Le député LREM Jean-Charles Colas-Roy assume mal ses récents recours aux prud’hommes

sep article

FOCUS – Dans son numéro de l’automne 2017, Le Postillon cible le nouveau député La République en marche de la deuxième circonscription de l’Isère, Jean-Charles Colas-Roy. L’élu, qui soutient officiellement les ordonnances Macron plafonnant les indemnités prud’homales, n’a pas hésité à attaquer lui-même la société meylanaise H3C-énergies dont il a été licencié en 2016, lui réclamant près de 380 000 euros au total. Un recours en justice que Jean-Charles Colas-Roy a visiblement du mal à assumer…

 

 

Elections législatives. Soirée électorale à la Préfecture de l'Isère. 11 juin 2017. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'net

Jean-Charles Colas-Roy, nou­veau député LREM de la deuxième cir­cons­crip­tion de l’Isère. © Yuliya Ruzhechka – Place Gre’net

Dans son numéro 42, Le Postillon explore le passé pro­fes­sion­nel récent de Jean-Charles Colas-Roy, député La République en marche (LREM) de la deuxième cir­cons­crip­tion de l’Isère. Une his­toire sur laquelle Place Gre’net s’est  éga­le­ment pen­chée.

 

En grat­tant le ver­nis d’une bio­gra­phie presque trop par­faite, sont appa­rues les contra­dic­tions d’un per­son­nage à deux facettes.

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

commentez lire les commentaires
4629 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.