Eric Piolle à la conférence de presse du 18 janvier 2018 © Anaïs Mariotti

Honnis hier par les écologistes, les Jeux olympiques se parent de toutes les vertus à Grenoble

Honnis hier par les écologistes, les Jeux olympiques se parent de toutes les vertus à Grenoble

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

DÉCRYPTAGE – Les Jeux olympiques se sont, à la faveur du cinquantenaire des JO de Grenoble, parés de toutes les vertus. Un mouvement à la fois populaire, festif et fédérateur. Honni hier par ceux qui le commémorent aujourd’hui, l’olympisme redore son blason dans la capitale du Dauphiné, à deux ans des prochaines échéances municipales. Pragmatisme ou opportunisme ? Une potentielle candidature de Grenoble à l’organisation des JO d’hiver fait déjà partie des premières propositions de candidats à la mairie de Grenoble…

 

 

Les fondeurs Maurice Manificat, Adrien Backscheider et Richard Jouve. © Laurent Genin

Les fon­deurs Maurice Manificat, Adrien Backscheider et Richard Jouve reçus à Alpexpo © Laurent Genin

Cet hiver, Grenoble s’at­tache à ral­lu­mer la flamme olym­pique. Pour célé­brer le cin­quan­te­naire des Jeux de Grenoble de 1968, la capi­tale du Dauphiné a concocté un pro­gramme fourni, à la fois fes­tif et popu­laire dont le point d’orgue aura été la récep­tion des cham­pions, lundi 26 février à Alpexpo.

 

Peu à redire sur ce point, même si cer­tains peuvent regret­ter le peu d’a­ni­ma­tions au Village olym­pique, pour­tant tout pré­des­tiné, ou les tarifs d’en­trée du gala de patinage…

 

Un pro­gramme dense, construc­tif et multi-par­te­na­rial aussi. Bref, on ne peut plus fédé­ra­teur. Les fes­ti­vi­tés se sont ainsi suc­cédé et vont se pour­suivre jus­qu’en mars, à Grenoble mais aussi dans les sta­tions du Vercors, à Chamrousse ou à l’Alpe d’Huez, là où furent dis­pu­tées des épreuves il y a cin­quante ans.

 

 

Le détail du budget dévolu aux festivités donné… plus tard

 

Autour de la piste, outre les col­lec­ti­vi­tés direc­te­ment concer­nées, tout un flot de par­te­naires. La Métropole de Grenoble y est allée de sa par­ti­ci­pa­tion, en finan­çant à hau­teur de 100 000 euros le spec­tacle de 230 000 euros du 6 février orga­nisé dans le parc Mistral, 130 000 euros ayant été pris en charge par la ville. Le dépar­te­ment de l’Isère* et la Région ont pour leur part aussi versé leur obole, 50 000 euros cha­cun pour l’or­ga­ni­sa­tion des Internationaux de patinage.

 

Départ de la course Lumineuse au Village Olympique, le 6 février 2018, en l'honneur de la célébration des 50 ans des Jeux Olympiques d'hiver de 1968. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Départ de la course Lumineuse au Village olym­pique, le 6 février 2018, en l’hon­neur de la célé­bra­tion des 50 ans des Jeux olym­piques d’hi­ver de 1968. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Le syn­di­cat mixte des trans­ports en com­mun de l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise est éga­le­ment de la fête, de même que l’Université Grenoble-Alpes. Sans comp­ter les par­te­naires pri­vés. Il y a les habi­tués. Comme Area (conces­sion­naire et maître d’ou­vrage du pro­jet de réamé­na­ge­ment de l’A480), Eiffage (la mai­son-mère d’Area) ou Poma (incon­tour­nable quand on parle du ski), déjà venus sou­te­nir la Biennale des villes en transition.

 

Les médias aussi. Un peu tou­jours les mêmes. Outre les locaux et les offi­ciels, par­te­naires tout dési­gnés des Jeux (France Télévision, France 3 et France TV Sport), Le Point, déjà “par­te­naire” de la Biennale, a mul­ti­plié les reportages.

 

Les 50 ans au Palais des sports : pen­dant deux semaines, l’é­qui­pe­ment a été trans­formé en pati­noire éphé­mère. A quel prix ? Prière de patien­ter © Juliette Oriot

Comme pour la Biennale des villes en tran­si­tion, nous nous sommes posé la ques­tion du bud­get dévolu par la Ville de Grenoble aux cin­quante ans des JO sur les­quels elle a très lar­ge­ment communiqué.

Quoi de plus natu­rel en effet pour les Grenoblois que de savoir com­bien la Ville met sur la table et à quelle hau­teur les dif­fé­rents par­te­naires abondent à l’é­vé­ne­ment ? Voire, pour­quoi pas, de savoir ce qu’ils y gagnent… Et donc ?

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 60 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Opération masques de Laurent Wauquiez : “où est passé l’argent ?” demande un conseiller régional

  FLASH INFO – Y a-t-il des non-dits dans l’opération masques de Laurent Wauquiez ? Dans un communiqué publié ce vendredi 7 juillet, Jean-François Debat, Lire plus

Éric Piolle lors de la réalisation de la photo de son affiche de campagne. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Éric Piolle publie son patrimoine : « pure opération de com”  » estiment ses adversaires

  FOCUS - Depuis ce 12 novembre, les Grenoblois ont accès aux déclarations de patrimoine et d'activité du candidat Éric Piolle sur le site de Lire plus

FIL INFO Hôtel de Ville de Grenoble Crédit Joël Kermabon
Grand débat national : Grenoble fait le service minimum

FIL INFO – La Ville de Grenoble contribuera, a minima, au grand débat national voulu par Emmanuel Macron. Mise à disposition jusqu’au 15 mars de « cahiers Lire plus

En question : les conditions de passation du marché de modernisation des services municipaux de Fontaine déjà pointées par la chambre régionale des comptes.
Fontaine épinglée par les magistrats financiers : des habitants réclament des comptes

FIL INFO - Alors que la chambre régionale des comptes a épinglé la gestion de la commune de Fontaine et que le parquet national financier Lire plus

Pour dénoncer la corruption des élus et réclamer plus de transparence, Stop corruption appelle à se rassembler chaque dimanche jusqu'au 23 avril.
3e rassemblement Stop corruption : tenir jusqu’à la présidentielle

Le 26 février dernier, à l'initiative de Nuit debout et Solidaires Isère, ils étaient une centaine à s'être rassemblés place Victor-Hugo à Grenoble pour dénoncer Lire plus

Municipales à Grenoble : l'investiture LR quasi assurée à Alain Carignon, le sénateur Michel Savin appelle à un large rassemblement pour faire contrepied.
Michel Savin prend en charge la thématique “sport” de François Fillon

Patrick Stefanini, le directeur de campagne de François Fillon, et Pierre Darnon, le président du Conseil national de la société civile, ont annoncé, entre autres Lire plus

Flash Info

|

18/10

11h04

|

|

17/10

22h06

|

|

16/10

22h21

|

|

16/10

14h42

|

|

16/10

7h48

|

|

15/10

23h27

|

|

15/10

10h12

|

|

15/10

9h14

|

|

14/10

12h03

|

|

13/10

22h57

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

SDH - Le futur compte sur nous

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin