Le Secours Populaire emmène quarante personnes à la Bastille pour une journée de vacances et de détente

Des Grenoblois et des tou­ristes accros à la Bastille (et à son téléphérique)

Des Grenoblois et des tou­ristes accros à la Bastille (et à son téléphérique)

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – Avec 318 709 pas­sages (+ 2,45 % sur 2016), 2017 aura été his­to­rique pour la Régie du Téléphérique qui a enre­gis­tré des pics de fré­quen­ta­tion records. Pour ren­for­cer son attrac­ti­vité auprès des Grenoblois et des tou­ristes, le site met­tra, en 2018, les bou­chées doubles : inves­tis­se­ments, expo­si­tions, nou­velle petite res­tau­ra­tion fraîche et loca­vore… Oxygénant.

Bulles du téléphérique de la Bastille © Joël Kermabon

Bulles du télé­phé­rique de la Bastille © Joël Kermabon

Depuis 1934, date de la créa­tion du télé­phé­rique urbain, les “bulles” gre­no­bloises n’avaient jamais été aussi bien remplies.

Si les mois de juillet et août font habi­tuel­le­ment recette grâce aux tou­ristes (50 % des visi­teurs hors Grenoblois et Métropolitains), le chiffre de 2 537 pas­sa­gers enre­gis­tré le 14 juillet der­nier a été sans pré­cé­dent. Et l’été indien, en octobre, tout aussi pro­li­fique (+ 11 %).
Conséquences : le chiffre d’affaires (de 1,6 mil­lion d’eu­ros avec un résul­tat net de 429 000 euros) de la Régie du Téléphérique s’est envolé de 4,5 % par rap­port à celui de 2016. Une acti­vité éco­no­mique uni­que­ment liée aux pas­sages et qui dépend donc de l’attractivité du site.

Investissements et ani­ma­tions musclés

La Régie récolte en réa­lité les fruits d’une « stra­té­gie de ges­tion per­met­tant de main­te­nir l’outil dans un état de per­for­mance opti­mum », avec à la clé des inves­tis­se­ments mus­clés (98 000 euros en 2017). Mais elle tire aussi pro­fit d’un copieux pro­gramme d’animations cultu­relles, gour­mandes et fes­tives servi par les par­te­naires du site : les res­tau­rants Le Téléférique et Chez Le Pèr’Gras, la salle des gardes, le musée des troupes de mon­tagne, le Centre d’art bas­tille, l’acrobastille et l’office de tourisme.

Téléphérique de la Bastille, les bulles de Grenoble, quais de l'Isère © Chloé Ponset - Place Gre'net

Téléphérique de la Bastille et quais de l’Isère © Chloé Ponset – Place Gre’net

« Les 160 000 Grenoblois et Métropolitains repré­sentent qua­si­ment 50 % des pas­sa­gers à l’année et sont de bons ambas­sa­deurs de la Bastille auprès de la clien­tèle “étran­gère” [au dépar­te­ment, ndlr] qu’ils accom­pagnent sou­vent », explique Jacques Pila, direc­teur de la Régie du Téléphérique.

Un flo­ri­lège d’animations prévu en 2018

Outre les inves­tis­se­ments “maté­riels” qui res­tent sou­te­nus cette année (du fait notam­ment du chan­ge­ment des deux ascen­seurs repré­sen­tant 325 000 euros, en attente de sub­ven­tions), la Bastille accueillera en 2018 un flo­ri­lège d’animations. Avec un objec­tif inchangé : faire vibrer les visi­teurs en don­nant du peps au site patrimonial.

Concert d'ouverture du Cabaret Frappé à la Bastille. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Concert d’ou­ver­ture du Cabaret Frappé à la Bastille. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Pour atti­rer les Isérois mais aussi ceux qui viennent de très loin (le Téléphérique trans­porte annuel­le­ment 54 000 visi­teurs “hors France”), les pro­po­si­tions in situ se renou­vellent. À l’image du Snack de la salle des gardes qui change de mains.

