cu­laire Colomb” visant à recen­ser les per­sonnes en situa­tions irré­gu­lières dans les centres d’hé­ber­ge­ment.

 

FM

 

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
1990 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.