Centre commercial Neyrpic : la Métropole grenobloise invitée à se positionner sur le projet

sep article

DÉCRYPTAGE – Le collectif Neyrpic Autrement lance une pétition citoyenne pour demander à la Métropole de Grenoble de se saisir du projet Neyrpic, un imposant centre commercial colossal de 24 000 m2, conçu par Apsys sur la commune de Saint-Martin-d’Hères. Certes, il faut un projet pour la friche Neyrpic en déshérence, estime le collectif… mais certainement pas celui-là. En attendant, la Métro ménage la chèvre et le chou.

 

 

Futur projet de centre commercial Neyrpic sur Saint-Martin-d'Hères, version 2. Axe historique nord sud © Apsys

Futur pro­jet de centre com­mer­cial Neyrpic sur Saint-Martin-d’Hères, ver­sion 2. Axe his­to­rique nord sud © Apsys

L’enquête publique por­tant sur la deuxième ver­sion de “Neyrpic” s’est ter­mi­née en décembre der­nier. “Neyrpic” ? Un impo­sant pro­jet de centre com­mer­cial  concocté par la fon­cière Apsys et des­tiné à la com­mune de Saint-Martin-d’Hères.

 

Imposant, car ce futur com­plexe com­mer­cial sera com­pa­rable à peu de chose près au centre com­mer­cial de Grand” Place Échirolles… mais à ciel ouvert.

 

Sont pré­vus, au total, pas moins de 90 enseignes, vingt res­tau­rants, neuf moyennes sur­faces et trois lieux de loi­sirs. Le tout implanté sur le ter­rain situé entre la mai­rie de Saint-Martin‑d’Hères et le domaine uni­ver­si­taire, à côté de Géant Casino.

 

La pre­mière demande de per­mis de construire s’est enli­sée du fait des recours, tant et si bien que le pre­mière pro­gram­ma­tion du pro­jet a été enter­rée par Apsys. On en est donc à la deuxième ver­sion et à la deuxième demande de per­mis de construire dépo­sée. Rien n’est donc encore fait à ce jour.

 

 

Une pétition pour faire réagir la Métropole 

 

Les conclu­sions du com­mis­saire enquê­teur seront ren­dues en février. « On en n’at­tend pas grand chose », indiquent les membres du Collectif Neyrpic autre­ment. Un col­lec­tif qui, comme son nom l’in­dique, aspire à un autre pro­jet pour ce sec­teur de la ville.

 

Elisabeth Letz et Denise Faivre, membres du Collectif Neyrpic autrement Georges Oudjaoudi, du Collectif Neyrpic autrement. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Élisabeth Letz et Denise Faivre, membres du Collectif Neyrpic autre­ment. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Composé d’une tren­taine de citoyens et habi­tants d’o­pi­nions diverses, avec ou sans man­dat élec­tif, le col­lec­tif vient de lan­cer une péti­tion pour exhor­ter la Métropole de Grenoble à se sai­sir de ce pro­jet d’en­ver­gure métro­po­li­taine, en atten­dant que le dis­po­si­tif d’in­ter­pel­la­tion de cette der­nière soit opé­ra­tion­nel [cf. enca­dré].

 

Membre du col­lec­tif, Georges Oudjaoudi par ailleurs conseiller muni­ci­pal d’op­po­si­tion (EELV) à Saint-Martin-d’Hères expose le grief : « Toutes les jus­ti­fi­ca­tions que donne la Ville de Saint-Martin-d’Hères tendent à démon­trer qu’il s’a­git d’un pro­jet pour les Martinérois. Or, non, étant donné les impacts, c’est un pro­jet qui concerne la Métropole. »

 

Idée reprise et déve­lop­pée davan­tage encore dans le texte de la péti­tion :  » Compte tenu de son enver­gure, le pro­jet actuel inter­pelle la plu­part des com­pé­tences de la Métropole (éco­no­mique, com­merce, ensei­gne­ment supé­rieur, équi­pe­ments cultu­rels et spor­tifs, dépla­ce­ments, déve­lop­pe­ment durable, qua­lité de l’air, bruit, déchets, eau… » La Métropole a‑t-elle les moyens d’a­gir ? Le peut-elle ?  Que veut-elle faire en vérité ?

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Ouverture Musée Champollion
commentez lire les commentaires
4918 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.