Suite à un appel d’offres, l’exploitation en a été confiée pour quatre ans à Fabien Zebbar, maître-res­tau­ra­teur pro­prié­taire du res­tau­rant Le Relais de Sassenage et pré­sident de l’Union des métiers et des indus­tries de l’hô­tel­le­rie de l’Isère (Umih 38), avec le concours de Cédric Grimaldi, à la tête des écoles de danse du même nom basées à Meylan et Sassenage. Le binôme mise sur une carte courte, fraîche et « basée à 100 % sur les pro­duits locaux », avec des thés dan­sants sur ses plages horaires élargies.

Randonnée Gourmande à la Bastille © Muriel Beaudoing - placegrenet.fr

Randonnée gour­mande à la Bastille orga­ni­sée chaque année par le Festival le Millésime © Muriel Beaudoing – pla​ce​gre​net​.fr

Autres coups de boos­ter atten­dus : l’exposition « Bastille, pano­rama olym­pique », du 10 février au 11 mars, à l’occasion des 50 ans des Jeux olympiques.

Sans oublier les évé­ne­ments désor­mais incon­tour­nables comme « L’ascension de la Bastille » avec les Parcours du cœur (le 17 mars), des opé­ras en plein air, sa ran­don­née gour­mande en sep­tembre avec le Festival le Millésime et son emblé­ma­tique « Chasse aux œufs » (le 2 avril) qui, en 2017, avait fait grim­per plus d’un mil­lier de per­sonnes en téléphérique.

Diane Vincent

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

DV

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

L'association iséroise Isis lauréate d'un AMI pour l'égalité femmes-hommes en milieu rural
L’association isé­roise Isis lau­réate d’un AMI pour l’é­ga­lité femmes-hommes en milieu rural

FLASH INFO - Une seule structure de la région Auvergne-Rhône-Alpes figure parmi les 41 associations lauréates de l’appel à manifestation d’intérêt (AMI) pour l’égalité entre Lire plus

Bulles Téléphérique Grenoble
Le télé­phé­rique de Grenoble-Bastille reprend du ser­vice à par­tir du ven­dredi 11 décembre

  Dans un message diffusé le 11 décembre sur les réseaux sociaux, la Régie du téléphérique a finalement annonce que les bulles resteront fermées jusqu'à Lire plus

Exercice d’é­va­cua­tion du Téléphérique de Grenoble (sans civils) lundi 12 octobre

  FLASH INFO — Prévu au printemps, l'exercice avait été repoussé à plus tard en raison du confinement. Lundi 12 octobre, la Régie du Téléphérique Lire plus

Tourisme en Isère : un mois de juillet encourageant, mais sous le signe de la “dernière minute”
Tourisme en Isère : un mois de juillet encou­ra­geant, mais sous le signe de la “der­nière minute”

  FLASH INFO – Après un redémarrage timide au mois de juin, la dernière note de conjoncture d’Isère attractivité livre des chiffres encourageants sur la Lire plus

Le res­tau­rant du Téléphérique rou­vrira en mai, après plu­sieurs mois de galère

DÉCRYPTAGE - Le restaurant grenoblois le Téléférique rouvrira ses portes au mois de mai. C'est ce qu'annonce la Régie du Téléphérique, mettant ainsi fin à Lire plus

Aïda de Guiseppe Verdi en pro­jec­tion au Fort de la Bastille jeudi 24 août

Envie de vibrer avec la célèbre Marche triomphale de Verdi ? Jeudi 24 août à 21 heures, la Terrasse Lesdiguières du Fort de la Bastille accueille une projection Lire plus

Flash Info

|

13/08

8h35

|

|

13/08

1h08

|

|

12/08

20h21

|

|

12/08

17h28

|

|

12/08

13h07

|

|

11/08

17h55

|

|

11/08

16h56

|

|

11/08

16h19

|

|

11/08

15h45

|

|

11/08

11h00

|

Les plus lus

Abonnement| Sécheresse en mon­tagne : le pas­to­ra­lisme en Belledonne en pre­mière ligne face au dérè­gle­ment climatique

Environnement| L’incendie dans le sec­teur Voreppe – La Buisse devient cri­tique avec l’ou­ver­ture d’un front de flammes atti­sées par le vent

Environnement| Canicule : le dépar­te­ment de l’Isère passe en alerte jaune à comp­ter du samedi 6 août 2022

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin