Vainqueurs de Bordeaux, les Brûleurs de Loups se qualifient pour la finale du championnat

sep article

FIL INFO – Grâce à leur victoire (7-3) face à Bordeaux lors du septième match des demi-finales de la Ligue Magnus mardi 20 mars, les Brûleurs de Loups décrochent leur place en finale contre Rouen, une première pour eux depuis 2012.

 

 

Grenoble était au pied du mur à Bordeaux dimanche 18 mars en demi-finales de la Saxoprint Ligue Magnus. Après avoir perdu le match n°5 à la patinoire Polesud vendredi 16 mars, les Brûleurs de Loups n’avaient pas d’autre choix que de l’emporter chez les Boxers. Menés trois victoires à deux, les hockeyeurs grenoblois se sont imposés 3-2 après prolongation, s’offrant ainsi un septième match devant leur public ce mardi 20 mars. Il faut en effet quatre succès pour atteindre les finales.

 

 

Grenoble fait la différence en deuxième tiers-temps

 

Dans cette rencontre décisive, ce sont les Boxers de Bordeaux qui ont ouvert le score par Jonathan Lessard (0-1, 5e) sur leur premier tir cadré ! Pourtant l’entame de match avait été à l’avantage des Grenoblois. Les Bordelais auraient pu doubler la mise dix minutes plus tard mais ils ont trouvé le poteau du gardien grenoblois Lukas Horak. Les Brûleurs de Loups en ont profité. Sur une magnifique action du capitaine Kyle Hardy, Matthieu Le Blond a égalisé (1-1, 18e).

 

Sébastien Rohat a inscrit le dernier but des Brûleurs de Loups contre Bordeaux (7-3). © Archive Yuliya Ruzhechka

Sébastien Rohat a inscrit le dernier but des Brûleurs de Loups contre Bordeaux (7-3). © Archive Yuliya Ruzhechka

En deuxième tiers-temps, Grenoble a pris les commandes du match grâce à un but de Bostjan Golicic en supériorité numérique (2-1, 27e). Puis Hardy a fait la différence, cette fois, en inscrivant le troisième but des Brûleurs de Loups (3-1, 34e). Mais les Boxers sont accrocheurs. Julien Desrosiers leur a permis de revenir à une longueur (3-2, 37e). Avant qu’ils ne prennent un nouveau coup sur la tête dans la foulée.

 

En supériorité numérique, Golicic a redonné deux buts d’avance à Grenoble (4-2, 38e). Une avance logique eu égard aux dix-huit tirs grenoblois dans cette période contre dix du côté bordelais.

 

Dans la troisième période, les hockeyeurs grenoblois ont inscrit une cinquième réalisation par Guillaume Leclerc (5-2, 47e). Un avantage conséquent. Les Bordelais ne parviendront pas à remonter ce handicap de trois buts. Après la sortie de son gardien pour créer une supériorité, Maxime Sauvé réussira à sauver l’honneur des Boxers (5-3, 56e). Mais leur dernier espoir sera anéanti par un but de Vincent Kara en cage vide (6-3, 58e). Sébastien Rohat ajoutera même une septième réalisation en infériorité numérique (7-3, 60e).

 

 

Une première Coupe Magnus depuis 2009 ?

 

Les Brûleurs de Loups verront les finales de la Ligue Magnus, une première depuis 2012. Ils affronteront leurs grands rivaux les Dragons de Rouen. Les Normands les avaient privé du titre il y a six ans et des finales l’année dernière. Le premier match de ces finales aura lieu vendredi 23 mars (20 h 30) à la patinoire Polesud. Il faut là aussi quatre victoires pour l’emporter.

 

Depuis 2009, les Grenoblois n’ont plus soulevé la Coupe Magnus, trophée récompensant le champion de France à l’issue des phases finales. Ils ont une superbe opportunité de mettre fin à cette disette.

 

LG

 

commentez lire les commentaires
1559 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.