Un nouveau parc à vélos pour la gare de Gières, de plus en plus multimodale

sep article

Notre indépendance c

Après les gares de Grenoble et de Sassenage, celle de Gières accueille à son tour un nouveau parc à vélos. Inauguré ce mercredi 6 décembre en présence du vice-président de Grenoble-Alpes Métropole, Yann Mongaburu, et du maire de Gières, Pierre Verri, celui-ci devrait permettre de faire face à la saturation des places de stationnement.

 

 

La métropole de Grenoble poursuit ses aménagements cyclables avec un nouveau parc à vélos, pour une meilleure mobilité et sécurité des usagers.Inauguration du parc vélo de la gare de Gières, le 6 décembre 2017 avec Alberte Bonnin-Dessants, Yann Mongaburu et Pierre Verri. © Juliette Oriot - Placegrenet.fr

Inauguration du parc vélo de la gare de Gières, le 6 décembre 2017 avec Alberte Bonnin-Dessants, Yann Mongaburu et Pierre Verri. © Juliette Oriot – Placegrenet.fr

Le nou­veau parc à vélos de Gières et ses 106 empla­ce­ments viennent s’a­jou­ter à une pre­mière consigne, d’une capa­cité de 70 places, ins­tal­lée sur le par­vis nord de la gare de Gières. Cette der­nière s’é­tant très vite retrou­vée satu­rée face à une demande accrue des usa­gers, la créa­tion d’une seconde s’im­po­sait.

 

Les habi­tants de l’ag­glo­mé­ra­tion sont en effet tou­jours plus nom­breux à choi­sir le vélo comme prin­ci­pal moyen de trans­port, ou à l’u­ti­li­ser dans le cadre d’un report modal au cours de leurs par­cours. De « nou­veaux usages [qui] invitent à créer de nou­velles capa­ci­tés de sta­tion­ne­ment », selon le vice-pré­sident de Grenoble-Alpes Métropole. La col­lec­ti­vité pour­suit donc ses amé­na­ge­ments cyclables pour amé­lio­rer la mobi­lité des usa­gers.

 

 

Un parc à vélos pour améliorer la mobilité… et la sécurité

 

Ce nou­vel amé­na­ge­ment, au croi­se­ment de dif­fé­rents trans­ports en com­mun rou­tiers et fer­rés, ren­force la mul­ti­mo­da­lité du site de Gières. Car le but est bien là : faire sur la com­mune « un véri­table pôle d’é­change mul­ti­mo­dal », sou­ligne Yann Mongaburu, à l’ins­tar de la gare de Grenoble. La métro­pole pré­voit ainsi l’ou­ver­ture pro­chaine de lignes de bus équi­pés de porte-vélos.

 

Parc à vélo de la gare de Gières, inauguré le 6 décembre 2017. © Juliette Oriot - Placegrenet.fr

Parc à vélo de la gare de Gières, inau­guré le 6 décembre 2017. © Juliette Oriot – Placegrenet.fr

Avec ce nou­vel empla­ce­ment, il s’a­git d’aug­men­ter les places et la mobi­lité, mais aussi et sur­tout de sécu­ri­ser les vélos des usa­gers. Ce parc est donc entiè­re­ment sécu­risé, avec badge néces­saire à l’en­trée et camé­ras de sur­veillance à l’in­té­rieur pour empê­cher les vols et les actes de van­da­lisme. La métro­pole espère ainsi offrir « un meilleur ser­vice au même prix ».

 

 

Le parc, ouvert depuis avril, est déjà « vic­time de son suc­cès », selon Pierre Verri. Au terme de sept mois d’ou­ver­ture, envi­ron 50 % des places sont occu­pées.

 

JO

 

commentez lire les commentaires
1720 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.