Droit au logement appelle à un rassemblement à Grenoble contre la précarité énergétique

sep article

FIL INFO – Le Dal 38 (Droit au logement 38) appelle à un rassemblement place Robert-Schuman à Grenoble, le mardi 20 février à compter de 10 heures. Le collectif entend dénoncer la précarité énergétique, mais aussi récolter des fonds afin de pouvoir payer la facture d’électricité du squat de la rue Jay.

 

 

Le Dal 38 (Droit au logement 38) s’apprête à investir, de nouveau, la place Robert-Schuman à Grenoble. Mardi 20 février à partir de 10 heures, les militants dresseront un stand pour sensibiliser les passants au problème de la précarité énergétique. Un emplacement hautement stratégique, puisque situé juste en face des locaux de Gaz électricité de Grenoble (GEG).

 

Droit au logement 38 appelle à un rassemblement mardi 20 février place Schuman à Grenoble pour dénoncer la précarité énergétique.Rassemblement devant GEG le 15 novembre 2017 © Florent Mathieu - Place Gre'net

Rassemblement devant GEG le 15 novembre 2017 © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

Les mois d’hiver restent ceux qui révèlent le plus cruellement les conséquences de la précarité énergétique. Quatre Français sur cinq appartenant aux catégories les plus pauvres affirmaient ainsi avoir déjà eu froid dans leur logement alors que le chauffage était allumé, selon un sondage Ifop réalisé en novembre 2017 que cite le collectif. Et 71 % d’entre eux renonçaient à chauffer certaines pièces de leur logement pour faire des économies.

 

 

« Le résultat d’un choix politique »

 

Les difficultés de paiement sont nombreuses. Le Dal comptabilise 31 000 ménages en situation de précarité énergétique dans l’agglomération grenobloise. « Cette année, 16 000 rendez-vous pour précarité énergétique ont eu lieu auprès de GEG », ajoute-t-il. Tout en dénonçant « de nombreuses expulsions et coupures d’énergie » sur le territoire grenoblois, ces derniers mois.

 

Pour le Dal, ces situations de précarité énergétique sont le résultat d’un choix politique : « Celui de la non-solidarité, de la non-répartition des richesses [qui] s’oppose à ce que chaque être humain puisse vivre dans la dignité ». Un message qu’il entend porter tout au long de l’année, à travers des rassemblements place Robert-Schuman le 20 de chaque mois.

 

Squat de la rue Jay, Grenoble © Manuel Palvard - Place Gre'net

Squat de la rue Jay, Grenoble © Manuel Pavard – Place Gre’net

 

Le 15 novembre 2017, le Dal et d’autres collectifs s’étaient déjà réunis devant GEG pour protester contre les coupures d’électricité dans les squats, et notamment dans l’immeuble occupé du 6 rue Jay à Grenoble. Le fournisseur d’énergie local avait alors tenu à rappeler ses engagements contre la précarité avec, notamment, l’accueil et le conseil chaque année de 7 000 clients en difficulté et la mise en place d’un pôle énergie solidaire comprenant trois salariés. Sans oublier le financement de partenariats sociaux à hauteur de 155 000 euros par an.

 

Après avoir obtenu un échelonnement de paiement pour le squat de la rue Jay, les militants du Dal espèrent, à l’occasion de ce nouveau rassemblement, pouvoir « récolter quelques sous pour aller payer directement GEG en petites pièces ».

 

FM

 

 

 

commentez lire les commentaires
1257 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.