Le Samu social et l’Université Grenoble-Alpes lancent une collecte de biens sur le campus

sep article

Le Samu social de Grenoble et l’Université Grenoble-Alpes (UGA) lancent une collecte de biens, ce jeudi 14 décembre, sur le campus de Saint-Martin-d’Hères. L’objectif : recueillir vêtements chauds et couvertures afin d’aider les plus démunis pendant la période hivernale.

 

 

Avec l’arrivée de l’hiver, l’association Vinci (Véhicule d’intervention contre l’indifférence) – Samu social de Grenoble se prépare à venir en soutien aux personnes sans-abri. Afin d’aider ces derniers à faire face au grand froid, elle s’associe à l’UGA pour organiser une collecte de dons.

 

Les bénévoles de Vinci, qui parcourent chaque soir, tout au long de l’année, les rues de l’agglomération grenobloise, s’installeront durant deux heures sur le campus de Saint-Martin-d’Hères. Un site qui, par ailleurs, accueille une soixantaine de personnes sans logement, dont de nombreux demandeurs d’asile, depuis maintenant plus d’une semaine,.

 

 

Entre collecte de biens et sensibilisation

 

Rendez-vous est donc donné ce jeudi 14 décembre, de 12 heures à 14 heures, à l’arrêt de tramway Bibliothèques universitaires. L’occasion, pour l’association, de collecter habits chauds (écharpes, gants, bonnets, chaussettes), duvets, couvertures ou encore sacs à dos.

 

Le Samu social de Grenoble et l'Université Grenoble-Alpes font appel à une collecte de biens, ce jeudi 14 décembre, sur le campus de Saint-Martin-d’Hères.Matthieu Doncoeur tuteur bénévole au Samu Social de Grenoble Vinci Codex avec les sans-abris - série travail de nuit sur Place Gre'net © Véronique Serre - placegrenet.fr

© Véronique Serre – placegrenet.fr

Ces dons seront ensuite « redistribués aux plus démunis en cette veille des fêtes de fin d’année », précise le Samu social de Grenoble dans son appel.

 

Lors de la collecte, les bénévoles de Vinci animeront également un stand de sensibilisation visant à faire connaître au grand public les actions que l’association mène au quotidien dans son combat contre la pauvreté.

 

Parmi celles-ci, l’organisation de maraudes pour aller à la rencontre des personnes sans domicile fixe, les dons de couvertures ou de produits alimentaires, ou encore la mise en place de dispositifs d’aide psychologique et d’assistance médicale.

 

GC

 

 

commentez lire les commentaires
1717 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.