Jugeant Laurent Wauquiez “dangereux”, Philippe Langénieux-Villard, maire d’Allevard, quitte LR

sep article

Philippe Langénieux-Villard rend sa carte du parti. Jugeant le nouveau n°1 des Républicains « dangereux », le conseiller régional de la majorité de Laurent Wauquiez et maire d’Allevard claque la porte… Et s’apprête à publier un livre sur lui.

 

 

Législatives 2017, Philippe Langenieux-Villard, candidat LR, dans la cinquième circonscription. DR

Philippe Langenieux-Villard. DR

Laurent Wauquiez à peine élu à la tête des Républicains, les portes com­mencent à cla­quer. Premier à rendre sa carte du parti en Isère, le conseiller régio­nal et maire d’Allevard Philippe Langénieux-Villard.

 

Dans une inter­view accor­dée au Dauphiné libéré, l’élu a beau faire par­tie de sa majo­rité à la Région Auvergne-Rhône-Alpes depuis 2015, il juge le nou­veau numéro 1 « dan­ge­reux ».

 

«  Laurent Wauquiez est un homme brillant, talen­tueux, mais c’est un homme dan­ge­reux. Oui, je pense que cet homme est dan­ge­reux », assène-t-il. « Avez-vous vu la manière qu’il a de cri­ti­quer le gou­ver­ne­ment et d’humilier ceux qui sou­tiennent Emmanuel Macron ? Jamais il n’en accep­te­rait le dixième de la part de son oppo­si­tion à la Région […]. J’ai vu que cette nou­velle manière de gou­ver­ner, faite d’autorité et d’humiliation, semble avoir du suc­cès car, effec­ti­ve­ment, tout le monde se tait dans sa majo­rité à la Région. »

 

 

Pas question de se taire

 

Le maire d’Allevard n’a jamais caché ne pas com­plè­te­ment adhé­rer à la poli­tique sui­vie par Laurent Wauquiez. Et notam­ment en matière cultu­relle, quand la Région s’est mise en tête de tailler dans les sub­ven­tions.

 

 Laurent Wauquiez, nouveau président des Républicains. DR

Laurent Wauquiez, nou­veau pré­sident des Républicains, ne fait déjà pas l’u­na­ni­mité. DR

Mûr pour rejoindre les rangs des mar­cheurs ? En avril der­nier, le maire d’Allevard avait été un des pre­miers à mani­fes­ter son sou­tien à Emmanuel Macron, avant le second tour de la pré­si­den­tielle. Manière de mar­quer son oppo­si­tion farouche au Front natio­nal dont les idées ins­pirent le désor­mais n°1 des Républicains.

 

Déjà en 1998, il avait refusé la vice-pré­si­dence de la Région pro­po­sée par Charles Millon, avant de prendre la tête d’un groupe RPR régio­nal opposé à toute alliance avec le Front natio­nal.

 

Bref, pas ques­tion de pac­ti­ser de près ou de loin avec l’ex­trême droite. Pas ques­tion de se taire non plus. Philippe Langénieux-Villard annonce avoir écrit un livre sur… Laurent Wauquiez, dont la sor­tie est atten­due début 2018.

 

PC

 

 

Ouverture Musée Champollion
commentez lire les commentaires
3793 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.