L’association Anamounto organise un concert de soutien et une campagne de financement participatif

sep article
9,80 € par mois pour prendre le bus et le tram : et si c

L’association Anamounto, porteuse du festival le Col des 1000 à Miribel-les-Échelles depuis vingt ans, se dit aujourd’hui en « grand danger financier ». C’est pourquoi elle fait appel aux festivaliers pour un concert de soutien le 19 janvier et lance une campagne de financement participatif.

 

 

Anamounto

Soirée de soutien col des 1000 © Anamounto

« Nous avons besoin de vous, besoin de musique, besoin de faire la fête et d’être ensemble ! », annonce Anamounto. En effet, cette association voironnaise se considère « en grand danger financier ».

 

L’unique salarié de ce petit collectif a dû être licencié pour des motifs économiques. Quant au festival du Col des 1000, qui fêtait ses vingts ans en juillet 2017, il n’aura probablement pas lieu l’été prochain.

 

Pour sauver le festival, Anamounto invite donc ses festivaliers à une soirée de soutien, le vendredi 19 janvier à la salle des fêtes de Voiron. Au programme ? MaïsMan, Gypsy Sound System, Roots Bakers, Roots collective et RFFR. Parallèlement, l’association lance également une campagne de financement participatif pour renflouer ses caisses. Le collectif attend beaucoup de ces actions, faute de quoi le festival Col des 1000 sera peut-être voué à disparaître.

 

 

Deux années difficiles pour le Col des 1000

 

« Nous nous battons actuellement pour maintenir en vie notre association », explique Anamounto par le biais de sa page Facebook. En effet, ces deux dernières années n’ont pas toujours été faciles pour le collectif. En 2016, une soirée du Col des 1000 avait dû être annulée pour des raisons météorologiques, ce qui avait amputé une importante part des recettes de l’association. En juillet 2017, la baisse de fréquentation du festival ne l’a pas non plus aidée à sortir la tête de l’eau.

 

Édition 2017 du Col des 1000 © Etienne Bordet

Édition 2017 du Col des 1000 © Étienne Bordet

D’autant que l’arrivée d’autres festivals sur le territoire, comme le Vercors Music Festival, a créé un climat très concurrentiel auquel n’était pas forcément préparée cette modeste association. Dans un esprit de transparence, Anamounto se tourne donc vers ses soutiens pour rembourser ses dettes et pour « voir encore vibrer notre montagne au son des cloches et des mélodies du Col des 1000 ! »

 

AMa

 

 

commentez lire les commentaires
1432 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.