UNE Café de projet destinée aux habitants du quartier (maison du projet)

Quartier de l’Esplanade à Grenoble : un nou­veau départ, sur fond de mécontentement

Quartier de l’Esplanade à Grenoble : un nou­veau départ, sur fond de mécontentement

DÉCRYPTAGE - On sait à présent à quoi ressemblera le futur quartier de l'Esplanade. Le plan-guide vient d’être voté, non sans provoquer des cris d’orfraie dans l’opposition. Les polémiques portent essentiellement sur la densité du futur quartier, le stationnement, la circulation, sans oublier la méthode de co-construction. Face aux critiques, les élus de la majorité affirment défendre une autre vision de l’aménagement de la ville.

 

 

Document d'importance, le plan-guide donne le cap à un projet urbain, et marque le lancement des opérations concrètes. Celui du quartier de l’Esplanade vient d’être voté ce lundi 18 décembre, en conseil municipal. En accord avec la Métropole, la Ville de Grenoble portera seule la maîtrise d'ouvrage et confiera l'aménagement à la société publique locale (SPL) Sagès.

 

Futur quartier de l'Esplanade, présenté lors d'un Café de projet destiné aux habitants du quartier (maison du projet) DR

Futur quartier de l'Esplanade présenté lors d'un Café de projet destiné aux habitants du quartier (maison du projet) DR

 

Eric Piolle, maire EELV de Grenoble augure du meilleur pour le futur de ce quartier d'entrée de ville : "Le nouveau quartier de l’Esplanade sera […] un nouveau poumon vert pour Grenoble : il offrira un nouvel espace de respiration aux portes du centre-ville historique pour tous les Grenoblois et métropolitains, mais donnera aussi une image attractive et verte de notre ville. »

 

 

« On ne vous laissera pas saccager ce quartier"

 

Quant à Vincent Fristot, adjoint à l'urbanisme, au logement, à l'habitat et à la transition énergétique, il se réjouit également : "Les orientations prises en matière de déplacements vont améliorer la vie de ce quartier, qui va s’ouvrir à d’autres modes de déplacement que la voiture. »

 

Vote du plan guide du quartier de l'Esplanade conseil municipal du 18 décembre 2017 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Vote du plan guide du quartier de l'Esplanade, conseil municipal du 18 décembre 2017 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Un projet qui ne fait toutefois pas le bonheur de tous. "On ne vous laissera pas saccager ce quartier […]" martèle Anouche Agobian, conseillère municipale d'opposition du groupe Rassemblement de Gauche et de Progrès, particulièrement pugnace lors du dernier conseil municipal. "Le calendrier de ce projet est surréaliste », lance quant à lui Richard Cazenave, Les Républicains. 

 

"On parle de 2038 ! Peut-être aurons-nous l'occasion d'y mettre fin avant », poursuit l'élu, faisant bien sûr allusion aux prochaines échéances municipales. Il reste donc à la majorité deux années pour mettre son projet sur le rails…

 

 

Des oppositions arc-boutées contre la densité en logements

 

Le plan guide acte la construction, sur 4 ha environ, de 850 logements dont 233 sur l'îlot Peugeot, avec 40 % de logements sociaux et 10 % en accession sociale. Les principaux sites construits ? L’“îlot Peugeot”, en cours, puis viendront le tour des anciens “ateliers municipaux”. À compter de 2023, les logements s'érigeront sur la Petite Esplanade, autour d'un nouvel équipement modulable, en lieu et la place du boulodrome. Enfin, au sud du quartier, suivra vers 2028 une opération mixte autour de l’Intermarché, qui sera reconstruit en rez-de-chaussée d’immeuble… Un montage qui implique l'adhésion de la grande surface, ce dont doute fort Anouche Agoubian.

 

Richard Cazenave, lors du conseil municipal du 18 décembre 2017 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Richard Cazenave, lors du conseil municipal du 18 décembre 2017 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Mais c'est au final la densité du quartier que dénoncent, avec force, les oppositions. "Vous faites le choix de garder la Grande Esplanade [au contraire du précédent projet de l'ancienne municipalité PS, sous Michel Destot, ndlr], donc c'est deux fois plus dense ! », alerte Richard Cazenave. Pour Guy Tuscher, d’Ensemble à gauche (EGA), la majorité actuelle a encore renié ses engagements de campagne : "Ce qui nous gêne, c'est que vous ayez une opinion quand on est vous êtes dans l'opposition et vous en changiez quand vous êtes aux affaires !"

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 75 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Séverine Cattiaux

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Meurtre devant un bar à Grenoble : l’autre co-gérant de la bras­se­rie placé en garde à vue

FLASH INFO - Dix jours après le meurtre d'un homme de 68 ans, tué par balles devant un bar de la rue Ampère, à Grenoble, Lire plus

Le salon Artisa doit accueillir quelque 180 exposants jusqu'au 4 décembre inclus. Il se présente comme "la plus grande galerie d'artisanat d'art de la région". DR
Grenoble : les salons Artisa et Naturissima ouvrent simul­ta­né­ment à Alpexpo

ÉVÈNEMENT - Près de trois cents exposants attendent le public à Alpexpo du mercredi 30 novembre au dimanche 4 décembre 2022, à l'occasion des salons Lire plus

Alan Confesson, président de la CCIAG et Frank Leroy, son directeur devant la centrale de chauffage Biomax sur la Presqu'île scientifique à Grenoble, mercredi 23 novembre 2022 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
« On ne peut pas se pas­ser pour le moment du char­bon et du fioul » selon le pré­sident de la Compagnie de chauf­fage de l’ag­glo­mé­ra­tion grenobloise

FOCUS - Pas très vertueux, le réseau de chauffage urbain du territoire grenoblois ? Au contraire, il n’a jamais été aussi vertueux, affirme Alan Confesson, Lire plus

Une "unité de sécurisation des transports" de la police nationale prochainement déployée sur Grenoble
Une « unité de sécu­ri­sa­tion des trans­ports » de la police natio­nale pro­chai­ne­ment déployée sur Grenoble

FLASH INFO - La préfecture de l'Isère annonce la création d'une "unité de sécurisation des transports" dans le département. Ceci "dans le cadre de la Lire plus

Des « coups de pouce mobilité » en décembre sur Grenoble, avec gratuité des transports en commun deux samedis
Des « coups de pouce mobi­lité » en décembre sur Grenoble, avec gra­tuité des trans­ports en com­mun deux samedis

FLASH INFO - Comme chaque année, à l'approche de la période des fêtes, des temps de gratuité sont prévus sur le réseau de transport en Lire plus

Cour d'assises du palais de justice de Grenoble. ©Manon Heckmann - Placegrenet.fr
Grenoble : le pro­fes­seur de vio­lon, condamné à douze ans de réclu­sion cri­mi­nelle pour viols, se pour­voit en cassation

FOCUS - La cour d'assises de l'Isère a condamné, ce vendredi 25 novembre 2022, le professeur de violon Philippe Clément à 12 ans de réclusion Lire plus

Flash Info

|

30/11

17h49

|

|

30/11

12h11

|

|

30/11

9h58

|

|

30/11

0h38

|

|

29/11

17h12

|

|

29/11

12h00

|

|

28/11

10h48

|

|

26/11

9h37

|

|

24/11

14h16

|

|

24/11

10h16

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 47 : « La mise en place de la ZFE en question »

Société| Affaire Marie-Thérèse Bonfanti : le crâne décou­vert à La Buissière, sur les lieux indi­qués par le sus­pect du meurtre, est bien celui de la mère de famille disparue

Agenda

Je partage !