Bilan du tourisme en Isère : la montagne grand moteur de l’attractivité touristique

sep article

FIL INFO – Quel état des lieux du tourisme en Isère ? L’agence du Conseil départemental Isère tourisme livre les données collectées au cours de l’année 2017. Le tourisme pèse pour 5,5 % au sein de l’économie iséroise et génère 22 000 emplois sur l’ensemble du territoire. Sans surprise, les montagnes en sont le pôle d’attractivité numéro un.

 

 

L’agence du Département Isère Tourisme publie les résultats d’une étude menée au cours de l’année 2017 afin de « mesurer le poids économique du tourisme par secteur d’activité et territoire touristique ». Objectif de ce travail ? Avoir en main des données complètes permettant à l’agence d’adapter et d’optimiser au mieux sa politique et de renforcer son action, écrit-elle.

 

La station de Saint-Pierre de Chartreuse. La montagne est moteur du tourisme en Isère © Coeur de Chartreuse

Station de Saint-Pierre de Chartreuse. © Cœur de Chartreuse

 

L’étude permet ainsi d’établir que l’économie touristique représente 5,5 % de l’économie iséroise, générant 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires et concernant pas moins de 22 000 emplois, dont 19 000 salariés. À lui seul, le secteur touristique pourvoit donc 5,6 % de l’emploi sur l’ensemble du département. Chaque année, ce sont 5 millions de touristes qui se rendent en Isère, dont 80 % de Français.

 

 

Les montagnes, facteur d’attractivité dominant

 

Sans surprise, ce sont les montagnes qui assurent au département son attractivité touristique. Elles représentent, à elles seules, 60 % du chiffre d’affaires dans les secteurs de l’hébergement et des loisirs, prédominants dans l’économie touristique. Par ailleurs, plus de la moitié des emplois en montagne sont liés au tourisme, à hauteur de 53 %.

 

Chantal Carlioz aux côtés du président du Département Jean-Pierre Barbier © Joël Kermabon - Place Gre'net

Chantal Carlioz, vice-présidente du Conseil départemental en charge de la Montagne, du Tourisme et des Stations et présidente d’Isère Tourisme, aux côtés du président du Département Jean-Pierre Barbier © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

Des chiffres qui « confortent le Département dans ses actions en faveur du développement du
tourisme et des stations de montagne », écrit l’agence. Celle-ci met en avant la diversification de l’activité touristique et l’amélioration de la qualité de l’offre d’hébergement. Mais aussi le soutien à la « neige de culture », à travers la réalisation d’un document-cadre établissant les projets à soutenir en fonction de l’enneigement des stations et de la disponibilité des ressources en eau.

 

Chantal Carlioz, vice-présidente du Conseil départemental en charge de la Montagne, du Tourisme et des Stations et présidente d’Isère Tourisme, affirme ainsi vouloir « anticiper et imaginer dès aujourd’hui ce que sera la station de demain » face aux changements climatiques ou technologiques. Et annonce une « réflexion sur les nouveaux usages de la montagne à l’horizon 2030 » dont la synthèse sera présentée en avril au salon Mountain Planet.

 

 

FM

 

ISÈRE TOURISME BIENTÔT EN CHARGE DE L’ATTRACTIVITÉ ÉCONOMIQUE

 

À l’occasion de la célébration du cinquantenaire de Saint-Étienne-de-Saint-Geoirs, le Conseil départemental de l’Isère a exprimé son souhait « qu’une seule agence agisse dans les domaines du développement touristique et de l’attractivité du territoire ». L’agence Isère Tourisme serait ainsi amenée à opérer un « travail de transformation » pour mettre en avant les atouts du département en matière touristique comme « sur le plan business ».

 

Jean-Pierre Barbier durant la présentation de la marque territoriale Alpes Is(h)ere © Florent Mathieu - Place Gre'net

Jean-Pierre Barbier présentant la marque territoriale Alpes Is(h)ere © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

« Les territoires se livrent une bataille féroce. Nous avons d’importants atouts en Isère et nous devons nous structurer pour progresser encore en attractivité », estime le président du Département Jean-Pierre Barbier. Tandis que Chantal Carlioz, présidente d’Isère Tourisme, annonce que les « premiers effets » du lancement de la marque territoriale Alpes Is(h)ere se font sentir, et se réjouit de cette extension de compétences pour son agence.

 

 

commentez lire les commentaires
1788 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.