La Région Auvergne-Rhône-Alpes investit 20 millions d’euros dans l’hébergement de montagne

sep article



La Région Auvergne-Rhône-Alpes lance l’acte 2 de son Plan montagne, avec un investissement de 20 millions d’euros sur 2018 – 2021. Après avoir soutenu l’équipement des stations en canons à neige, le Conseil régional se penche à présent sur l’hébergement de montagne, pour les saisonniers comme les touristes ou les classes de neige.

 

 

Deux ans après son sou­tien affirmé à l’é­qui­pe­ment en canons à neige des sta­tions de ski, le Conseil régio­nal Auvergne-Rhône-Alpes a lancé lundi 8 jan­vier l’acte 2 de son Plan mon­tagne. Avec au pro­gramme un inves­tis­se­ment de 20 mil­lions d’eu­ros sur la période 2018 – 2021, consa­crés à l’hé­ber­ge­ment de mon­tagne.

 

Dans le cadre de l'acte 2 de son Plan montagne, la Région annonce un investissement de 20 millions d'euros destinés à soutenir l'hébergement de montagne.Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. DR

Laurent Wauquiez, pré­sident de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. DR

 

Objectif de ces Plans mon­tagne ? Maintenir le ski comme un loi­sir « acces­sible à tout le monde » afin qu’il ne devienne pas « une dis­ci­pline éli­tiste », explique le pré­sident de la Région Laurent Wauquiez.

 

Le conseil régio­nal en pro­fite pour van­ter son bilan, affir­mant que son pre­mier plan d’in­ves­tis­se­ment a béné­fi­cié à 93 % des sta­tions (107 sur 118), et que « les ennei­geurs ont per­mis de sécu­ri­ser les 120 000 emplois sur le ter­ri­toire qui dépendent de l’économie de mon­tagne en divi­sant par trois l’exposition des domaines skiables aux aléas cli­ma­tiques ».

 

 

Trois leviers d’action pour l’hébergement de montagne

 

C’est autour de trois « leviers » que s’axera ce nou­vel inves­tis­se­ment régio­nal. Première prio­rité : le loge­ment des sai­son­niers, qui ne dis­posent actuel­le­ment que de 5 800 places d’hé­ber­ge­ment dédiées pour 24 000 postes. La Région entend ainsi sou­te­nir la créa­tion et la réha­bi­li­ta­tion des héber­ge­ments col­lec­tifs à hau­teur de 40 %, mais aussi les tra­vaux d’a­mé­na­ge­ment et de sécu­ri­sa­tion des aires de cam­ping-cars pour les sai­son­niers à hau­teur de 80 %.

 

La station de Saint-Pierre de Chartreuse © Coeur de Chartreuse

La sta­tion de Saint-Pierre de Chartreuse © Cœur de Chartreuse

 

Deuxième thé­ma­tique : les héber­ge­ments col­lec­tifs, en par­ti­cu­lier ceux des­ti­nés à accueillir les classes de neige. Le Conseil régio­nal se dit ainsi prêt à sou­te­nir à 40 % les acqui­si­tions immo­bi­lières et jus­qu’à 30 % les tra­vaux de créa­tion ou de réha­bi­li­ta­tion de loge­ments col­lec­tifs. Avec un bonus pou­vant aller jus­qu’à 150 000 euros pour les struc­tures accueillant les classes de neige, dont le nombre aurait baissé d’un cin­quième en dix ans.

 

Enfin, la Région veut assu­rer le main­tien des “lits chauds” en sta­tion, autre­ment dit des loge­ments mis en loca­tion, par oppo­si­tion aux ”lits froids” dési­gnant des rési­dences secon­daires absentes du mar­ché loca­tif. Pour cela, elle pro­pose de sou­te­nir les com­munes dans la créa­tion d”« espaces pro­prié­taires » pour les aider à louer leur bien. « De plus, la Région sou­tien­dra 40 % des rachats de rési­dences tou­ris­tiques par des com­munes et finan­cera la réno­va­tion de 40 appar­te­ments par sta­tion dans le cadre des dis­po­si­tifs mis en place par les com­munes », ajoutent ses ser­vices.

 

 

FM

 

MC2 - Saison 2020-21
commentez lire les commentaires
3410 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.