La réforme du stationnement payant sur voirie entre en vigueur ce 1er janvier 2018

sep article

Fête comme chez vous Ville de Grenoble

À compter du 1er janvier 2018, les automobilistes n’ayant pas payé, ou ayant dépassé
la durée de stationnement, devront régler à la collectivité un forfait de post-stationnement (FPS) de 35 euros. Ils devaient jusqu’alors s’acquitter d’une amende pénale de seulement 17 euros.

 

 

Stationnement parcmètre horodateur © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Stationnement parcmètre horodateur © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

La Ville de Grenoble a pris les devants ce 29 décembre en rappelant aux automobilistes l’entrée en vigueur à compter du 1er janvier 2018 de la réforme qu’entraîne la récente dépénalisation du stationnement payant sur voirie. L’amende pénale de 17 euros, dont le montant est décidé au niveau national, sera remplacée par un montant forfaitaire fixé localement, appelé Forfait de post stationnement (FPS). A Grenoble, il a été fixé à 35 euros

 

 

Trois mois de grâce pour s’acquitter du nouveau forfait

 

Le forfait post stationnement permettra aux automobilistes n’ayant pas payé, ou ayant dépassé la durée de leur stationnement sur voirie, de régulariser leur situation en payant a posteriori.

 

Comment cela va-t-il se passer concrètement ? Lorsqu’un agent assermenté constatera ce type d’infraction, il établira un FPS, et laissera un avis sur le pare-brise du véhicule concerné. Parallèlement, ce même avis sera envoyé au propriétaire du véhicule par voie postale. Ce dernier disposera alors de trois mois pour payer le forfait auprès de l’Agence nationale de traitement automatisé des infractions (ANTAI).

 

Quant aux autres infractions au stationnement (gênant, très gênant, abusif, dangereux, dépassement de la durée limitée de stationnement), elles ne sont pas concernées par ces nouvelles règles.

 

 

Vingt minutes gratuites dans les zones commerçantes

 

Par ailleurs, la Ville à décidé de prolonger le dispositif permettant aux usagers de bénéficier de vingt minutes gratuites, une fois par jour, dans les zones commerçantes. Les horodateurs des zones de stationnement orange et violette sont équipés du paiement par carte bleue et permettent de bénéficier quotidiennement de cette gratuité.

 

Sachez également qu’il est désormais possible de payer son stationnement par téléphone grâce à l’application ParkNow. Comment ? En appelant ou en envoyant un SMS au numéro dédié. Cette application permet de ne payer que le temps réellement stationné, grâce au paiement à la minute au-delà de la durée minimum, en mettant fin au stationnement dès le retour au véhicule. Il est aussi possible de prolonger sa durée de stationnement initiale à distance, depuis l’application.

 

JK

 

 

commentez lire les commentaires
5091 visites | 4 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 4
  1. 35 € la douloureuse ou comment persuader encore plus les clients de nos commerces d’aller voir ailleurs.

    sep article
    • 35 € est une amende en cas de dépassement du temps déjà payé. Pourquoi les automobilistes ne paieraient ils pas le temps de parking au lieu d’avoir une amende ? On a bien une amende dans le bus si on n’a pas payé. Ce n’est pas un peu le même chose ?

      sep article
  2. Ahum!
    Le forfait post stationnement ne peut s’appliquer que sur le temps réel du stationnement.
    Puisqu’il s’agit d’une redevance, elle doit correspondre à la quantité de service consommé!
    Par conséquent, ce n’est pas comme cela que cela fonctionne.
    Le FPS doit correspondre à la durée maximale de stationnement. Ce qui signifie que la durée maximale de stationnement étant fixée à 2 heures dans les zones oranges et violettes , le forfait de 35 euros s’appliquera par tranche de deux heures… Donc en théorie le coût du stationnement dans ces zones avec le forfait sera non pas de 35 euros mais de 35 euros pour deux heures.
    Ca va être très drôle de voir les contestations et recours s’empiler…

    C’est encore pire que la pénalisation, somme toute.

    Quant aux 20 minutes gratuites en zone commerçante, on vous laisse faire vos courses en centre ville dans ce court laps de temps…

    Encore une énorme hypocrisie qui visent à soutirer de l’argent tous azimuts.

    Mais le plus drôle, c’est que cette redevance peut-être modulée en fonction du niveau de pollution des véhicules! Mais ça non, on fait pas alors que cela a du sens, et que là les fumeuses vignettes crit’air qui ne servent à rien pourront trouver une utilité flagrante!
    On tape sur tout le monde indifféremment, ce qui est faire preuve de finesse et de bon sens…

    sep article
    • Ce n’est pas ce que j’ai compris … mais comme je ńai plus de voiture et ne me déplace qu’en transports en commun tout ça m’est devenu un peu étranger …
      comme je l’ai dit plus haut, il me semble que les 35€ sont une amende en cas de dépassement du temps imparti Les 2 h « normales » ne sont pas si cher
      http://www.grenoble.fr/demarche/456/659-zones-et-regles-de-stationnement.htm
      Pourquoi vouloir « tricher » ? On triche et on se fait prendre (ou pas). C’est comme pour les tickets de bus en cas de contrôle.

      sep article