La réforme du stationnement payant sur voirie entre en vigueur ce 1er janvier 2018

sep article

Notre indépendance c

À compter du 1er janvier 2018, les automobilistes n’ayant pas payé, ou ayant dépassé
la durée de stationnement, devront régler à la collectivité un forfait de post-stationnement (FPS) de 35 euros. Ils devaient jusqu’alors s’acquitter d’une amende pénale de seulement 17 euros.

 

 

Stationnement parcmètre horodateur © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Stationnement parc­mètre horo­da­teur © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

La Ville de Grenoble a pris les devants ce 29 décembre en rap­pe­lant aux auto­mo­bi­listes l’en­trée en vigueur à comp­ter du 1er jan­vier 2018 de la réforme qu’en­traîne la récente dépé­na­li­sa­tion du sta­tion­ne­ment payant sur voi­rie. L’amende pénale de 17 euros, dont le mon­tant est décidé au niveau natio­nal, sera rem­pla­cée par un mon­tant for­fai­taire fixé loca­le­ment, appelé Forfait de post sta­tion­ne­ment (FPS). A Grenoble, il a été fixé à 35 euros

 

 

Trois mois de grâce pour s’acquitter du nouveau forfait

 

Le for­fait post sta­tion­ne­ment per­met­tra aux auto­mo­bi­listes n’ayant pas payé, ou ayant dépassé la durée de leur sta­tion­ne­ment sur voi­rie, de régu­la­ri­ser leur situa­tion en payant a pos­te­riori.

 

Comment cela va-t-il se pas­ser concrè­te­ment ? Lorsqu’un agent asser­menté consta­tera ce type d’in­frac­tion, il éta­blira un FPS, et lais­sera un avis sur le pare-brise du véhi­cule concerné. Parallèlement, ce même avis sera envoyé au pro­prié­taire du véhi­cule par voie pos­tale. Ce der­nier dis­po­sera alors de trois mois pour payer le for­fait auprès de l’Agence natio­nale de trai­te­ment auto­ma­tisé des infrac­tions (ANTAI).

 

Quant aux autres infrac­tions au sta­tion­ne­ment (gênant, très gênant, abu­sif, dan­ge­reux, dépas­se­ment de la durée limi­tée de sta­tion­ne­ment), elles ne sont pas concer­nées par ces nou­velles règles.

 

 

Vingt minutes gratuites dans les zones commerçantes

 

Par ailleurs, la Ville à décidé de pro­lon­ger le dis­po­si­tif per­met­tant aux usa­gers de béné­fi­cier de vingt minutes gra­tuites, une fois par jour, dans les zones com­mer­çantes. Les horo­da­teurs des zones de sta­tion­ne­ment orange et vio­lette sont équi­pés du paie­ment par carte bleue et per­mettent de béné­fi­cier quo­ti­dien­ne­ment de cette gra­tuité.

 

Sachez éga­le­ment qu’il est désor­mais pos­sible de payer son sta­tion­ne­ment par télé­phone grâce à l’application ParkNow. Comment ? En appe­lant ou en envoyant un SMS au numéro dédié. Cette appli­ca­tion per­met de ne payer que le temps réel­le­ment sta­tionné, grâce au paie­ment à la minute au-delà de la durée mini­mum, en met­tant fin au sta­tion­ne­ment dès le retour au véhi­cule. Il est aussi pos­sible de pro­lon­ger sa durée de sta­tion­ne­ment ini­tiale à dis­tance, depuis l’application.

 

JK

 

 

commentez lire les commentaires
5214 visites | 4 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 4
  1. 35 € la dou­lou­reuse ou com­ment per­sua­der encore plus les clients de nos com­merces d’al­ler voir ailleurs.

    sep article
    • 35 € est une amende en cas de dépas­se­ment du temps déjà payé. Pourquoi les auto­mo­bi­listes ne paie­raient ils pas le temps de par­king au lieu d’avoir une amende ? On a bien une amende dans le bus si on n’a pas payé. Ce n’est pas un peu le même chose ?

      sep article
  2. Ahum !
    Le for­fait post sta­tion­ne­ment ne peut s’ap­pli­quer que sur le temps réel du sta­tion­ne­ment.
    Puisqu’il s’a­git d’une rede­vance, elle doit cor­res­pondre à la quan­tité de ser­vice consommé !
    Par consé­quent, ce n’est pas comme cela que cela fonc­tionne.
    Le FPS doit cor­res­pondre à la durée maxi­male de sta­tion­ne­ment. Ce qui signi­fie que la durée maxi­male de sta­tion­ne­ment étant fixée à 2 heures dans les zones oranges et vio­lettes , le for­fait de 35 euros s’ap­pli­quera par tranche de deux heures… Donc en théo­rie le coût du sta­tion­ne­ment dans ces zones avec le for­fait sera non pas de 35 euros mais de 35 euros pour deux heures.
    Ca va être très drôle de voir les contes­ta­tions et recours s’empiler…

    C’est encore pire que la péna­li­sa­tion, somme toute.

    Quant aux 20 minutes gra­tuites en zone com­mer­çante, on vous laisse faire vos courses en centre ville dans ce court laps de temps…

    Encore une énorme hypo­cri­sie qui visent à sou­ti­rer de l’argent tous azi­muts.

    Mais le plus drôle, c’est que cette rede­vance peut-être modu­lée en fonc­tion du niveau de pol­lu­tion des véhi­cules ! Mais ça non, on fait pas alors que cela a du sens, et que là les fumeuses vignettes crit’air qui ne servent à rien pour­ront trou­ver une uti­lité fla­grante !
    On tape sur tout le monde indif­fé­rem­ment, ce qui est faire preuve de finesse et de bon sens…

    sep article
    • Ce n’est pas ce que j’ai com­pris … mais comme je ńai plus de voi­ture et ne me déplace qu’en trans­ports en com­mun tout ça m’est devenu un peu étran­ger …
      comme je l’ai dit plus haut, il me semble que les 35€ sont une amende en cas de dépas­se­ment du temps imparti Les 2 h « nor­males » ne sont pas si cher
      http://www.grenoble.fr/demarche/456/659-zones-et-regles-de-stationnement.htm
      Pourquoi vou­loir « tri­cher » ? On triche et on se fait prendre (ou pas). C’est comme pour les tickets de bus en cas de contrôle.

      sep article