Le magasin Pimkie de Grenoble sur la liste des 37 boutiques menacées de fermeture

sep article
Changeons nos vieux poêles avec la Prime Air Bois Grenoble Alpes Métropole doublée à 1600 euros !

La société Pimkie, spécialisée dans le prêt-à-porter féminin, a annoncé lundi 8 janvier la suppression de 208 emplois liée à la fermeture de 37 magasins en France. Parmi la liste des “condamnés”, figure la boutique grenobloise, située Grande-Rue, en plein centre-ville.

 

 

« Fermeture exceptionnelle ce jour à 18 heures. Préparation soldes », indiquait ce mardi 9 janvier le magasin de prêt-à-porter féminin Pimkie situé Grande-Rue à Grenoble. En attendant une fermeture… définitive ? La boutique grenobloise figure en effet parmi la liste des emplacements menacés par une fermeture, ainsi que l’indiquent nos confrères de L’Union.

 

 

Un problème de « performance durable »

 

Et la confirmation vient des services de communication de l’entreprise : « C’est un magasin qui serait concerné », nous dit-on. Avant de préciser : « Une boutique concernée, c’est soit une boutique en fin de bail, soit parce qu’elle a un problème de performance durable qui, avec même une augmentation de chiffre d’affaires, n’aurait pas de rentabilité. »

 

Magasin Pimkie Grande-Rue à Grenoble © Florent Mathieu - Place Gre'net

Magasin Pimkie Grande-Rue à Grenoble © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

Combien de salariés impactés ? Côté magasin grenoblois, on refuse de répondre à la moindre question. La consigne a clairement été donnée : « Il faut vous adresser au siège. » Un siège qui, pour sa part, n’est pas en mesure de livrer des détails. « En général, cela concerne trois à quatre employés », nous indique-t-on toutefois.

 

 

Des fermetures prévues d’ici 2020

 

L’annonce de la fermeture possible de 37 magasins et de la suppression de 208 emplois pour la France est tombée dans l’après-midi du lundi 8 janvier. Pimkie espère pouvoir user de la rupture conventionnelle collective prévue par les fameuses ordonnances Macron. À noter que la société entend également fermer 95 magasins à l’étranger.

 

Magasin Pimkie Grande-Rue à Grenoble © Florent Mathieu - Place Gre'net

Magasin Pimkie Grande-Rue à Grenoble © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

Sans surprise, les syndicats s’opposent aux conditions de suppressions de ces emplois, et entendent négocier un Plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) afin que les salariés puissent obtenir un congé de reclassement. Les négociations ont commencé dès le lendemain de l’annonce. Avec quel calendrier pour les fermetures effectives ? « D’ici 2020 », nous fait-on savoir.

 

 

FM

 

 

commentez lire les commentaires
2332 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.