UNE Première rencontre régionale, à Grenoble, des collectifs anti-linky (le compteur communicant d'Enedis), samedi 20 janvier 2018 au café associatif L'Engrenage © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Grenoble, lieu de « convergence des luttes » des collectifs anti-Linky rhônalpins

Grenoble, lieu de « convergence des luttes » des collectifs anti-Linky rhônalpins

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

REPORTAGE – Hasard ou acte délibéré ? Tandis que le festival Transfo de la French Tech in the Alps – ode à la société numérique et connectée – bat son plein, les collectifs anti-Linky ont choisi ce samedi 20 janvier pour organiser leur première grande rencontre régionale. Objectif : organiser et poursuivre la rébellion contre le compteur communicant Linky qu’Enedis installe partout en France.

 

 

Une soixan­taine de per­sonnes se sont retrou­vées, ce samedi 20 jan­vier, au café asso­cia­tif l’Engrenage, à Grenoble, dont plus d’une dizaine de repré­sen­tants de col­lec­tifs rhô­nal­pins, venus de Die, Saint-Étienne, Chambéry, Valence, du Nord Isère ou encore de Lyon. Une jour­née à l’initiative du col­lec­tif Grenoble anti-Linky visant à dres­ser un pano­rama des actions menées contre l’ins­tal­la­tion de ce comp­teur com­mu­ni­cant et à plan­cher sur les moyens d’agir à l’avenir.

 

Première rencontre régionale, à Grenoble, des collectifs anti-linky (le compteur communicant d'Enedis), samedi 20 janvier 2018 au café associatif L'Engrenage © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Première ren­contre régio­nale, à Grenoble, des col­lec­tifs anti-Linky (le comp­teur com­mu­ni­cant d’Enedis), samedi 20 jan­vier 2018 au café asso­cia­tif L’Engrenage © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

 

« On peut dire que nous sommes des zadistes et qu’il y a aujourd’hui une Zad [zone à défendre, ndlr] sur notre santé et notre inti­mité », estime Patrick, membre du col­lec­tif anti-Linky des Hautes-Alpes. Une allu­sion aux zadistes de Notre-Dame-des-Landes dont la téna­cité a pro­ba­ble­ment pesé sur la déci­sion du pré­sident Macron de renon­cer, le 17 jan­vier der­nier au pro­jet d’aé­ro­port. De quoi nour­rir plus encore la déter­mi­na­tion du mou­ve­ment anti-Linky à ne rien lâcher.

 

 

« Le symptôme d’une société technologique industrielle qui nous est imposée »

 

A la pause de midi, Romane, membre du col­lec­tif Grenoble anti-Linky, mesure les forces en pré­sence : « C’est une course de vitesse entre Enedis [qui pose les comp­teurs Linky, ndlr] et les citoyens. Mais, un peu par­tout en France, il y a des gens qui prennent conscience qu’il y a un dan­ger », assure-t-elle.

 

Première rencontre régionale, à Grenoble, des collectifs anti-linky (le compteur communicant d'Enedis), samedi 20 janvier 2018 au café associatif L'Engrenage © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Première ren­contre régio­nale, à Grenoble, des col­lec­tifs anti-linky (le comp­teur com­mu­ni­cant d’Enedis), samedi 20 jan­vier 2018 au café asso­cia­tif L’Engrenage © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

 

Un dan­ger, vrai­ment ? Dans cette réunion de mili­tants, tout le monde en est farou­che­ment convaincu. Pour Romane et les autres, Linky n’est autre qu’un mou­chard tech­no­lo­gique. « D’ailleurs, les ingé­nieurs d’Enedis parlent même de “cap­teurs” parce que c’est un monde où l’on va tout cap­ter pour mieux nous contrô­ler ! », tem­pête Romane.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 66 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Séverine Cattiaux

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Violences aggravées à Pont-de-Claix : trois hommes mis en examen et incarcérés

  FIL INFO - Trois hommes âgés de 20 ans ont ce 11 mars été mis en examen pour violences aggravées à Grenoble. Les faits remontent Lire plus

Pont-de-Claix signe une convention pour l’emploi des personnes en situation de handicap

  FLASH INFO — La Ville de Pont-de-Claix affiche son engagement "pour l’emploi des personnes en situation de handicap" via la signature d'une convention avec Lire plus

Tablette Bibook. © Maïlys Medjadj - placegrenet.fr
Isère : la préfecture distribue 1 500 tablettes aux élèves dans le cadre d’un plan d’équipement numérique

  FLASH INFO - La préfecture de l'Isère met en place un plan d'équipement numérique scolaire départemental dans les quartiers prioritaires de la ville. Ce Lire plus

Le nouveau véhicule acquis par la ville de Pont-de-Claix. © Ville de Pont-de-Claix
Pont-de-Claix se dote d’un véhicule 100 % électrique et se donne cinq ans pour « rouler plus propre »

  FOCUS - C'est un nouveau pas dans sa démarche d’amélioration de la qualité de l’air que vient de franchir la Ville de Pont-de-Claix. La Lire plus

Réactions scandalisées de la classe politique après les actes de vandalisme qui ont frappé la commune de Roybon

  FOCUS - Les dégradations commises à Roybon par un groupe d'individus dans la nuit du 3 au 4 décembre 2020 ont sidéré les habitants Lire plus

Pont-de-Claix communique sur une rentrée scolaire placée sous le signe de la "nouveauté"
Une rentrée scolaire placée sous le signe de la « nouveauté » au Pont-de-Claix

  FIL INFO — La Ville du Pont-de-Claix ne manque pas de communiquer sur les "nouveautés" de sa rentrée scolaire 2020-2021. Au programme des tarifs Lire plus

Flash Info

|

22/01

16h03

|

|

22/01

15h43

|

|

21/01

12h23

|

|

21/01

9h48

|

|

20/01

11h24

|

|

20/01

10h02

|

|

19/01

13h19

|

|

19/01

11h57

|

|

19/01

11h18

|

|

19/01

0h33

|

Les plus lus

Éric Piolle présentait ses voeux à la presse ce 13 janvier 2022. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Abonnement| Éric Piolle envisage un stationnement plus cher pour les SUV et de la vidéo-verbalisation en centre-ville

Chloé LE BRET

Politique| Grenoble : Chloé Le Bret, conseillère municipale à l’égalité des droits, démissionne suite à « une rupture de confiance »

Politique| Forte affluence à Grenoble pour la journée de grève dans l’Éducation nationale du jeudi 13 janvier

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin