Grenoble en troisième position des places de parking privé les plus chères ?

sep article

Fête comme chez vous Ville de Grenoble

La société Yespark, qui recense et loue les places de stationnement, établit un classement des villes les plus chères en matière de places de parking privé. Grenoble y figure à la troisième place avec un coût moyen de 97 euros, contre 66 euros au niveau national. Mais, faute de méthodologie détaillée, l’étude reste à prendre avec des pincettes.

 

 

La start-up Yespark, application de recensement et de location de places de stationnement, livre les résultats d’une étude réalisée en septembre 2017 sur les prix du parking privé en France. La méthodologie ? « Une méthode de suivi permettant d’extraire et analyser les annonces présentes sur 13 plateformes d’annonces », écrit la société. Qui classe ainsi Grenoble en troisième position des villes les plus chères de France.

 

 

Un coût grenoblois moyen très supérieur à la moyenne nationale

 

Si Paris occupe de loin la première place du classement, avec un prix moyen de 121 euros par mois pour un emplacement, la ville de Grenoble est au coude à coude avec Nice (en deuxième position) et Lille (quatrième). Son coût moyen de 97 euros mensuels pour une place de stationnement privé est ainsi largement supérieur à la moyenne nationale, estimée à 66 euros par mois.

 

Le Parking Irvoy à Grenoble. DR

Le Parking Irvoy à Grenoble. DR

 

En matière d’amendes, Yespark note que la ville de Lyon facture de la manière la plus sévère les automobilistes en infraction de stationnement, avec des “prunes” allant de 35 à 60 euros selon les zones. Mais rappelle que la municipalité de Grenoble, en dépénalisant le stationnement payant, va permettre le doublement des amendes, passant de 17 à 35 euros au 1er janvier 2018.

 

Une grande disparité entre les prix des places

 

La société note encore une grande disparité selon les emplacements. Ainsi, si le coût moyen mensuel d’une place de parking privé à Grenoble est de 97 euros, les prix minimums et maximums constatés vont de 20 à 275 euros. Toujours est-il que ce prix moyen grenoblois fait entrer l’Isère dans le “Top five” des département les plus chers de France.

 

À Grenoble, l'amende de stationnement va passer de 17 à 35 euros © Chloé Ponset - Place Gre'net

À Grenoble, l’amende de stationnement va passer de 17 à 35 euros. © Chloé Ponset – Place Gre’net

 

Il aurait toutefois été appréciable que Yespark livre une notice méthodologique détaillée en accompagnement de son étude. Car la carte présentée par la start-up affiche parfois des données différentes de ses graphiques, sans explications. Avec, par exemple, l’Isère présentant un prix moyen de stationnement mensuel de 70 euros… puis de 85 euros, quelques lignes plus bas (voir encadré).

 

 

FM

 

 

Suite à la parution de notre article, la société Yespark a contacté Place Gre’net pour nous indiquer que la différence de prix entre la carte et le graphique était bien le résultat d’une erreur, depuis corrigée. [encadré ajouté le vendredi 15 décembre]

 

commentez lire les commentaires
3662 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. Ce n’est pas une bonne nouvelle pour l’attractivité commerciale de notre ville, comme l’amende de 35 €, un vrai refouloir des clients de nos commerces, un de plus avec cvcm et l’innaccessibilité de Grenoble organisée par la municipalité rouge et verte.

    sep article
    • C’est vrai. Votre couleur politique est claire : les fraudeurs ont le droit de faire ce qu’ils veulent au nom de la liberté et de la consommation. De la part d’un défenseur de Carignon, spécialiste local de la fraude et de la corruption, je n’attendais pas autre réaction.

      sep article