Le PCF savoyard demande un référendum sur la fusion de la Savoie et de la Haute Savoie

sep article

La question de la fusion des départements de la Savoie et de la Haute-Savoie, fréquemment portée par le président du Conseil départemental de Savoie Hervé Gaymard, inquiète la fédération savoyarde du PCF. Qui demande, pétition à l’appui, un débat public et un référendum sur ce possible rapprochement.

 

 

Fusionner la Savoie et la Haute-Savoie en un seul et même département ? Le président du Conseil départemental de Savoie Hervé Gaymard n’a jamais fait mystère de son envie d’un tel rapprochement, auquel semble tout autant sensible son homologue de la Haute-Savoie Christian Monteil. Une posture qui inquiète fortement la fédération savoyarde du PCF.

 

Le PCF savoyard s'inquiète de la possible fusion entre les départements de la Savoie et de la Haute-Savoie et demande la tenue d'un référendum.Florian Penaroyas, Secrétaire PCF Chambéry © PCF Savoie

Florian Penaroyas, Secrétaire PCF Chambéry © PCF Savoie

Pourquoi s’en inquiéter maintenant, alors que la question de la fusion n’a pas été remise sur la table par Hervé Gaymard depuis un certain temps ? « Il n’a jamais lâché ce morceau, ça a toujours été un élément moteur », nous répond le Secrétaire de la section Chambéry du Parti communiste, Florian Penaroyas.

 

Qui ne peut s’empêcher de voir dans la création d’une marque touristique comme Savoie Mont-Blanc un pas de plus vers la fusion : « Aujourd’hui, vous avez des bornes kilométriques Savoie Mont-Blanc. Petit à petit, on fait entrer dans la tête des gens que la fusion arrive. »

 

 

Un « petit royaume » pour les nationalistes ?

 

Et la tête des gens, c’est bien la préoccupation du PCF. Le parti demande en effet un débat public et un vote sur cette question. « Une loi votée au Parlement fait en sorte que les fusions de territoires puissent passer uniquement par les conseils départementaux, alors qu’auparavant c’était uniquement par référendum », déplore-t-il. Avant d’ajouter : « Il faut en débattre pour ensuite faire un référendum où tout le monde aura les cartes en main. »

 

Des membres de la Confédération Savoisienne © Confédération Savoisienne

Des membres de la Confédération savoisienne © Confédération Savoisienne

 

Pour les communistes, une telle fusion se ferait au détriment des Savoyards. Moins nombreux que les Hauts-Savoyards, ils disposeraient de moins d’élus. « Et quand vous avez moins d’élus, c’est plus compliqué pour les rencontrer ! », s’agace Florian Penaroyas. « On crée des territoires immenses qui ne sont pas la meilleure avancée pour la démocratie », juge-t-il encore, citant autant les fusions de communes au sein de son département… que la question de la Corse.

 

Car le PCF voit aussi dans une fusion potentielle des deux Savoie une porte ouverte aux nationalistes régionaux. « Les Savoisiens, je les vois sur le marché tous les samedis. Cela va au-delà du groupe local : derrière, c’est du nationalisme, parfois même du racisme, et on leur construirait un petit royaume en faisant cela. Nous sommes la République française, pas le Duché de Savoie ! », tonne le Secrétaire chambérien.

 

 

Une pétition déjà remise à la préfecture de Savoie

 

Lancée il y a presque un an en ligne (la page est aujourd’hui inactive) mais surtout en version papier, une pétition pour exiger un référendum a recueilli un millier de signatures, avec un pic lors de la dernière Fête des Allobroges des 28 et 29 octobre 2017. Elle a été remise par le PCF à la préfecture de Savoie, avec demande de rendez-vous.

 

La Fête des Allobroges © PCF Savoie

La Fête des Allobroges © PCF Savoie

 

Réponse de l’État ? « Nous avons bien reçu votre courrier. C’est en instance », résume Florian Penaroyas. Une mise en attente qui irrite encore plus le militant communiste : « C’est quelque chose qu’on reçoit souvent, la même réponse sur un paquet de sujets. Mais sur un sujet comme celui-ci, qui concerne la démocratie, c’est assez léger… »

 

 

FM

 

commentez lire les commentaires
1281 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.