Pédiatres en arrêt-maladie au CHU de Grenoble : des parents en colère appellent à manifester

sep article

Notre indépendance c

FOCUS – Le malaise perdure à l’hôpital couple-enfant de Grenoble où, depuis début décembre, les deux pédiatres endocrinologues, épuisées face à la surcharge de travail, sont en arrêt-maladie. Derrière, les familles dénoncent le manque de moyens et l’inaction de la direction, appelant à un rassemblement samedi 3 février. L’annonce de renforts paramédicaux au 1er mars et la promesse d’un poste supplémentaire de médecin en 2018 ne suffit pas à lever les inquiétudes des parents.

 

 

Hôpital Couple-Enfant, CHU La tronche © Chloé Ponset - Place Gre'net

Hôpital Couple-Enfant, Chuga © Chloé Ponset – Place Gre’net

Les pro­messes de la direc­tion du CHU Grenoble Alpes n’ont pas calmé la grogne des parents. Samedi matin, ils appellent à mani­fes­ter devant l’hô­pi­tal couple-enfant pour dénon­cer le manque de moyens en dia­bé­to­lo­gie pédia­trique.

 

Dans ce ser­vice où sont sui­vis deux cent cin­quante enfants – quatre fois plus qu’il y a quinze ans et, parmi eux, des patients de plus en plus jeunes – les deux méde­cins endo­cri­no­logues ont jeté l’é­ponge début décembre, épui­sées face à la sur­charge d’ac­ti­vité, le manque de moyens et les réponses appor­tées par la direc­tion de l’hô­pi­tal.

 

Alors que le CHU est dans le viseur des auto­ri­tés de tutelle, ministre de la Santé en tête, sommé de pré­sen­ter un plan d’ac­tions et de revoir sa gou­ver­nance après de nom­breux témoi­gnages de souf­frances et de har­cè­le­ment au tra­vail, la situa­tion dans ce ser­vice pédia­trique patine…

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

commentez lire les commentaires
2894 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Oui !
    Que les parents aillent mani­fes­ter devant la per­ma­nence du Dr. Olivier Véran, député de la 1ere cir­cons­crip­tion de l’Isère et rap­por­teur du bud­get de la sécu 2018 !

    C’est le pre­mier concerné et l’un des prin­ci­paux res­pon­sables !

    sep article