Catherine Kamowski élue secrétaire de la Délégation aux collectivités territoriales et à la décentralisation

sep article

La députée de la cinquième circonscription de l’Isère Catherine Kamowski (LREM) a été nommée, mercredi 20 décembre, secrétaire de la Délégation parlementaire aux collectivités territoriales et à la décentralisation. Cette nouvelle instance de l’Assemblée nationale, réunissant des députés issus de tous les groupes parlementaires et commissions permanentes, constituera un outil de dialogue avec les élus locaux.

 

 

Législatives 2017, Catherine Kamowski, candidate LREM, dans la cinquième circonscription DR

Catherine Kamowski sera l’une des quatre secrétaires de la nouvelle Délégation aux collectivités territoriales et à la décentralisation. DR

Désignée, comme sa consœur LREM iséroise Émilie Chalas, pour siéger à la Délégation aux collectivités territoriales et à la décentralisation, la députée de la cinquième circonscription de l’Isère Catherine Kamowski a été élue, mercredi 20 décembre, secrétaire de cette nouvelle délégation parlementaire.

 

Une nomination intervenue à l’occasion de la réunion constitutive de cet organe de l’Assemblée nationale, qui jouera un rôle d’interface et de dialogue entre les députés et les différentes collectivités territoriales.

 

 

Déjà membre de la Commission des lois

 

La délégation, composée de 36 députés issus des différents groupes représentés à l’Assemblée nationale et de toutes les commissions permanentes, abordera des questions transversales comme les finances locales, les réformes territoriales ou la décentralisation. Elle pourra auditionner toutes les personnes compétentes selon les sujets : ministres, élus, dirigeants des associations de collectivités territoriales, agents publics, etc.

 

Déjà membre de la Commission des lois, Catherine Kamowski explique dans un communiqué que « son expérience de maire de Saint-Égrève pendant quinze ans et de vice-présidente de l’agglomération grenobloise pendant dix ans, déléguée à l’économie de la collecte des ordures ménagères, l’a conduite naturellement à s’intéresser aux questions des collectivités ».

 

Législatives 2017, Catherine Kamowski, candidate LREM, et son suppléant Philippe Wargnier dans la cinquième circonscription DR

Maire de Saint-Égrève de 2002 à 2017, Catherine Kamowski a été élue députée de la cinquième circonscription de l’Isère le 21 juin dernier, sous l’étiquette de la République en Marche. DR

 

Insistant sur son parcours, la députée iséroise ajoute qu’« ayant organisé le transfert de la compétence « ordures ménagères » en 2004-2005 et vécu le passage vers la Métropole en participant aux nouveaux transferts de compétences sous l’égide de la loi Maptam (Modernisation de l’action publique territoriale et l’affirmation des métropoles) », elle « connaît, pour l’avoir étudiée et pratiquée, la nouvelle organisation des collectivités territoriales ». Celle-ci est d’ailleurs, selon elle, « l’une des clés de la transformation de [notre] pays ainsi que de sa position dans l’Europe ».

 

 

MP

 

 

commentez lire les commentaires
1840 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Vu la suppression de l’une des plus grosses ressources propres des communes, la taxe d’habitation, il s’agit en fait de la « Délégation aux collectivités territoriales et à la recentralisation ».

    sep article